TOP 14, finale | Après l’Europe, le TOP 14

Classique des finales européennes, Clermont et Toulon vont offrir un dernier rendez-vous inédit au championnat de France. 13ème participation pour les deux formations et une volonté commune, le sacre, le deuxième pour les Auvergnats, le cinquième pour les Varois.

Avant la domination des Saracens sur le rugby européen, une autre formation avait mis le continent à genou, le RCT. Avec trois sacres consécutifs en 2013, 2014 et 2015, les Varois avaient écrasé la concurrence et marqué les esprits. Notamment ceux des Clermontois, battus à deux reprises en finale par leurs homologues méditerranéens, 15-16 en 2013, puis 18-24 en 2015.

Classique en Champions Cup, cet affrontement final va être en revanche inédit en championnat de France. En effet, si les deux formations ont déjà atteint à 12 reprises chacune ce niveau, elles ne s’y sont jamais croisées. Cela promet un duel énorme entre deux écoles, et deux formations qui ont connu des parcours bien différents cette saison.

D’un côté, l’ASM, deuxième de la phase préliminaire, finaliste malheureux de la Coupe d’Europe, vainqueur solide de sa demi-finale. Les Auvergnats ont à nouveau marqué la saison de leur empreinte, et comptent poursuivre dans ce sens et ainsi s’éviter une nouvelle finale perdue. 

De l’autre, le RCT, soufflant le chaud et le froid en TOP 14 et devant passer par les barrages, écarté en quarts de finale de Champions Cup par Clermont (9-29)… mais qui comme à chaque fois reste ne lice pour le titre ! Après un « quarts » d’une intensité énorme contre le CO (26-22) et d’une demi-finale remporté à l’expérience et en supériorité numérique (18-15), les Toulonnais avancent sereins.

Mais pour ce dernier rendez-vous de la saison, il y aura un objectif commun, la victoire, pour soulever le Brennus. Et là, les similitudes sont plus nombreuses. Avec 12 finales au compteur, Auvergnats et Varois sont sur un pied d’égalité. Avec quatre sacres contre un, les Toulonnais y ont connu plus de réussite, mais pas forcément lors des dernières saisons. 

En dix ans, l’ASM a disputé cinq finales, le RCT quatre, et les deux formations n’y n’ont glané qu’une victoire, Clermont en 2010, Toulon en 2014. Autre point commun, la dernière finale des deux équipes reste un mauvais souvenir, les Jaunards s’inclinant contre Paris (6-12) en 2015, Les Rouge et Noir voyant le Racing 92 sacré la saison passée à Barcelone (21-29).

La motivation est toute trouvée de part et d’autre ! L’expérience de ces deux effectifs fera-t-elle la différence, la folie de la jeunesse incarnée par les Clermontois Jedrasiak, Iturria et Penaud, ou par le Toulonnais Belleau sera-t-elle le facteur déterminant ?

C’est en tout cas une rencontre qui sent la poudre, et où l’esprit de revanche animera les deux camps, pour les raisons évoquées plus haut.  Il y aura également, pour la petite histoire, une compétition entre deux joueurs, Chouly et Guirado, sacrés sous le maillot de l’USAP en 2009, et qui auront à cœur de faire chuter l’autre pour glaner leur deuxième bouclier. Rendez-vous dimanche en fin de soirée pour savoir qui pourra poser les mains sur le mythique bout de bois.

  • Stade de France, Paris-Saint-Denis
  • TOP 14 2016-2017 - Finale
  • Dimanche 04 Juin 2017
  • 20h45
  • M. Romain POITE

ASM Clermont

RC Toulon

22 16
Mi-temps : 13 - 10
Voir le résumé du match

Articles liés

Informations Liées

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos