TOP 14 Orange - J6: des Ciels et blancs sans nuages

Bayonne reste leader avec 3 points d'avance sur le Racing Métro 92 après leurs succès contre Clermont et La Rochelle. Troisièmes, les Héraultais ont confirmé face à Castres (23-12) pendant que Toulon l'emportait enfin à Mayol (41-10 sur Agen) et que Brive réalisait la surprise du week-end à Paris (succès 29-27). Perpignan a connu des problèmes contre Bourgoin (27-20) tandis que les Basques de Biarritz se défaisaient de Toulouse et permettaient à leur voisin régional de s'envoler au classement.
JPEG - 29.5 ko
En inscrivant 2 essais, « Super Jonny » a prouvé qu'il est aussi bon au pied qu'à la main… (c) Presse Sports

BAYONNE-CLERMONT : 18-16

L'Aviron s'affirme comme l'équipe de ce début de saison 2010-2011 avec 21 points glanés en 6 rencontres, soit 3,5 points par match ! Leaders, les Bayonnais n'en finissent pas de confirmer week-end après week-end. Clermont a eu beau accélérer en fin de rencontre, le champion n'a pas réussi à refaire son retard et termine à deux unités de Ciels et Blancs qui ont la tête dans les nuages. Les Basques ont un calendrier d'enfer avec des matchs ressemblant à un véritable « Big Five ». Clermont bien négocié, il leur reste à aller à Toulouse, à recevoir Perpignan avant le derby face à Biarritz à Jean-Dauger, et ils se rendront enfin à Colombes. Les hommes de Thomas Lièvremont sont plus qu'un épouvantail…

MONTPELLIER-CASTRES : 23-12

Les Castrais n'y auront cru que 35 minutes, jusqu'à l'essai de Mamuka Gorgodze. Ensuite les locaux ont su imposer leur jeu. Chaque semaine, les hommes du duo Galthié-Béchu prouvent leur puissance et leur vista avec des jeunes internationaux s'affirmant comme incontournables. Pour Castres, l'heure est au travail avant la réception des Brivistes. Dixièmes, ils peuvent se consoler en voyant autour d'eux le Stade Français et Perpignan qui, malgré son succès, a perdu deux places dans un classement devenu fou.

PARIS-BRIVE : 27-29

Décidément, les Brivistes sont de drôles de zèbres ! A Paris, ils sont parvenus à arracher la victoire dans les dernières minutes d'un match que les locaux avaient bien en mains ! Une pénalité à la 75e leur permet de revenir à 27-242 quand, 3 minutes plus tard, Ronald Cooke crucifie un stade Charléty rendu coi : 27-29. Une deuxième défaite d'affilée pour les Parisiens, et la première de la saison dans leur nouveau stade. Brive voyage à Castres le week-end pochain tandis que Paris se rend à Aimé-Giral. Il faudra y faire un véritable exploit…

PERPIGNAN-BOURGOIN : 27-20

Les Catalans ne sont pas passés loin de la correction. Et la Bronca alors aurait été destinées aux Perpignanais plutôt qu'aux habituels visiteurs. Bourgoin a eu de quoi y croire jusqu'au bout et son abnégation a payé par un essai à la 75e minute leur permettant de ramener un précieux point de leur voyage à Aimé-Giral. Cela leur évite d'être décrochés d'Agen et La Rochelle, concurrents directs au maintien eux aussi battus ce week-end. Les deux formations se frotteront aux clubs franciliens lors de la 7e journée. Perpignan reçoit le Stade Français, et Bourgoin se rend à Colombes.

RACING METRO 92-LA ROCHELLE : 43-18

C'est un véritable rouleau compresseur qui a balayé le promu rochelais au stade Yves-du-Manoir. Cinq essais dont 3 en dix minutes (70e, 78e et 80e) et 43 points qui ne permettent pas à La Rochelle de décrocher le bonus défensif. Mais les hommes de Serge Milhas, qui savait dès le soir de la finale d'accession à Brive comme il serait difficile de se maintenir, trouveront dans leurs deux essais inscrits de vrais motifs de satisfaction. Le Racing Métro 92 a parfaitement négocié le premier de ses 3 matchs consécutifs à domicile. Bourgoin et Biarritz seront les prochains du stade olympique de Colombes.

TOULON-AGEN : 41-10

Les Toulonnais ont remis les choses à l'endroit ; du moins en ce qui concerne la comptabilité. Il fallait les 5 points pour revenir dans la course aux demi-finales, Toulon a fait ce qu'il fallait. Mais le trop important écart technique et de puissance entre les deux équipes masque les lacunes du groupe varois. Ces derniers peuvent remercier « Super Jonny ». Lors de la 7e journée, les Rouge et Noirs accueillent Clermont. Battus, les Auvergnats auront les crocs. Pas encore sûrs de leur jeu, les Toulonnais veulent marquer les esprits. A commencer par ceux du champion en titre !

BIARRITZ-TOULOUSE : 25-20

Les Biarrots ont confirmé l'embellie entrevue lors de la réception de Paris (19-11). Face aux vainqueurs de la HCup, les vice-champions d'Europe ont pu profiter de l'inhabituelle indiscipline des Toulousains, et du pied d'un Dimitri Yachvili en forme internationale pour effacer les deux essais inscrits par leurs hôtes du jour. Six pénalités et un essai, contre 2 essais et 2 pénalités pour Toulouse. Ces derniers reçoivent le leader vendredi prochain pendant que le BO se rendra plus au nord sur les bords de l'Atlantique avec une sortie à La Rochelle.

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos