Fulgence Ouedraogo (Montpellier) : « Cette défaite à Colombes pourrait être bénéfique »

Une semaine après avoir sèchement perdu à Colombes, le MHR débute ses phases finales à la maison face à Castres. Un revers qui pourrait être bénéfique selon le capitaine héraultais, Fulgence Ouedraogo, qui explique qu’il faut désormais tourner la page et travailler ce qui n’a pas fonctionner pour être prêt contre le CO, une équipe habituée de ce rendez-vous et capable de tout.

Quel est votre état d’esprit après cette dernière journée, le fait d’avoir perdu au Racing 92, et manqué la qualification directe en demi-finale, mais de pouvoir recevoir en barrage ?

Nous sommes focalisés sur ce match de barrage à la maison. C’est une première pour nous et forcément un grand moment devant notre public. Donc il faut tourner la page du Racing 92 ! Nous avons visionné ce qui n’avait pas fonctionné, et il y avait beaucoup de choses puisque nous avons été dominés presque partout, et nous n’avons clairement pas été performants. Il ne faut pas rester sur cet échec, travailler ce qui nous a manqué pour être efficace dimanche contre Castres.

 

Cette mise en jambe manquée pour les phases finales semble-t-elle avoir laissé des traces ?

(Soupir) Je ne sais pas. La réponse nous l’aurons dimanche, mais c’est vrai que ça secoue. Maintenant, cela faisait pas mal de temps que nous gagnons tous nos matches, nous avions même remporté la Challenge Cup, et cette défaite est peut-être la sonnette d’alarme qu’il nous fallait pour remettre les pieds sur terre et mieux aborder ces phases finales. Cette défaite à Colombes pourrait être bénéfique.

 

Il s’agira de votre quatrième participation à un match de barrage, pour la quatrième fois face à Castres, mais pour la première fois à domicile. C’est devenu un classique des phases finales !

(Rires) On dirait ! Historiquement, cela a été plutôt à l’avantage de Castres. Nous avions gagné le premier (NDLR : 18-17) parce que personne ne nous attendait, mais par la suite, ils ont fait ce qu’il fallait pour gagner les deux suivants (NDLR : victoire du CO 31-15 en 2012 et 25-12 en 2013) et même lors de la demi-finale il y a deux ans (NDLR : 22-19 en 2014). Espérons que ce ne sera pas le cas cette fois-ci.

 

Un mot sur Castres, qui revient de très loin et qui risque d’être difficile à manœuvrer.

Oui, il y a eu un temps d’allumage assez long, pour intégrer l’arrivée d’un nouveau staff, de quelques joueurs, mais une fois l’adaptation effectuée, tout le monde a vu le résultat. Ils sont injouables à domicile, ils sont rôdés, et ils ont beaucoup d’expérience en phases finales. Ils ont créé l’exploit à Clermont il y a deux ans (NDLR : 22-16) où l’ASM était invaincu depuis quatre ans, et avant de nous sortir en demi-finale… donc nous savons de quoi ils sont capables sur ce type de rencontre.

 

A quel type de rencontre vous attendez-vous justement ?

C’est une équipe qui peut nous contrer dans beaucoup de domaines, notamment en touche où ils voudront nous priver de ballons. C’est une équipe maline, et je sais qu’ils vont nous proposer de nouvelles choses, des choses auxquelles nous ne sommes pas forcément préparés. Après, on connait leurs qualités, leur collectif, il y a des joueurs de talent, ils ont de bons buteurs, un gros pack… c’est une équipe complète face à laquelle il va falloir être très bon.

  • GGL Stadium, Montpellier
  • TOP 14 2015-2016 - Barrages
  • Dimanche 12 Juin 2016
  • 16h15
  • M. Laurent Cardona

Montpellier Hérault Rugby

Castres Olympique

28 9
Mi-temps : 11 - 3
Voir le résumé du match

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos

It seems you came from an English-speaking place,
you might want to go there