TOP 14 Orange – J25 : avant-dernière journée avant les phases finales

La phase régulière de TOP 14 Orange vit son avant-dernière journée. Ensuite, pendant que 8 clubs en auront fini, six s’affronteront en phases finales. A la veille de la 25e journée, Toulouse, le Racing, Castres, Clermont, Biarritz et Montpellier sont du voyage. Mais Toulon, Perpignan et Bayonne peuvent encore y croire. Pour La Rochelle il reste un infime espoir, et Brive doit rester vigilant.

CASTRES-BIARRITZ : A bien négocier
CO et BO sont bien partis pour disputer les phases finales du TOP 14 Orange mais la bataille continue. Il va désormais falloir déterminer qui passera par une escale en barrage, et qui monte dans le direct pour Marseille. Le résultat du match à Pierre-Antoine va en grande partie décider de cela. Si les Tarnais partent avec l'avantage du terrain, ils doivent se méfier car, en 7 rencontres, les Basques sont venus gagner 4 fois à Castres. Au match aller, les deux équipes se sont séparées sur un score de parité 17-17 qui, s'il se renouvelait, ajouterait du suspense dans la course à la qualification des deux formations. Castres aimerait éviter les barrages ou alors s'offrir le privilège de les disputer à domicile tant il leur reste le goût amer de la défaite face à Toulouse en mai 2010. Les Biarrots ont l'occasion de renouer avec les sommets après 3 saisons d'absence dans la lutte au bouclier de Brennus.

RACING METRO-AGEN : les Ciel et blanc doivent se méfier Etrangement, le SU Agen possède un net avantage statistique sur les Racingmen depuis 3 ans. Victorieux à 3 reprises lors des 4 dernières rencontres, ils n'ont été battus que le 11 janvier 2009, 32-28 à Colombes. Cette saison, à Armandie, les locaux l'ont emporté d'un point 21-20. Dans les Hauts-de-Seine, le Racing doit s'imposer pour rester dans la roue de Toulouse et en route vers la qualification directe en demi-finale. Il leur faut absolument mettre fin à la série de deux défaites, à Bayonne et Perpignan, fruit d'un relâchement après le large succès contre Toulouse, 43-21, lors de la 22e journée. Cette mauvaise passe a remis tous les poursuivants dans la course. De Castres, troisième, à Toulon, septième, il n'y a que quatre points d'écart avec le Racing. Equipe impressionnante et joueuse, elle ne devra qu'à elle-même d'être en phase finale, pour la deuxième fois de suite. Barragistes la saison passée, les Ciel et Blanc n'ont plus connu de demi-finale depuis leur défaite 13-12 le 19 mai 1991 face à Toulouse. Vingt années à arpenter les sentiers battus avant d'apercevoir le sommet…

BAYONNE-PARIS : les Basques dans les clous
L'Aviron peut encore disputer la phase finale de TOP 14 Orange. En cas de succès face à un Stade Français hors course, et de défaite de Montpellier à Brive, et de match nul entre Toulon et Montpellier, les Ciel et Blancs reviendraient au plus près de la 6e place. La probabilité est faible, mais elle existe et la saison 2010-2011 est si riche en rebondissements qu'on se garderait bien d'exclure cette possibilité. A Bayonne, le Stade Français viendra sans plus aucune ambition sportive. Dixièmes à 17 points de la dernière place qualificative à 2 journées de la fin, les Parisiens ne retrouveront pas les phases finales cette saison. Quand d'autres franciliens pourraient découvrir les demi-finales…

CLERMONT-LA ROCHELLE : bien finir…
Entre un champion de France en lice pour défendre son trophée et un promu auquel il reste une infime chance de maintien en TOP 14 Orange, le match semble déséquilibré. Mais La Rochelle jouera le jeu jusqu'au bout. Il reste dix points à prendre, le retard est de neuf sur Brive premier maintenu. C'est jouable mathématiquement…Leurs adversaires reconnaissent les qualités développées par La Rochelle qui aura été un concurrent difficile à battre au cours de la saison. _ Bien partis après un succès sur Castres et Bourgoin et une courte défaite à domicile face à Toulon, 15-13, les Atlantiques ont connu deux lourdes défaites contre Toulouse 50-3, puis le Racing 43-18, et n'ont plus fait mieux ensuite que 12es, 11es et enfin treizièmes. Pour Clermontois, la saison d'après-titre a été comme prévue compliquée tant l'évènement était attendu. Les voilà à deux matchs de pouvoir défendre un bouclier de Brennus qu'ils ne lâcheront pas si facilement. Le dernier Clermont-La Rochelle remonte au 1e mai 2001, quasiment dix ans jour pour jour, et l'ASM l'avait emporté 67 à 7 !

TOULOUSE-BOURGOIN : pour l'honneur, mais pas que…
Le premier contre le dernier. La meilleure attaque (616 points inscrits) contre la moins bonne défense (767 points encaissés). Treize matchs à Toulouse, treize défaites pour le CSBJ. Le combat semble inégal au regard des statistiques. Les joueurs berjaliens doivent se montrer et finir sur une bonne note en vue de la saison 2011-2012 en PRO D2. Le Stade, lui, possède quatre points d'avance sur le Racing, et cinq sur Castres dans la lutte à la qualification directe. En cas de succès et de défaite de leur dauphin à domicile contre Agen, les Toulousains peuvent réserver leurs billets pour Marseille et aborder la dernière journée de TOP 14 Orange très sereinement eux qui jouent sur tous les tableaux : hexagonal et continental. Ils ont l'habitude d'aborder ce type de rendez-vous et on voit mal les hommes de Guy Novès galvauder ou prendre de haut les Dauphinois. Il sera pertinent de s'intéresser au jeu proposé par les Toulousains tant l'heure de poser son jeu en vue des phases finales est venue.

TOULON-PERPIGNAN : un match caniculaire
Les rencontres entre les deux équipes méditerranéennes sont toujours attendues avec impatience par les deux groupes de supporters, mais aussi par les amateurs de rugby. Matchs âpres, engagés, solides, les Toulon-Perpignan ou Perpignan-Toulon sont des moments forts. Celui-ci revêt une importance extrême pour les locaux, et une opportunité formidable pour les visiteurs. Le RCT doit jouer libéré à Mayol ; se décharger de la pression d'une probable absence des phases finales ; évacuer la frustration de la défaite en quart de finale de HCup face aux Catalans. Montpellier, 6e, n'est qu'à un point et sera en déplacement chez des Brivistes assurés du maintien. L'USAP est juste derrière et peut espérer une troisième année consécutive en phase finale. Il leur faut gagner sur la Rade. Les deux attaques sont assez proches, avec un avantage de 3 points (516) pour les Catalans qui ont encaissé 41 points de plus que les Varois au cours des 24 journées précédentes. Jonathan Wilkinson (243 pts) annoncé absent, on n'assistera pas à un duel de buteur avec Jérôme Porical (251 pts). Les amoureux du combat en mêlée seront, eux, déçus, de l'absence de la première ligne habituelle et convaincante de l'USAP. Les cartes sont rebattues. Les joueurs ont dans leurs mains les atouts nécessaires à empocher la mise.

BRIVE-MONTPELLIER : pas de fautes !
Les Montpelliérains doivent absolument effacer une défaite à domicile face à Bayonne qui ne leur facilite pas la fin de saison. Impériale jusqu'il y a peu, la belle machine héraultaise a connu un raté qui voit désormais Toulon, Perpignan et…l'Aviron venir lui disputer la dernière place qualificative. Une défaite à Brive, et c'est contre le RCT au stade Yves-du-Manoir qu'il faudra aller chercher une qualification que Fabien Galthié et Eric Béchu doivent disputer à Philippe Saint-André et Aubin Hueber. Du beau monde sur le terrain, et sur le banc pour une rencontre qu'il ne faudra pas galvauder. Lors des deux prochaines journées, les Corréziens doivent marquer 1 point de plus que La Rochelle. Cette dernière rencontre à domicile est l'occasion rêvée pour offrir au public cette certitude du maintien en TOP 14 Orange. Et faire plaisir à ses supporters est peut-être ce qui est le plus important pour un compétiteur…

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos