TOP 14 Orange - J6: une sixième journée d'incertitudes

Après quasiment un mois de compétition, le RUGBY TOP 14 Orange n'en finit plus d'offrir son lot de surprises. depuis 6 journées, les matchs se suivent et ne se ressemblent pas. Va t-on voir, ce week-end, Brive ou La Rochelle gagner en Ile-de-France? Toulon chuter encore à domicile? Biarritz exploser face à Toulouse? Bourgoin ramener plus d'un point à Perpignan ou Montpellier continuer sa marche vers le haut? Et que va t-il advenir du choc Bayonne-Clermont? Aucun résultat n'est acquis dans un championnat où la hiérarchie n'en fini plus d'être chamboulée...

BAYONNE-CLERMONT : Le champion en Dauger

L'Aviron n'a plus perdu à Jean-Dauger face à Clermont depuis le 27 mai 2006, et une défaite 24-13. Depuis, en quatre déplacements, le champion de France n'est jamais reparti avec un point bonus minimum. Cette saison, c'est un vrai choc entre des Basques, leaders, et des Auvergnats troisièmes à 2 points. En cas de succès -et pour peu que Toulouse chute le lendemain à 5 kilomètres de là à Aguilera- l'Aviron pourra prendre le large. Ils aborderaient ainsi la série de rencontres face aux autres écuries (Toulouse, puis Perpignan, Biarritz et le Racing) avec un capital confiance au plus haut. En face, les Clermontois ne sont pas extraordinaires, mais ils montrent une condition physique irréprochable leur permettant d'être patients avant de profiter des intervalles dans la défense, comme face à Montpellier lors de la 5e journée.

MONTPELLIER-CASTRES : renouer avec la victoire

Montpellier et Castres veulent confirmer. Les Tarnais leur succès face au Racing Métro 92, les Héraultais leur début de saison certes contrarié à Clermont mais tout de même éblouissant lors des 4 premières journées. Galthié et Béchu ont-il fait tourner leur effectif en Auvergne pour mieux « recevoir » les Castrais avec les honneurs du à leur rang ? Le CO doit rester prudent et attentif car il ne bénéficiera pas tous les week-ends de 8 pénalités ! D'autant que Montpellier ne faiblit pas, inscrivant 27,2% de ses points entre la 40e et la 50e, et 16,1% dans les dernières minutes de jeu. Quant aux hommes du duo Travers-Labit, ils sont dangereux…tout le temps !

PARIS-BRIVE : les Zèbres veulent s'étalonner

Même battu à Biarritz 19-11, le Stade Français de Mickaël Cheika a fière allure et un succès sur le CA Brive lui permettrait de rester bien calé dans le pack de devant au classement. Paris joue, Paris gagne, Paris retrouve élan et allant. Comme Brive grâce à son succès sur Toulon. Mais les Corréziens ont bénéficié –à juste titre- d'un carton rouge donné aux Varois à la 4e minute. C'est donc après l'heure de jeu, les organismes usés par ce joueur manquant que les Zèbres ont pu enfin galoper dans la défense du RCT. Deux essais à la 65e et 70e minute leur ont offert une deuxième victoire après celle face à au finaliste perpignanais. Deux ténors tombés par Brive qui n'a gagné qu'une fois face au Stade Français, en 2004 (26-28).

PERPIGNAN-BOURGOIN : un grand besoin de points

Catalans et Berjaliens doivent l'emporter. Et les premiers seraient même rassurés par un bonus offensif tant ce début de saison est mi-figue mi-raisin pour l'USAP. D'aucuns peuvent se satisfaire d'un moindre mal au classement au vu de la litanie de blessures ; d'autres font triste mine de voir les Sankeor à la 10e place, et à portée de points des deux derniers. Lanterne rouge, le CSBJ a du attendre les deux dernières journées pour inscrire ses premiers points, soit 5 en 5 matchs après le succès contre Agen qui les précède de 2 points au classement. Ne pas laisser les hommes de Paul Goze prendre plus de 7 points d'avance est le défi à relever par les Isérois. Ils pourraient alors compter sur un sursaut de Toulon à Mayol et une défaite du SUA pour revenir sur ceux-ci. Mais le calcul n'a jamais été le point fort des rugbymen…

RACING METRO 92-LA ROCHELLE : retrouvailles entre des ex

La dernière confrontation entre les deux formations remonte au 14 septembre 2008, soit quasiment deux ans jour pour jour. Les locaux l'avaient emporté à Colombes 12-9 avant de monter en TOP 14 Orange en fin de saison. Après s'être quittées en PRO D2, les deux formations se retrouvent donc en première division professionnelle. Après un début tonitruant, les nouveaux promus ont bu la tasse à Toulouse (50-3) et le Racing a été sanctionné de 8 pénalités à Castres. Trop pour pouvoir l'emporter. En revenant à ce qu'ils savent faire de mieux, les hommes de Berbizier devraient retrouver leur marche en avant et sortir de la 7e place. Mais le vaisseau Rochelais a l'habitude des abordages…Reste à savoir de quel côté seront les Redoutables et les Téméraires.

TOULON-AGEN : faire refleurir le muguet à Mayol

La place forte de la Rade n'est plus. Battu par deux fois dans son antre, le RC Toulon n'a pas le choix : il doit battre Agen. Et s'il veut revenir au plus près des leaders, il doit le faire avec le bonus. Sans la perte de Kefu dès la 5e minute, suite à un carton rouge mérité après le célèbre coup de la corde à linge sur Palisson, nul doute que Toulon serait revenu de Corrèze avec au minimum le bonus défensif, tant à 14 les Rouges et Noirs ont montré une vraie solidité défensive. Mais leur jeu repose encore trop sur le pied magique de Wilkinson. Si Agen est sérieux, appliqué et surtout ne fait pas de faute, l'exploit est possible en comptant sur la pression. Mais le RCT a les épaules larges et les discours d'Aubin Hueber et Philippe Saint-André devraient parfaitement recadrer l'objectif du groupe : gagner.

BIARRITZ-TOULOUSE : un choc européen

Les Biarrots ont retrouvé le sourire face à Paris. La venue du Stade toulousain qui les a battu en finale de HCup en mai au Stade de France (21-19) est l'occasion rêvée pour Biarritz de véritablement passer à la vitesse supérieure, et se sortir de l'enlisement. Mais l'armada toulousaine vient d'inscrire 105 points en 3 matchs, dont 50 face aux seuls Rochelais. Le Stade ne déroule pas, mais possède quand même des certitudes de jeu. Ce dont manquent les Basques à l'heure actuelle. Par contre ils savent pouvoir compter sur un Dimitri Yachvili revenu à son meilleur niveau dans cette saison pré-Coupe du Monde. En face, le jeune Nicolas Bézy s'affirme match après match. Le duel entre l'Ancien et le Nouveau s'annonce des plus palpitant.

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos