TOP 14, J25 - Rennes directement ou à la maison en barrage

Si la course au maintien a déjà depuis quelque temps livré tous ses secrets, celle pour la qualification n’a pas encore tout dévoilé. Avec pour objectif de jouer directement les demi-finales, ou a minima de recevoir en barrages, cinq formations vont se livrer une bataille sans merci.

Le vainqueur de Montpellier - Toulon ce week-end pourrait faire un très grand vers Rennes, sans passer par les barrages. (Crédit photo: Presse Sports)

A deux journées de la fin, le TOP 14 est encore loin d’avoir livré tous ses secrets. Si plus aucun suspens ne subsiste dans la course au maintien, Oyonnax et Agen étant condamnés, c’est encore loin d’être le cas pour les phases finales. Si l’on connait déjà quatre qualifiés, Toulouse pourrait en vue d’une demi-finale directe, mais surtout pour un barrage à la maison, mettre son grain de sable.

Cinq formations peuvent encore prétendre à disputer une demie directement ou, à minima, à jouer un barrage à la maison : Clermont, Toulon, Montpellier, le Racing 92 et Toulouse. Les quatre premiers ayant déjà composté leur billet pour les phases finales, seul le Stade toulousain n’est pas encore officiellement qualifié. Mais dans ce peloton de tête, c’est véritablement l’ASM, leader du championnat qui est le mieux placé. Avec six longueurs d’avance sur la concurrence, les Clermontois y sont presque et n’ont besoin que d’une victoire lors des dernières journées pour y parvenir.

Méfiance toutefois, car cette fin de saison s’annonce piégeuse. Ce week-end, le déplacement à Toulouse qui doit encore assurer sa place dans les six s’annonce très dangereux. Il faudra sûrement attendre la dernière journée pour atteindre son objectif, face à La Rochelle... à moins que les Maritimes, soient encore dans la course et jouent leur va-tout en auvergne ! Gageons toutefois qu’après une saison de cet acabit, les Jaunards ne laissent pas passer leur chance.

L’ASM en route pour Rennes

Derrière Clermont, trois formations semblent en mesure de pouvoir clairement y prétendre également. A commencer par Toulon et Montpellier, comptant chacun 77 points. Certes loin d’afficher leur meilleur visage, les Varois restent calés au sommet du championnat, prouvant ainsi leur capacité de réaction. Impressionnant ces dernières semaines, les Montpelliérains, qui ont remporté 12 de leurs 13 dernières sorties, surfent sur leur titre en Challenge Cup et comptent bien s’imposer comme l’un des très grands prétendants au Brennus.

Se rendre au Roazhon Park sans jouer de barrages, serait une preuve supplémentaire de leurs intentions. Hasard du calendrier, ces deux formations vont s’affronter ce week-end dans l’Hérault pour un véritable match de phase finale. Défaite interdite pour chacun, car la dernière journée ne leur apporterait pas de sérénité, encore face à des équipes en course pour la qualification, Montpellier se déplaçant au Racing 92, Toulon recevant l’UBB.

Ce choc au sommet pourrait bien faire les affaires du Racing 92, quatrième actuellement et n’ayant pas pour le moment son destin entre les mains. Il pourrait toutefois le reprendre rapidement, à condition de s’imposer à La Rochelle ce week-end. C’est à sa portée, même si les Charentais ont encore un infime espoir en vue des phases finales.

Le Racing 92 peut coiffer tout le monde

Les Franciliens n’en ont cure, car une victoire à Deflandre, couplée à un revers du MHR ou du RCT pourrait leur permettre de se positionner en vue de rallier Rennes, une semaine avant de recevoir… Montpellier. Tout un programme. Une chose semble pourtant certaine, si ces quatre formations manquent le train pour Rennes en première classe, ils auront à coup sûr une superbe occasion de le prendre en deuxième classe, car il y a de fortes chances qu’ils reçoivent en match de barrage.

Seule formation pouvant les contrarier à ce niveau, le Stade Toulousain, qui s’il ne pourra pas revenir sur l’ASM, peut récupérer les trois autres. Et Toulouse semble avoir le parcours le moins compliqué des ténors d’ici la fin de saison. Avec la réception de Clermont qui sera charnière, le déplacement à Grenoble, qui n’aura plus rien à jouer constitue une belle opportunité.

Pourtant, cela s’annonce délicat, que ce soit pour rallier Rennes directement surtout, mais aussi pour jouer dans la Ville Rose. D’abord car il faudra remporter ces deux derniers matches en engrangeant le plus de points possibles, mais surtout au regard du retard que les hommes d’Ugo Mola comptent sur la concurrence. A deux matches de la fin, sept longueurs sur le RCT et le MHR semblent irrattrapables, les trois sur le Racing 92, très compliquées à reprendre…

 

Retrouvez le programme ici

Pour le classement, c’est par

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos