TOP 14, barrage Toulon – Castres | Comme on se retrouve !

Remake des finales 2013 et 2014, ce barrage entre le RCT et le CO n’aura pas la même aura, mais avec un billet pour Toulouse à la clé, promet un énorme combat. Favori dans son antre de Mayol, le RCT, pour son premier barrage depuis 2012 devra se méfier de Castrais, outsider et sans pression, très expérimenté à ce niveau.

Retrouvailles en phases finales musclées pour le RCT et le CO. Après les finales de 2013 et 2014, place aux barrages! (Crédit photo: Presse Sports)

Finale classique il y a peu, lors des éditions 2013 et 2014, avec une victoire de part et d’autre, ce RCT – CO aura cette fois lieu deux tours avant, pour le compte des barrages. Une petite déception pour le RCT habitué à sa qualifier directement pour les demi-finales, ce fut le cas lors des quatre précédentes saison, et qui devra franchir un tour de plus dans son objectif de Brennus. Pas de quoi effrayer un CO qui avec son septième match à ce niveau (record absolu avec Montpellier), connait la chanson.

Ceci dit, c’est une découverte pour les Tarnais, car après avoir affronté Montpellier à quatre reprises dans ces barrages, un nouvel adversaire est forcément un changement de taille, surtout à l’extérieur. Mais les hommes de Christophe Urios ne sont pas déstabilisés pour autant car l’histoire a déjà montré que dans pareille situation, ils étaient redoutables. Souvenez-vous de ce 10 mai 2014 ! 

Champion en titre, le CO arrache son billet en phases finales et est contraint de se déplacer à Clermont, où l’ASM, invaincu depuis 77 matches, marche sur l’eau. Personne ou presque ne voit les tenants du titre atteindre les demi-finales, et pourtant, dans le sillage d’un étincelant Lamérat (aujourd’hui Asémiste), Castres réalise l’exploit en s’imposant 22-16.

Alors si un déplacement sur la rade pourrait effrayer bon nombre de candidats, ce n’est pas le cas pour le CO. Reste que les Tarnais aimeraient bien retrouver le dernier carré qui les fuit depuis 2014… justement. Sur la pelouse d’un adversaire où il n’a plus gagné depuis près de 10 ans et un succès 21-17 en 2008, il va falloir sortir la grosse artillerie.

La clé se situera peut-être au niveau de son dynamiteur et joueur le plus utilisé, David Smith, ancien pensionnaire de la maison Rouge et Noire, qui se verrait bien faire le match parfait et battre ses anciens coéquipiers pour envoyer le CO en demi. Toulon sait à quoi s’attendre et à plus que les armes pour répondre. Même s’il devra montrer un meilleur visage que souvent à Mayol cette saison.

Le RCT le peut, le voudra, et le devra, car après une saison blanche en 2015-2016, l’exigeant public varois commence à s’impatienter. Battus à Barcelone l’an passé, les Toulonnais rêvent de revanche, mais avant cela il faudra franchir les différentes et difficiles étapes qui le séparent du Brennus, à commencer par Castres ce vendredi

  • Stade Mayol, Toulon
  • TOP 14 2016-2017 - Barrages
  • Samedi 20 Mai 2017
  • M. Alexandre Ruiz

RC Toulon

Castres Olympique

26 22
Mi-temps : 13 - 9
Voir le résumé du match

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos