À Toulouse le doublé Top 14 – Europe !

À Toulouse le doublé Top 14 – Europe !

A l’expérience, les Haut-Garonnais ont remporté leur 21e Bouclier de Brennus ce vendredi au Stade de France, en gagnant la finale de Top 14 18-8 contre La Rochelle. C’est une incroyable saison pour les Rouge et Noir déjà vainqueurs de la Champions Cup.


Dans ce duel de finale entre les deux premiers de la phase régulière du Top 14, ce sont donc les Stadistes… de Toulouse qui l’ont emporté. A l’expérience. A l’intelligence. Presque "moche" comme ils ont utilisé l’expression parfois cette saison. Sans fautes, hyper réalistes, les hommes de Mola ont quasiment marqué des points sur chacune de leur intrusion dans le camp adverse lors du premier acte. C’est ainsi qu’après des échanges de jeu au pied et un gros combat au sol, Ramos a ouvert la marque des 50m face (3e). Solide.
Quand deux minutes plus tard, West a manqué une pénalité des 22m gauche, l’arrière toulousain titulaire à l’ouverture a claqué en suivant un drop plein de réalisme (9e et 6-0). Compliqué psychologiquement pour les ouailles du président Merling. Alors que les 14 000 spectateurs du Stade de France ont eu droit à des mêlées stables, ils ont aussi vu sortir Brice Dulin (21e) après une fracture de la main, nécessitant une réorganisation des lignes arrières charentaises. Si Ramos en coin (34e) a rajouté 3 unités pour un 9 à rien, les joueurs de Gibbes ont pris un autre coup derrière la tête avant la pause. Ils ont ainsi perdu une pénal’touche importante (pourtant leur point fort cette saison) et juste derrière, l’arrière du jour, Kolbe, a claqué un drop des 50m ! 

Belle réaction des joueurs de l’Atlantique

Avec un 12-0 à la pause, les Maritimes sont évidemment revenus avec d’autres intentions. Ils ont davantage insisté au ras et dynamisé davantage. Malheureusement pour eux, la pluie s’est aussi invitée dans l’enceinte dyonésienne, n’arrangeant rien au jeu et aux fautes de mains. Derrière un Ramos impeccable dans ses placements ou face aux barres, les joueurs du président Lacroix ont fait des choses simples et ont surtout fait déjouer leurs adversaires.
Alors que West a manqué une autre pénalité, Ramos a rajouté trois points pour un 18-3 avant une belle réaction des joueurs de l’Atlantique. Dans le money time, Priso et son pack ont marqué le seul essai du match sur un groupé pénétrant après pénan’touche (77e et 18-8).
Cette finale certes décevante quant aux actions spectaculaires ou au nombre d’essais, a consacré la domination des hommes de la Ville Rose et leurs parcours long de 13 mois qui les voit donc remporter cette saison le Top 14, la Champions Cup et le championnat Espoir. La joie des coéquipiers des néo-retraités Kaino ou Huget (à qui le capitaine Marchand a laissé l'honneur de soulever en premier le bout de bois) n’a eu d’égal que les célébrations avec ce Brennus magique ou le show final des Black Eyed Peas.

Articles liés

Informations Liées

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos