TOP 14 Orange - J9: de l’enjeu à tous les étages

Irrésistibles depuis l’entame de la compétition, les co-leaders clermontois et castrais auront une belle occasion de confirmer leur statut et de poursuivre leur course en tête, en recevant respectivement la lanterne rouge biarrote et le Racing-Métro 92 mal en point. Derrière, Toulouse qui accueille Paris, Agen qui reçoit Montpellier, et Toulon et Brive qui s’affrontent, voudront rester au contact. Les deux promus, Bordeaux-Bègles et Lyon tenteront de rester loin de la zone rouge, quand Bayonne voudra en sortir en s’imposant face à l’USAP méconnaissable depuis trois journées.
JPEG - 122.4 ko
Co-leaders du championnat, Castrais et Clermontois éclaboussent la compétition par leur talent et leur solidité...

Castres – Racing-Métro 92

Vendredi 28 octobre, 20h45. Canal+ Sport

La question n'est pas de savoir si le CO, co-leader du TOP 14 Orange avec Clermont, est capable de poursuivre sa course en tête, car avec une seule défaite au compteur depuis le coup d'envoi de la saison, et une très solide invincibilité dans son antre, il en est plus que capable. Non, la question est de savoir si le Racing-Métro 92 est capable d'un exploit dans le Tarn ou pas. Sur la qualité des joueurs qui composent ce groupe, et le métier de son staff, indéniablement oui. Sur l'état de forme des Franciliens, cela reste plus flou.

Avec trois victoires consécutives, et un seul succès lors des six dernières sorties, le club alto-séquanais recule petit à petit au classement. Un nouveau revers pourrait même le faire plonger dans la deuxième partie de tableau. Et au regard des confrontations passées entre les deux formations, et depuis le retour des hommes de Pierre Berbizier en première division en 2009, les Racingmen ne se sont jamais imposés lors de leur deux déplacements à Pierre-Antoine et n'ont gagné qu'une fois face à Castres… les hommes du duo Labit – Travers, comptent bien faire perdurer cette statistique.
Le résumé du match de la saison dernière :

Bayonne - Perpignan

Samedi 29 octobre, 14h15. Rugby, canal 204

Défaite interdite ce week-end, que ce soit pour l'Aviron ou l'USAP, et même si les raisons sont différentes. Dominé 30-10 à Brive, Bayonne a chuté dans la zone rouge après le nul du LOU chez la lanterne rouge biarrote. Une situation ubuesque au regard d'un effectif qui n'a que très peu changé, qui attend certes ses innombrables belles recrues avec impatience, mais qui aurait de fait du, su, pu faire mieux, beaucoup mieux. Les dirigeants ont été on ne peut plus clairs, l'heure n'est plus au questionnement, mais aux actes ! Le temps presse, car si rien ne change, le club pourrait s'engluer dans les profondeurs du classement… dans ce cas, des décisions seront prises, et il y aura des malheureux.

Des malheureux comme chez les Sang et Or qui doivent absolument stopper l'hémorragie. Défaits à Giral par Agen (12-19) lors de la 6ème journée, les Catalans ont reçu un gros coup au moral avant de littéralement sombrer lors des deux journées suivantes. 77 points encaissés face à Toulon et Clermont, 3 inscrits, le bilan est sans appel, et la réaction doit être immédiate. Mais en sont-ils capables ? De tout temps, nous avons entendu parler des valeurs des Sang et Or et de l'état d'esprit de cette équipe, c'est vraiment le moment de le montrer… car un quatrième revers de rang, aussi large ou serré soit-il plongerait le club dans la crise. Or, avec 4 succès à Jean-Dauger en 6 matchs, les Catalans ont des raisons d'espérer.
Le résumé du match de la saison dernière :

Bordeaux-Bègles - Lyon

Samedi 29 octobre, 14h15. Rugby, canal 203

Match reporté en raison d'une épidémie d'oreillons dans les rangs du LOU.


Toulon - Brive

Samedi 29 octobre, 14h15. Rugby, canal 202

Poussifs en début de saison avec seulement une victoire en trois matchs, les Toulonnais avait provoqué l'ire de leur président, de leur public, et s'écartaient eux-mêmes de la route vers les sommets du TOP 14 Orange. Depuis, une seule défaite est venue sanctionnée une formation méditerranéenne qui retrouve peu à peu son rang, et les premières places du classement. Avec notamment 4 victoires lors des cinq dernières journées, et deux succès probants en une semaine (à Toulon contre Perpignan (38-0) puis à Colombes (16-9)), le RCT s'est installé à la 4ème place du classement et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. A noter que le nouvel entraîneur, Bernard Laporte, sera sur le banc pour la première fois de la saison.

