TOP 14 | Le Stade Toulousain s'impose contre le Stade Rochelais et s'offre une finale !

Dans une partie tendue et rythmée à Bordeaux, les Toulousains ont réussi à prendre le pas sur la défense Rochelaise. Les hauts-garonnais l’emportent 20-6 et se qualifient pour la prochaine finale du Top 14.

Dans un stade tout de rouge et jaune vêtu, c’est bien le Stade Toulousain qui impose son jeu dès le début de rencontre. Les hommes d’Ugo Mola confisquent le ballon et prennent possession du camp de Rochelais à court de solutions. Obligés de rendre les ballons au pied, les maritimes subissent les relances Rouge et Noir. Sur un énième renversement de côté, Sofiane Guitoune échappe à deux défenseurs avant d’aller aplatir quinze mètres plus loin le premier essai de la rencontre. Après 13 minutes de jeu Toulouse mène 7-0.  Dominés, les Rochelais, sous l’impulsion de leur troisième ligne omniprésente, décident pourtant de mettre du volume sur  leurs rares ballons.  Des offensives  bloquées par la défense toulousaine bien en place, mais trop indisciplinée. Ihaia West ne se prive pas pour enquiller au pied. Petit à petit, le Stade rochelais rattrape son retard et après 28 minutes de jeu ils ne sont plus qu’un point derrière (7-6).

Après une entame de match rythmée, les coéquipiers d’Antoine Dupont peinent à retrouver de l’allant offensif. Déterminés à porter un coup au moral rochelais, les Toulousains enchaînent les mêlées avant la pause au lieu de prendre les trois points. Une tactique restée stérile. Monsieur Gauzère siffle contre les Rouge et Noir. À la pause, Toulouse mène 7 à 6.

 

Toulouse à l’usure…

Au retour des vestiaires, les Toulousains reprennent le match avec les mêmes intentions. Vingt minutes de domination durant lesquels les Rouge et Noir vont buter sur le mur rochelais. Mais après une séquence longue de deux minutes, le verrou maritime finit par céder. Sébastien Bézy entré en jeu quelques minutes plus tôt aplatit en filou le deuxième essai de son équipe. À l’heure de jeu, le Stade toulousain se donne de l’air (12-6) avant que cinq minutes plus tard Cheslin Kolbe ne vienne corser l’addition. Sur un nouveau mouvement d’envergure, le leader de la phase régulière multiplie les passes rapides. L’arrière sud-africain, bien servi à l’entrée des 22 mètres par Guitoune, résiste à trois Rochelais pour aplatir en coin. Toulouse prend le large (17-6).

Un écart trop grand pour être comblé. Malgré un sursaut d’orgueil en fin de rencontre, les coéquipiers de Victor Vito ne vont pas réussir à prendre à revers la défense toulousaine. Score final 20 à 6. Le public toulousain venu en nombre peut laisser exploser sa joie. Le Stade Toulousain se dirige vers une nouvelle finale de TOP 14, la première depuis celle remportée contre Toulon en 2012.

Articles liés

Informations Liées

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos