ACCESS MATCH : UN DERBY BASQUE POUR UN BILLET VERS LE TOP 14, RENDEZ-VOUS AVEC L’HISTOIRE

C’est l’un des plus beaux derbys du rugby français, un duel entre le Biarritz Olympique et l’Aviron Bayonnais, qui nous est offert en Access Match ce samedi (17h30) à Aguiléra. Un rendez-vous incontournable en cinq raisons.

Le 112e duel sera sans nul doute l’un des plus importants de l’histoire du derby
On sait à quel point le derby du Pays Basque alimente la chronique et fait vibrer tout un territoire, divise parfois des familles, et transpire d’une passion sincère et unique. Cette 112e rencontre entre voisins fera un heureux et un malheureux et marquera à vie les acteurs de ce match, ainsi que l’histoire des deux clubs. Jusqu’ici, Biarritz a remporté ce derby à 55 reprises et Bayonne 47 fois, pour 9 résultats nuls. Si l’Aviron était resté invaincu entre 2012 et 2016, c’est-à-dire durant sept matchs (un record partagé par les deux clubs), voilà que le BO est sur une série en cours de quatre victoires, dont la dernière le 4 avril 2019, c’était en plus au stade Jean-Dauger.

Des retrouvailles en phase finale, première depuis un quart de finale en 1992
S’ils ne seront pas 16 000 comme ce 16 mars 1992 au stade Maurice-Trélut de Tarbes, les 5 000 personnes présentes à Aguiléra auront la chance d’assister à un derby encore plus important qu’un duel de saison régulière, comme le fut à cette époque le quart de finale de Championnat de France remporté par le Biarritz de Serge Blanco, sur un drop venu d’ailleurs de Franck Corrihons. Cette fois, ce ne sera pas pour une place en demi-finale mais pour un billet pour le TOP 14 que les deux cités vont se défier, que le rouge affrontera le bleu. Ces moments sont tellement rares, presque uniques, qu’ils méritent d’être vécu et à défaut d’être vu. Historique.

Il y a déjà eu une "finale" pour le maintien en 1995, Biarritz veut sa revanche
Bon, il y a également eu cette finale de Championnat de France de 1934 remportée par Bayonne. Mais ce qui se rapproche le plus de cet "Access Match" de 2021, c’est bel et bien cet affrontement du 16 avril 1995. Le passage de l’élite de 32 à 20 clubs entraine la mise en place de la Coupe André-Moga, avec la constitution de Groupes de 4 équipes où seul le 1er était ensuite maintenu. Et c’est lors de la dernière journée de cette phase que Biarritz et Bayonne se retrouvent à Aguiléra pour un match décisif, où le gagnant arrachera son maintien. Et c’est l’Aviron qui s’est imposée ce jour-là, 9 à 8, face à un BO qui, peut-être, garde ce mauvais souvenir dans un coin…

Deux palmarès qui n’ajouteront pas un nouveau titre, mais c’est tout comme
Ce match ne débouchera pas sur un titre, d’aucune ligne au palmarès du Biarritz Olympique et de ses 5 Brennus, ou de l’Aviron Bayonne et de ses 3 Boucliers. Mais le vainqueur pourra se vanter ad vitam æternam. Car on est sevré de derby basque dans l’élite depuis le dernier du 2 mars 2014, pour la der’ d’Imanol Harinordoquy. On ne sera pas loin de ce type d’affrontement, et les célébrations qui suivront – dans les rangs du vainqueur – ressembleront en tout point à ce qui pourrait être fait un soir de titre. Les Biarrots n’ayant plus rien gagné depuis 2012 et ce Challenge Européen face à Toulon, alors que les Bayonnais ont été sacrés en PRO D2 en 2019.

Des dynamiques complètement opposées qui vont rajouter de l’incertitude
Ce dernier point sera ô combien essentiel et important au moment d’entrer sur le terrain. Car Bayonne, 13e de TOP 14 avec 46 points, a basculé dans cette zone rouge lors de la dernière journée, payant notamment ses deux défaites face à la Section Paloise cette saison et qui termine avec le même nombre de points. Un coup au moral certain qui devra être mis de côté au risque de voir le doute l’emporter. Pour Biarritz, 3e de PRO D2 avec 91 points, la saison fut au-delà des espérances avec une croyance renforcée au fil des mois. Si la déception est également grande d’avoir perdu la finale face à l’USA Perpignan, la dynamique reste plutôt positive.

LA STAT’
2 sur 2 pour la PRO D2 ! Pour la troisième édition de cet "Access Match" entre le finaliste de PRO D2 et le 13e de TOP 14, le défi sera de taille pour le pensionnaire de l’élite. En 2018, Grenoble avait disposé d’Oyonnax au stade des Alpes tandis qu’en 2019, c’est Brive qui avait justement battu Grenoble au stade Amédée-Domenech.

L’IMAGE : Le dernier Derby Basque en Avril 2019

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos