TOP 14, J24 – La qualification en toile de fond

Si la course au maintien a connu son épilogue lors de la dernière journée avec les relégations d’Agen et Oyonnax, celle pour les phases finales bat toujours son plein. Seul Clermont est assuré de les jouer, et huit, six surtout, se disputeront les cinq autres tickets. Tout un programme.

Leader, et à ce jour la seule formation officiellement qualifiée du TOP 14, l’ASM a donc pour objectif d’aller chercher une demi-finale directe. Un succès  ce week-end pourrait permettre de s’en rapprocher grandement… voire de l’acter si le RCT venait à s’incliner à Agen. Cette deuxième hypothèse semble difficilement envisageable, les Lot et Garonnais étant condamnés, mais quoiqu’il en soit, il faudra l’emporter au Michelin pour les locaux. Et face à une formation parisienne libérée de toute pression, c’est une superbe occasion de briller qui est offerte aux Jaunards. Pas question donc de galvauder ce rendez-vous qui s’annonce charnière et peut-être déjà déterminant en vue du rendez-vous rennais.

Montpellier aussi tentera de rallier Rennes directement, et pour cela, voudra surfer sur la vague de son sacre européen. Mais c’est un match de gala et à fort enjeu qui va être proposé aux Héraultais, car face un concurrent qui vise lui aussi la qualification, cela ne s’annonce pas de tout repos. Actuellement sixième, les Girondins se sont installés dans le wagon et sont à deux doigts de franchir le cap qu’ils visent depuis plusieurs saisons. Ils en sont tout près, mais le CO, revenu de très loin n’a pas encore dit son dernier mot et jouera son va-tout jusqu’au bout. Ce sera donc le match piège par excellence pour le MHR qui doit se recentrer sur le TOP 14 et aborder consciencieusement le match pour ne pas passer à côté.

Clermont en route pour Rennes, mais avec qui ?

Juste derrière Montpellier, Toulon que nous avons rapidement évoqué plus haut, a lui aussi une occasion rêvée de filer en phases finales et d’assurer un barrage à Mayol dans le pire des cas, mais aussi d’entretenir l’espoir de jouer une demie directement dans le meilleur. Pour cela, il faudra avant tout l’emporter, à l’extérieur certes, mais les conditions sont réunies pour le RCT. Face à des Agenais qui voudront certainement briller devant leur public avant l’ultime rendez-vous pour la réception de l’USO, les Toulonnais vont surtout affronter une formation déjà condamnée à la relégation et qui n’aura peut-être plus la tête à l’endroit. C’est une occasion à saisir, au risque de se mettre beaucoup de pression avant les deux derniers matches et la ligne droite vers les matches couperets.

Entre les trois équipes en bonne position pour jouer les demi-finales directement, et les deux qui vont se disputer la qualification, le Racing 92 et Toulouse, dans un mouchoir de poche, font tranquillement route vers la qualification. Elles pourraient même l’acter dès ce week-end en cas de victoire d’une part, et de défaite du CO d’autre part. Les Franciliens, qui viennent de s’incliner en finale de Champions Cup, recevront Pau, sauvé et n’ayant plus rien à jouer, pendant que les Toulousains se déplaceront à Oyonnax, d’ores et déjà assuré de descendre. Deux adversaires à la mesure de ces formations, et qui au regard de leur position, pourraient faciliter le travail.

Bordeaux-Bègles et Castres pour le dernier ticket ?

Dernières formations concernées par les festivités du mois de juin, en embuscade derrière l’UBB, Castres, et dans une moindre mesure La Rochelle et Brive. A neuf points des Girondins, les Corréziens ont une infime chance de jouer un barrage, mais cela relève presque de l’utopie tant les résultats favorables cont devoir se multiplier pour rendre cela possible. La réception de Grenoble devrait être l’occasion d’offrir un match intéressant et séduisant. En revanche, pour La Rochelle, et surtout pour Castres, tout reste possible.

Magie du calendrier, ces deux formations  s’affrontent ce week-end. La donne est simple pour les Maritimes, un revers les éliminerait, la victoire est donc primordiale ! Comme pour Castres qui accuse un retard de trois longueurs sur Bordeaux-Bègles et qui n’a plus droit à beaucoup de joker d’ici début juin. Ce match est l’occasion rêvée de s’installer dans le bon wagon et prendre son destin entre les mains. En effet, l’UBB en déplacement à Montpellier devra réaliser un exploit, et un revers pourrait permettre aux Tarnais de leur repasser devant. La suite s’annoncerait alors plutôt positive pour le CO qui devrait affronter Oyonnax et Paris, pendant que l’UBB défierait Brive et Toulon.

C’est donc une journée encore passionnante qui s’annonce et qui, quoiqu’il arrive, ne révèlera pas tous les secrets du TOP 14. Qualification, demi-finale directe, élimination, beaucoup de questions restent en suspens, et n’auront peut-être de réponse que lors de l’ultime journée. Faux pas en tout cas interdit pour tous les prétendants dans cette dernière ligne droite, car les points valent de l’or !

Le programme complet ici

Pour le classement, par ici

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos

It seems you came from an English-speaking place,
you might want to go there