Il faudra se défaire d'une formation corrézienne elle aussi en difficulté à l'entame de la compétition mais qui a également su rectifier le tir. Sixièmes, les Cabistes ont profité de l'air vivifiant du Pays Basque pour se refaire une santé avec les réceptions successives des deux clubs Basques de l'élite. Résultats, deux succès bonifiés (32-7 face à Biarritz et 30-10 contre Bayonne), et la fin d'une série de 4 revers de rang. Ils semblent avoir enfin leur saison, et un résultat loin d'Amédée-Domenech validerait tout cela… cependant, si Brive avait arraché le nul 3-3 l'année du retour de Toulon en première division (2009), les deux suivants se sont soldés par des défaites.
Le résumé du match de la saison dernière :

Clermont - Biarritz

Samedi 29 octobre, 14h15. Rugby, canal 201

Voici à n'en pas douter le match le plus déséquilibré de la journée… sur le papier. Entre le leader, chez lui, et la lanterne rouge, la rencontre devrait logiquement offrir un nouveau succès aux Asémistes, véritablement impressionnants depuis le coup d'envoi de la saison. Hormis le revers concédé à Toulouse (22-9 lors de la 6ème journée), les Jaunards et leur jeunesse dorée, magnifiquement représentée par Buttin et Fofana, éclaboussent le championnat de leur talent. La dernière victoire en date a encore plus marqué les esprits avec 39 points inscrits à Aimé-Giral, un record, car les Catalans n'avaient jamais subi pareille déconvenue dans leur antre depuis l'après-guerre.

Du coup, dernière du classement, la formation Basque, avec une seule victoire cette saison, a de quoi craindre ce déplacement à Michelin. Cependant, ce classement ne reflète évidemment pas les qualités de cette équipe à laquelle il ne manque finalement pas grand-chose pour inverser la tendance. Pas grand-chose et tellement en même temps. D'abord une victoire, ensuite une série positive… et si elle pouvait commencer en Auvergne ! Mais pour cela il faudra d'abord jouer plus libéré (difficile dans une situation pareille) et surtout concrétiser les temps forts, ce qui aurait certainement permis aux Basques de s'imposer face à Lyon le week-end dernier en toute fin de rencontre plutôt que de concéder le nul.
Le résumé du match de la saison dernière :

Toulouse - Paris

Samedi 29 octobre, 16h15. Canal+

13 victoires contre certes 14 aux Toulousains, et un nul, le Stade Français a toujours su poser problème à Toulouse. Même dans la Ville Rose. Avec deux succès en 2004 (24-18) puis en 2006 (16-12), ajoutons un nul en 2009 (9-9), et Paris peut se targuer de présenter un bilan que de rares sont les clubs capables de soutenir. Seulement voilà, la donne est bien différente ces derniers temps, car avec seulement un succès sur les hommes de Guy Novès lors des 7 dernières confrontations, l'heure est plutôt à l'inquiétude pour les Franciliens avant ce choc des Stades !

Une inquiétude accrue par les indéniables difficultés du Stade Français en déplacement, avec quatre défaites en autant de matchs, permettant par trois fois à leurs adversaires, Castres, Toulon et Agen, de glaner le bonus offensif. Et pour appuyer encore un peu plus où ça fait mal, au regard du parcours et du festival offensif proposé par les Toulousains le week-end dernier contre l'UBB, rien de bon ne semble se préparer pour les joueurs de la Capitale. Pourtant, ils ont déjà montré par le passé qu'il ne fallait jamais les enterrer, et notamment à Toulouse. Un soir de septembre 2009, ils avaient arraché le nul (9-9) au Stadium, alors qu'ils peinaient à se maintenir dans le ventre mou du classement, et cela leur avait permis de rebondir par la suite… bis repetita ?
Le résumé du match de la saison dernière :

Agen - Montpellier

Samedi 29 octobre, 20h45. Canal+ Sport

L'an passé, les rôles étaient inversés entre ces deux équipes. Quand Montpellier faisait la course en tête avec Toulouse et le Racing-Métro 92, Agen luttait pour sa survie en TOP 14 Orange face à La Rochelle, Bourgoin et Brive. Aujourd'hui, c'est bel et bien Agen qui joue les premiers rôles avec la cinquième place au classement, et Montpellier qui est à la peine, 11ème, avec seulement deux victoires au compteur et déjà trois revers à la maison. En fait, le parcours à l'extérieur est beaucoup plus positif pour les Héraultais, avec un succès (26-17 à Bayonne et un nul 19-19 à Paris), ça tombe bien, c'est à Armandie que la rencontre se disputera.

Mais ça, c'est dans l'esprit, car s'imposer dans le Lot-et-Garonne ne sera pas une mince affaire. Défait par Toulouse dans les arrêts de jeu (23-24), le SUA a remporté ses deux autres rencontres sur ses terres, d'abord face à Toulon (24-18) puis avec le bonus offensif contre Paris (37-13). Un parcours récompensant une dynamique amorcée à la fin de l'exercice précédent et alimentée par un groupe solidaire et plein d'envie, et un staff toujours fidèle à sa ligne de conduite. C'est bon de retrouver un club aussi mythique qu'Agen à la fête. Mais la fête, justement, pourrait être gâchée par le finaliste du dernier championnat, désireux de lancer sa saison, d'autant que l'an passé, il avait réalisé un match plein à Armandie avec un succès 35-6… mais c'est de l'histoire ancienne.

Le résumé du match de la saison dernière :

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos