FINALE TOP 14 | Toulouse s'impose 24-18 contre Clermont et remporte son 20e Bouclier de Brennus !

Le Stade Toulousain champion de France

 Les deux meilleures équipes de la saison régulière avaient rendez-vous au Stade-de-France pour la finale du Top 14, édition 2018/2019. Et ce sont les Toulousains qui se sont imposés face à Clermont, (24-18), décrochant ainsi leur 20e titre.

 

Sevré de titre de Champion de France depuis 2012, le Stade Toulousain a décroché son 20e bouclier de Brennus, samedi soir, en disposant de Clermont-Ferrand en finale (24-18). Une victoire logique pour les hommes d'Ugo Mola qui ont maîtrisé cette rencontre du début à la fin. Et une finale, ça se gagne. Avant tout. Alors le combat, l'intensité, la bataille dans les rucks et des mêlées chahutées ont rythmé cette rencontre. Certes les deux équipes ont montré de l'envie de jouer, mais cela fut parfois laborieux à l'image des nombreux ballons perdus par les clermontois, la faute à des imprécisions techniques mais aussi à des défenses agressives. Plutôt dominateurs lors des dix premières minutes, les Toulousains ne sont pas parvenus à concrétiser. Là aussi, une certaine précipitation est en cause, comme la pénalité de Ramos vite jouée (5e) sous les poteaux pour essayer d'alerter Huget dans la diagonale. En vain. La défense clermontoise tenait le rythme face aux assauts toulousains. Les buteurs, Laidlaw d'un côté et Ramos de l'autre, ont alors pris leurs responsabilités pour porter le score à 6-6 à la 18e minute de jeu. Avant le premier essai de la rencontre. Une action enfin aboutie pour les Toulousains. Suite à une mêlée dans les 22 adverses, les hommes d'Ugo Mola bénéficiaient d'un coup franc. Rapidement joué par Dupont, avant que Kolbe et ses appuis ne mettent le feu dans la défense de l'ASM, avant de trouver Huget le long de la ligne pour le premier essai du match (11-6 à la 26e ). Clermont, qui a du se passer de Iturria forfait à l'échauffement, a également perdu Lapandry durant le match sur commotion. Malgré tout, les Auvergnats se sont accrochés pour revenir par le pied de Laidlaw (11-9 à la 34e), suite à une pénalité faisant suite à une faute et un carton jaune à l'encontre de Kolbe.

 

Toulouse tout en maîtrise

 

Une infériorité numérique plutôt bien gérée par les toulousains, qui ont su tenir le ballon notamment au retour des vestiaires, pour finalement revenir à 15 contre 15 sans trop de dégâts. Des Toulousains qui ont tenu le ballon, avec une longue séquence dans les 22 après un ballon pris en touche et un maul productif. Face à une défense toujours en place, les avants ont permis dans la continuité d'aller accrocher une pénalité dans les 22, plein axe. L'occasion pour Ramos de redonner de l'avance aux siens (14-9 à la 49e). Après une pénalité de Laidlaw, les toulousains revenaient à nouveau dans les 22 auvergnats, suite à une accélération de Médard, après une mauvaise sortie de camp de Lopez. Le ballon filait en touche, l'alignement toulousain contrait le lancer, avant une nouvelle banderille de Dupont, véritable dynamiteur du jeu des siens, repris sur la ligne. S'en suivait une action sur la ligne, sur laquelle la vidéo n'a pas permis de savoir si le ballon avait ou non été aplati (54e). Sur la mêlée à 5m, Kaino sortait le ballon. Toulouse travaillait par ses avants, avant une superbe mouvement collectif sur lequel Ramos, Guitoune, Médard, Kolbe, permettaient à Huget de signer un doublé (21-12 après la transformation à la 55e). Des Toulousains maîtres de la situation, capables d'adapter leur jeu pour garder la main sur ce match et priver Clermont de solution. A l'image de cette énorme séquence dans les 22 clermontois, sous l'impulsion des charges successives des avants rouges et noirs. Pas d'essai, mais une nouvelle pénalité pour Ramos (24-15 à la 65e). Clermont s'est donné le droit d'y croire en fin de match avec une pénalité de Lopez (24-18 à la 73e). Mais Toulouse n'a pas plié. Premier de la saison régulière, le Stade Toulousain a confirmé sa domination sur le championnat de France en s'imposant lors de cette finale.

Articles liés

Informations Liées

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos