TOP 14 Orange - Demi-Finale / Clermont-Toulon: les réactions

Retrouvez les premières réactions à l'issue de la demi-finale de TOP 14 Orange remportée par le RC Toulon face à l'ASM Clermont Auvergne. Réactions de Vern Cotter et Bernard Laporte.

Vern COTTER, entraîneur de l'AS Clermont Auvergne
"On ne marque pas sur des occasions franches. On voulait marquer peut-être trop rapidement. Je ne sais pas si c'est le manque de vigilance mais on n'a pas maîtrisé le match comme il fallait alors que physiquement on était meilleurs.
Oui a fait tomber beaucoup de ballons, on avance mais on fait tomber les ballons. Si on était passé devant lors de nos temps forts on aurait pu gagner ce match. On a voulu se mettre à l'abri mais eux ont su rester dans le match."


Benjamin Kayser, ASM
Les conditions en seconde période ne nous ont pas aidés. On va analyser cette défaite dans les détails pour avoir plus de précisions. Sur les matchs comme ça, l'entame ne suffit pas. On aurait du être plus précis, plus dans l'intensité. J'ai l'impression qu'à chaque fois qu'ils venaient chez nous, c'était pour scorer alors que nous…
Il y avait toujours une petite faute qui annihilait les phases défensives même au près. Morgan aurait pu sauver l'équipe mais c'est une pénalité vraiment très difficile. On jouait à la main parce qu'il fallait aller chez eux. Il a manqué l'efficacité au score et beaucoup beaucoup plus de discipline.

_ Wesley FOFANA, ASM
On va devoir se mobiliser très vite pour bien préparer la suite.
Je pense qu'avec un peu plus de patience, ça aurait pu payer. On a fait des passes impossibles qui nous ont fait perdre le ballon, commettre des en-avants, c'était pas évident.
On avait parlé de la discipline avant le match et clairement, on a été indisciplinés.
On part sans titre, il va falloir se remobiliser pour l'année prochaine. L'Europe c'est pas passé, le championnat non plus, donc forcément on est déçus.

Bernard LAPORTE, entraîneur du RC Toulon
"Je suis très heureux pour le club, nos partenaires, nos supporters et ceux qui travaillent au quotidien. Nous les sportifs ont est contents d'avoir gagné mais pour tous ces gens qui nous accompagnent au quotidien. Et content pour la ville et la région.
Un match se gagne et se perd sur pas grand chose. Si je dis qu'on était meilleurs que Clermont, je mentirai. Un match ça se gagne sur du détail. A une faute qui fait la différence. On a perdu face à une très grande équipe de Clermont qui a certainement perdu le fin conducteur de son jeu dans la rencontre. On a jamais pu imposer notre rythme et notre jeu, nous n'avons pas été les meilleurs en conquête et elle a failli nous faire perdre le match en seconde période. On est restés attachés à notre plan de jeu.
Si on rejoue demain, je ne sais pas qui va gagner, c'est ça aussi le sport. Maintenant Toulouse. C'est une montagne. C'est une grosse équipe et on vient de loin mais on est très contents d'être là."

Alexis PALISSON, RC Toulon
"Je suis très ému, surtout au regard de cette fin de match sur le banc. On est plus maître de rien. Je pensais sincèrement que Morgan avait la distance, je l'ai vu souvent à l'entrainement taper de cette distance. Beaucoup de pression jusqu'au bout, on était partis pour les prolongations.
Il y a eu deux mi-temps. Une mi-temps, avec, et sans pluie. On l'a vu, un peu moins de jeu, surtout en seconde mi-temps. Dans la deuxième partie de la première mi-temps, on arrive à les faire douter plusieurs fois et je pense que cela leur a mis le doute et un peu de pression sur les épaules.
En deuxième mi-temps, il y a eu beaucoup de pluie, les clermontois étaient surs de leur jeu. Ils ont une très belle équipe, qui sait jouer tous les rugbys.
Ils ont beaucoup joué, même avec cette pluie, même si James était très à l'aise avec le jeu au pied. Peut-être qu'ils ont voulu trop jouer mais c'est aussi leur philosophie. Ils n'ont pas démérité non plus.
On voulait jouer vachement autour du 10 avec Bastareaud, avec moi en intérieur si jamais il y avait de l'espace. Cela a été fait, plutôt bien réussi. C'est encore un gros morceau qui arrive, une montagne à gravir. Maintenant on a vu que sur un match, on était capable de battre les meilleurs. On ne part pas encore favori mais on va tout donner sachant que derrière, quoiqu'il arrive, c'est les vacances pour tout le monde.
On se dit qu'il n'y avait rien à perdre, ça nous a plutôt réussis aujourd'hui. Aujourd'hui, on avait pour consigne de remonter les ballons même s'ils tapaient dans le dos.

Pierre MIGNONI, RC Toulon
Tactiquement on était bien, le but c'était de pas trop leur donne le ballon, ce qu'on a à peu près réussi à faire. On a pris les points, on savait rien qu'il fallait rien leur donner, malgré le déchet qu'on a eu en touche, je crois que dans l'ensemble tactiquement, on a bien mené le match, on a fait ce qu'on voulait faire dans l'ensemble.
Jonny, il est comme tout le monde, il a besoin de se sentir soutenu, c'est ce qu'on a fait avec tous les autres, qu'il ait notre confiance. On lui a maintenu sa charge de buteur, son rôle de leader, et pour moi c'était absolument normal. Sébastien Tillous Borde a été très bon, très bon en défense, très sur sur les ballons, dans la gestion avec Jonny très bon. Quasiment le match parfait.


Olivier Azam, entraineur au RC Toulon
On est satisfait de la victoire surtout, sur la performance collective. C'est sûr qu'il y a des choses à revoir, le résultat est là mais je pense que c'est perfectible.
Je pense que ce qui a primé c'est le courage des joueurs, leur détermination et également leur discipline puisque ça s'est joué à des pénalités. EN première mi-temps on n'a fait que quatre fautes. Après on a eu beaucoup de déchet en touche, on a été moins performant que d'habitude en mêlée… On a été moins dominateur qu'on aurait voulu être. Les joueurs ont su réagir dans d'autres phases de jeu. L'expérience et la patience ont fait que. Les clermontois ont aussi été maladroits, ils ont été pénalisés donc c'était un match un peu brouillon.
On avait prévu d'envoyer beaucoup de jeu et de conserve le ballon et c'est vrai qu'avec ces conditions-là, tout le monde a réussi à le faire par période. Quand tu es devant au score, c'est toujours un avantage. A une période, 10 points avec un temps pluvieux, c'est un écart énorme.
On a montré de la maitrise, de la sérénité et c'est bien parce qu'il a fallu digérer cette finale de challenge perdue et on s'en est bien remis. Mais je trouve que physiquement, on a eu du mal en fin de match.

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos