TOP 14 Orange, Barrages – Racing-Métro 92, crescendo ?

Depuis son accession en première division il y a deux saisons, le Racing-Métro 92 n’a eu de cesse de gravir les échelons crescendo. Barragiste en 2010, demi-finaliste en 2011, la logique voudrait que les Alto-Séquannais accèdent au moins à la finale cette année. Pour cela, il faudra se sortir du piège toulonnais et confirmer qu’au terme d’une saison difficile, le RM92 a réglé ses problèmes.
JPEG - 119 ko
Le Racing-Métro 92 et Pierre Berbizier, auquel les joueurs ont un moment tourné le dos, ont connu de grosses difficultés cette saison. Mais le club s'est tout de même qualifié et semble être sorti plus forts de ces crises... affaire à suivre. (Crédit photo : Presse Sports)

Champion de France de PRO D2 au terme de la saison 2008-2009, le club francilien validait les efforts fournis depuis plusieurs saisons en accédant au TOP 14 Orange, et promettait de franchir ce cap avec succès, et ce, très rapidement. Il y parvenait au prix d'un recrutement impressionnant, avec des têtes d'affiches de grand renom comme Sébastien Chabal, Lionel Nallet, Andrea Masi ou François Steyn. Résultat, pour sa première saison dans l'élite, le club se qualifiait pour les barrages, mais s'inclinait à Clermont (17-21).

Pour sa deuxième saison, celle de la confirmation, le club alto-séquannais s'employait à franchir un nouveau palier, d'abord en renforçant encore son effectif (Juan Martin Hernandez, Jérôme Fillol, Julien Brugnaut, Benjamin Fall…) pour présenter une formation encore plus compétitive. Pari payant, car au terme d'une saison plus que rondement menée (seulement quatre journées passées hors du trio de tête, les Ciel et Blanc terminaient la saison dauphin du Stade toulousain et se qualifiaient directement pour les demi-finales de Marseille.

Seule ombre au tableau, ils n'avaient pas pris en compte la possibilité que le MHR finirait la saison en boulet de canon, et comme le CO une semaine plus tard sur ses terres, ils s'inclinaient d'un petit point au Vélodrome, 25-26, et manquaient le wagon pour le Stade de France. Aussi, et après une croissance maîtrisée, la logique voudrait qu'après le barrage et la demi-finale, les hommes de Pierre Berbizier accèdent cette fois au moins à la finale. Alors, crescendo ou pas ?

Rien n'est acquis, et avant un déplacement à Mayol pour y affronter le RCT encore moins. Surtout qu'après leur défaite en finale de l'Amlin face à Biarritz, les Varois devraient être plus revanchards que jamais, n'ayant plus que le championnat pour tenter de remporter un trophée. Les Franciliens compteront sur leur fraicheur supplémentaire, et espèreront que leurs adversaires auront puisé plus qu'il ne faut dans leurs ressources avant ce match de barrage.

Ils s'appuieront également sur leur capacité à rebondir, qui a fait merveille cette saison. En effet, si sportivement, le RM 92 a connu des difficultés, le secteur extra sportif aura également participé à rendre les choses compliquées. L' « affaire Chabal », la fronde des joueurs menée contre Pierre Berbizier, maintenu par Jacky Lorenzetti, auront été autant de situations complexes auxquelles les Ciel et Blanc auront su répondre par la positive. Aussi, s'ils sont revenus au meilleur des moments pour valider leur qualification, il faut surtout espérer qu'à l'abord de ces phases finales, ils aient réglé tous leurs problèmes.


Le parcours du Racing-Métro 92 cette saison et son évolution au classement.

Journée OppositionScoreClassement
J1 Racing-Métro 92 / Montpellier 30-22 4ème
J2 Racing-Métro 92 / Perpignan 47-23 1er
J3 Toulouse / Racing-Métro 92 41-36 3ème
J4 Racing-Métro 92 / Clermont 11-22 7ème
J5 Racing-Métro 92 / Lyon 25-12 6ème
J6 Bayonne / Racing-Métro 92 27-23 7ème
J7 Bordeaux / Racing-Métro 92 22-18 6ème
J8 Racing-Métro 92 / Toulon 9-16 7ème
J9 Castres /Racing-Métro 92 19-23 6ème
J10 Brive / Racing-Métro 92 12-18 5ème
J11 Racing-Métro 92 / Biarritz 28-9 5ème
J12 Paris / Racing-Métro 92 29-3 7ème
J13 Racing-Métro 92 / Agen 26-8 6ème
J14 Montpellier / Racing-Métro 92 29-14 7ème
J15 Perpignan / Racing-Métro 92 14-14 6ème
J16 Racing-Métro 92 / Toulouse 3-19 7ème
J17 Clermont / Racing-Métro 92 31-13 8ème
J18 Lyon / Racing-Métro 92 22-33 7ème
J19 Racing-Métro 92 / Bayonne 22-21 6ème
J20 Racing-Métro 92 / Bordeaux 22-13 6ème
J21 Toulon / Racing-Métro 92 32-20 7ème
J22 Racing-Métro 92 / Castres 27-16 6ème
J23 Racing-Métro 92 / Brive 40-19 6ème
J24 Biarritz / Racing-Métro 92 22-13 6ème
J25 Racing-Métro 92 / Paris 19-13 6ème
J26 Agen / Racing-Métro 92 25-22 6ème

En rouge, les victoires alto séquanaises

En bleu, les matchs nuls du Racing-Métro 92

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos

It seems you came from an english place,
you might want to go there