TOP 14 Orange - J4 : Clermont, clairement le patron

Vainqueurs à Colombes 22 à 11, les Clermontois ont trois points d’avance sur Toulouse qui a battu Biarritz 24-0, et Castres où Agen est allé perdre son premier match 30-11. Perpignan, Paris et Toulon suivent après leurs succès contre Montpellier, Bayonne et à Bordeaux. Ces derniers sont 12es tandis que l’autre promu, Lyon, a enfin décroché son premier succès, à Brive : 15-12.
JPEG - 38.5 ko
Les Racingmen et Sébastien Chabal n'ont rien pu faire contre des Auvergnats leaders du TOP 14 Orange après 4 journées.

BORDEAUX-TOULON : 16-27

Les Toulonnais ont remporté un précieux succès à l'extérieur aux dépens du promu bordelo-béglais qui glisse à la 12e place du classement, juste devant Montpellier et Biarritz, et derrière le LOU champion de France de PRO D2 la saison dernière. Les Toulonnais ont su profiter de fautes girondines largement sanctionnées par 9 pénalités (7 Dumora et 2 Lapeyre), contre 1 passée en faveur des locaux. Les Varois n'ont pas inscrit d'essai malgré une belle percée de Messina en début de rencontre. Bordeaux en a marqué un grâce à Fabien Rofes à la 74e, et s'en est vu refusé un autre pour un en-avant juste avant d'aplatir. Une bonne opération pour les anciens hommes de Philippe Saint-André, et les nouveaux de Bernard Laporte désormais sixièmes avant de recevoir le Stade Français. Les Unionistes iront à Montpellier pour une rencontre importante entre deux équipes en position délicate au classement, et qui iront besoin du maximum de points. Le deuxième match au stade Chaban-Delmas n'a pas souri à l'UBB dont le prochain adversaire à domicile sera Biarritz le 30 septembre prochain.

BRIVE-LYON : 12-15
Les Lyonnais ne l'avait jamais emporté en terre corrézienne. C'est fait dans une rencontre qui se sera réduite à un duel de buteur, avec 12 pénalités sifflées contre le LOU. Celui-ci s'est accroché jusqu'au bout, et son abnégation a payé avec une pénalité tapant sur le poteau et rentrant à la 68e minute, grâce à Régis Lespinas auteur des deux essais de son équipe (15e et 17e). La victoire est allée à l'équipe la plus entreprenante. Les Lyonnais quittent la zone rouge après leur premier succès de la saison, tandis que Brive perd de précieux points avant d'aller à Castres et à Paris, adversaires des Lyonnais lors des 6e et 7e journée. Avant cela, ils se rendent à Colombes pour affronter le Racing.

CASTRES-AGEN : 30-11

Les Castrais sont en forme en ce début de saison avec une 3e victoire consécutive. Ils confirment aussi leur puissance offensive avec 4 essais inscrits, et neuf au total en quatre rencontres. Les Agenais subissent leur première défaite avant d'accueillir les Toulousains. Les Lot-et-Garonnais ont été trop indisciplinés et la sanction est tombée dès la 8e minute avec un carton jaune à Brice Dulin. Le CO profitera de cette absence pour un essai à la 12e minute, et une pénalité la minute suivante. Metermini Masoe, très en verve sur ce match, corse l'addition à la 27e, juste avant que Marc Andreu n'inscrive le troisième essai. Mais Agen n'a pas baissé les bras et Benjamin Petre marque à la 72e, privant alors les locaux du point bonus offensif. Mais finalement, Pierre-Gilles Lakafia clôturera la marque juste avant la fin de la rencontre (78e), offrant un 5e point aux barragistes 2011. Le SU Agen a six journées face à de très grosses équipes : Toulouse, Perpignan, Clermont, Paris, Montpellier et Toulon. Il leur faudra s'accrocher jusqu'au bout pour récupérer le maximum de points. Les Castrais recevront plus sereinement Brive, avant d'aller à Lyon.

PARIS-BAYONNE : 33-18

Les Bayonnais ont marqué les deux premiers essais de leur saison face à des Parisiens qui en ont encaissé beaucoup depuis la première journée. Mais ils en ont aussi inscrit 3, transformés par un Julien Dupuy en forme, avec 4 pénalités de plus à son compteur. La rencontre a été entachée de beaucoup de fautes de mains, et les deux formations ont raté des essais. Si l'Aviron a inscrit un essai à la 7e minute, les Basques ont été trop fébriles dans le premier quart d'heure, et Paris a été réaliste en inscrivant les points aux bons moments, et sur la majorité de ses temps forts. Le Stade Français se rend à Toulon avant de recevoir Brive, et Bayonne ira à Clermont puis au Racing Métro 92. De grosses rencontres à bien négocier pour coller au peloton de tête.

PERPIGNAN-MONTPELLIER : 19-12

Jérôme Porical et Raphaël Lagarde ont été les principaux acteurs d'un derby méditerranéen qui a tourné à l'avantage des Catalans mais a permis aux Héraultais de marquer un point bonus en livrant une copie honorable du point de vue du jeu. Le groupe vice-champion de France semble en progression. Mais ils ont tout de même perdu 6 balles en touche dans un match émaillé de nombreuses fautes de mains. Superbe essai d'Adrien Planté à la 63e minute suite à un coup de pied de David Mélé qui clôt le score pour l'USAP. Montpellier décroche le bonus à la 67e minute mais court toujours derrière une première victoire qui leur ferait quitter la 14e et dernière place du classement. Les réceptions de Bordeaux et Toulon feront figure de véritables tests pour les hommes du duo Galthié-Béchu.

TOULOUSE-BIARRITZ : 24-0

Les Toulousains n'ont pas fait de sentiments face à un BO à la recherche de la bonne carburation. Emmenés par un impressionnant Luke Mc Alister, les champions de France ont renvoyé les Basques avec un fanny. Trois essais, 24-0, et 5 points dans la musette pour des Rouge et Noir impressionnants lors de la 3e journée contre le Racing Métro 92, et intraitables face aux Basques. Ces derniers n'ont inscrit qu'un essai en 4 rencontres, et présentent l'attaque la moins performante loin derrière Bayonne. Il leur faudra se reprendre à domicile face à Perpignan puis à Bordeaux. Les Toulousains possèdent la 3e attaque et la 4e défense. La répartition de la marque de l'équipe, et le 3-0 à la mi-temps, montre que les fins de matchs ne leur font pas peur et qu'au contraire ils sont très performants dans la dernière demi-heure. Les Biarrots n'ont plus gagné à Toulouse depuis 1982 (9-6) !

RACING METRO-CLERMONT : 11-22

Le dernier succès en championnat des Auvergnats à Colombes datait du 18 juin 2000, sur le score fleuve de 71 à 20 ! Onze ans après, les Jaunards ont su prendre la mesure de Ciel et Blanc pourtant impressionnants la semaine précédente à Toulouse où ils auraient pu gagner. Clermont en profite pour prendre la tête du championnat avec la meilleure défense du championnat, et seulement 30 points encaissés. Les Altoséquanais, septièmes, ne peuvent en dire de même avec 108 points contre, et une dernière place à ce classement. En attaque, les voilà leaders : 124 points et 11 essais. Ils reçoivent Lyon la semaine prochaine, quand Clermont accueillera Bayonne avant d'aller à Toulouse pour une rencontre qui promet.

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos

It seems you came from an English-speaking place,
you might want to go there