Laurent Cardona : « Etre à la hauteur de leurs ambitions »

Pour son premier match de phases finales de TOP 14, Laurent Cardona aura l’honneur de diriger Montpellier - Castres, ce qui est devenu un classique à ce niveau. Conscient de l’enjeu de cette rencontre, l’homme au sifflet ne se met pas de pression supplémentaire, et espère être à la hauteur des ambitions des deux barragistes.

Quel est votre sentiment avant d’arbitrer ce match de barrage ?

C’est une immense fierté d’être désigné sur ce type de rencontre, car cela résulte des performances arbitrales effectuées tout au long de la saison, c’est une belle récompense. D’autant plus qu’il s’agira de mon premier match de phases finales en TOP 14. J’ai déjà arbitré en demi-finales et en finale de PRO D2, mais jamais à ce niveau.

Après il y a rapidement eu une prise de conscience car c’est une rencontre de haut niveau, et l’enjeu est bien différent que lors de la phase préliminaire. Jusque-là, les équipes pouvaient entre guillemets se permettre de perdre un match en se disant qu’elles pourraient se rattraper par la suite, là, si elles perdent, leur saison est terminée. Elles devront être irréprochables, et moi à la hauteur de leurs ambitions.

 

Que vous inspirent les deux équipes qui se feront face ?

Ce sont deux formations qui ont un jeu d’avants assez rude, deux formations très puissantes. J’ai déjà arbitré ces deux formations lors de leur match retour à Montpellier (NDLR : victoire du MHR 22-19) et elles m’avaient fait forte impression. Maintenant ce n’était pas le même contexte, Montpellier aura l’avantage du terrain, mais Castres, qui avait frôlé le succès la dernière fois, viendra avec ses forces et son ambition pour créer l’exploit.

 

Quelles seront les clés d’un bon arbitrage ?

Je vais devoir être vigilent au niveau du jeu au sol. Comme les débats vont tourner autour de la conquête et du combat, il va falloir que je contrôle fortement les sorties de balles, que je veille à ce que les deux équipes ne ralentissent pas trop le jeu. Mais il faudra également que je permette à tous les acteurs de s’exprimer.

Il n’y a pas de pression supplémentaire au regard de ce match particulier. Je ne brise pas mes habitudes, je ne me surentraîne pas. Je fais ce que je fais toute la saison, et qui fonctionne.

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos

It seems you came from an english place,
you might want to go there