TOP 14 | L'ASM Clermont rejoint le Stade Toulousain en finale grâce à sa victoire sur le LOU Rugby !

Devant un public acquis à la cause des Clermontois, le LOU et l’ASM ont bravé la chaleur pour offrir aux spectateurs une demi-finale de haute volée remportée 33-13 par les Clermontois après un combat acharné.

Une entame de match tendue, des impacts rugueux, les deux équipes affichent leur détermination. Dix minutes de jeu Camille Lopez tente un petit coup de pied par dessus à l’entrée de ses 22 mètres. Contrés, les Clermontois reculent et quatre passes plus tard Liam Gill inscrit en force le premier essai de la rencontre. Piqués à vif, les coéquipiers de Greig Laidlaw réagissent sur le renvoi. Le buteur écossais ramène l’ASM à deux points (5-3, 14e).

Sur la pelouse bordelaise, les deux styles de jeux sont bien visibles. Plus rapides et entreprenants les jaunards butent sur une défense rugueuse des Lyonnais qui imposent leur force dans les rucks. Acculé dans son camp, l’ASM peine à en sortir. Réaliste, l’ASM reste au contact des rhodaniens grâce à la réussite au pied de son buteur qui convertit en points chaque incursion dans la moitié de terrain lyonnaise. Peu avant la demi-heure de jeu Clermont repasse devant 9 à 8. Avant que le festival des trois quarts Jaunards ne débute. Touche clermontoise sur les 22 mètres lyonnais. Lopez trouve Moala, le centre All-black brise le premier rideau du LOU pour servir à hauteur Raka qui retrouve son compère de l’autre aile Damian Penaud qui s’en va inscrire le premier essai de son équipe en coin. Une action de première main rondement menée qui permet à l’ASM de prendre le large 16-8 après 32 minutes.

 

Prime à l’expérience…

Si en tribune la ferveur et l’engouement continuent, sur la pelouse, le rythme de la rencontre baisse en intensité à l’entame du deuxième acte. Il faut attendre la 53e minute pour voit Clermont sortir de son camp. Camile Lopez trouve une touche sur proche des 22 mètres lyonnais une nouvelle fois. Copié-collé de la première mi-temps, Moala décale cette fois Damian Penaud. L’ailier international rend la pareille à Raka qui aplatit en coin le deuxième essai clermontois. Greig Laidlaw poursuit son sans-faute au pied et Clermont mène 23-8 après 55 minutes.  Les minutes se suivent et se ressemblent. Lyon occupe la moitié de terrain adverse sans parvenir à faire sauter le verrou jaune et bleu. Patient Clermont pousse le LOU à la faute et sort tranquillement de son camp. Provoquant la frustration lyonnaise. Alors qu’il ne reste qu’une petite vingtaine de minutes à jouer, les esprits s’échauffent. Têtus et obstinés les joueurs de Pierre Mignoni ne rendent pas les armes. Sur une touche dans les 5 mètres clermontois, le maul lyonnais se forme et rien ne peut l’arrêter. Deon Fourie redonne espoir aux siens. Clermont ne mène plus que 23-13 à la 68e.  Un sursaut de courte durée. Plus expérimentés et bien aidés par l’apport de son banc, les joueurs de Franck Azéma confisquent le ballon en cette fin de match. Patients comme depuis le début de la rencontre, les Auvergnats progressent jusqu'à obtenir une pénalité dix mètres en face des poteaux.. Une aubaine pour que Graig Laidlaw poursuive son 100% de réussite au pied. Clermont mène 26-13 et enterre les espoirs de Lyonnais malheureux. Sur un dernier raid, les coéquipiers de Julien Puricelli perdent le ballon et se font punir en contre. Quatre-vingt-quinze mètres plus loin, Moala scelle le score de la rencontre. Clermont s’impose 33 à 13.  La Yellow army exulte en tribune, son équipe ira défier le stade toulousain le 15 juin prochain au stade de France.

Articles liés

Informations Liées

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos