TOP 14, la présentation de la J21

La journée de TOP 14 qui se profile s’annonce à nouveau intense et riche d’enseignements. Au programme deux chocs au sommet à Paris où le Stade Français reçoit Clermont, et à Toulon où le RCT, leader du championnat, accueille Toulouse. A noter également la tenue de quatre rencontres opposant des formations jouant la qualification et d’autres luttant pour le maintien.

Bayonne – Racing-Métro 92

Pour lancer le week-end, le TOP 14 propose d'entrer dans le vif du sujet avec un choc des extrêmes, où les Bayonnais, calés en queue de peloton, et les Racingmen, en course pour la qualification, doivent prendre tous les points qui se présentent. Moins bonne attaque en termes d'essais (27), l'Aviron n'en reste pas moins compétitif dans son antre avec six victoires de rang à Jean Dauger, et seulement deux défaites depuis le coup d'envoi de la saison. Une nouvelle victoire permettrait aux Basques de se rapprocher de leur objectif de maintien. C'est ce qu'ils visent, mais ils savent que la tâche s'annonce délicate, face à une formation francilienne qui reste sur quatre succès de rang contre eux, et quelque soit le terrain. Une difficulté accrue au regard du statut du RM92, en course pour les phases finales, et qui ne s'est incliné qu'une fois lors de ses six derniers matches… mais qui paradoxalement, n'a plus gagné depuis trois rencontres ?

Paris - Clermont

Une chose est claire, Paris n'a pas préparé la venue de Clermont dans les meilleures conditions. Il y a peu leader du TOP 14 et dernière formation invaincue dans son antre, le Stade Français a perdu tous ces avantages en quelques semaines, même s'il reste bien calé dans le wagon de tête, avec trois défaites en quatre matches, et surtout deux revers lors de ses deux dernières sortes à Jean Bouin. De quoi aborder ce choc au sommet avec inquiétude, d'autant que si l'ASM voyage très bien (trois victoires, un nul et cinq défaites), Clermont est un roc défensivement. Meilleure défense en termes de points (329) et d'essais (24) encaissés, meilleure défense à l'extérieur (170 points)… cela situe la tâche qui attend les hommes de Quesada ce samedi après-midi ! D'autant que les Auvergnats ont signé trois victoires lors de leurs sept dernières confrontations à Paris… et même si ce sont les seules en 14 déplacements depuis que les Stadistes sont de retour dans l'élite.


Bordeaux-Bègles – La Rochelle

Si les premiers sont en course pour disputer leurs premières phases finales en TOP 14, et que les seconds jouent leur survie dans l'élite, les dés pourraient bien être déjà lancés, les mieux placés recevant… sauf que paradoxalement, la bonne forme du moment est à mettre à l'actif de la formation calée en bas de classement. En effet, quand les Girondins (8èmes) peinent à glaner une victoire en quatre matches, les Rochelais (12èmes) restent eux sur une série de quatre matches sans défaite. Et ils comptent bien ne pas s'arrêter en si bon chemin, à l'image de leur passif face à l'UBB, contre laquelle ils restent sur trois victoires en quatre déplacements en Gironde… mais c'était en PRO D2, les temps ont changé, d'autant que cette saison, les Maritimes sont toujours à la recherche de leur première victoire à l'extérieur (un nul pour neuf défaite).

JPEG - 2.5 Mo
Avec un savoureux Paris - Clermont pour lancer la journée de samedi, le TOP 14 propose un choc au sommet à ses amateurs. (Crédit photo : Presse Sports)

Montpellier - Lyon

Place à une confrontation entre deux formations qui vont tout faire ce week-end pour briser la spirale négative et retrouver le chemin du succès. En effet, neuvième du classement, le MHR n'a plus gagné depuis trois matches (deux revers et un nul) et continue de perdre des points très précieux dans la course à la qualification. Le club héraultais peut encore y prétendre mais doit absolument reprendre goût à la victoire. Même chose pour son adversaire du jour, Lyon, qui vient d'enregistrer quatre défaites consécutives, et reste englué dans la zone rouge, à quatre longueurs de Brive et La Rochelle, premiers non relégables. La pression semble encore plus forte sur les rhodaniens, car un nouveau revers pourrait peut-être déjà mettre un terme aux objectifs de maintien du club. Et quand on sait que les Lyonnais se sont inclinés à chacun de leurs 10 déplacements cette saison…


Oyonnax - Brive

Encore une rencontre opposant une formation visant la qualification, et l'autre jouant le maintien. Pourtant, par tradition, ces deux formations luttaient pour éviter la relégation, mais en cette saison 2014-2015, l'USO de Christophe Urios a franchi un gros cap pour disputer aux gros bras du TOP 14 un accessit en phases finales. Seront-ils capables de garder le rythme jusqu'au bout ? Un succès ce week-end leur permettrait d'y croire, et leur bonne forme du moment (une défaite à La Rochelle mettant fin à quatre victoires consécutives) devrait les aider à viser à cet objectif. D'autant plus que si le CAB est intraitable à domicile, son dernier revers à Domenech en championnat remontant à mi-septembre (13-53 face à Toulon), avec une seule victoire en 10 matches, ce n'est pas la même chanson à l'extérieur. Si l'on ajoute à cela que cette saison, les Oyomen mènent deux victoires à une (la Challenge Cup les ayant opposés en phase de poule) et restent invaincus en trois réceptions des Coujoux, et la tâche de ces derniers s'annonce encore plus délicate.


Toulon - Toulouse

Pour ce second choc au sommet du championnat, le leader toulonnais reçoit une formation toulousaine certes décriée et peu séduisante, mais pour autant solide et installée sur la cinquième place du classement. C'est donc un match entre prétendants aux phases finales et au titre qui se profile et qui s'annonce relevé. Meilleure attaque en termes de points (550) et d'essais (63) inscrits et n'ayant connu la défaite qu'une fois en sept matches, le RCT espère offrir un nouveau récital à Mayol. Méfiance, car avec Toulouse, c'est l'une des meilleures formations à l'extérieur qui se présente, et notamment la deuxième meilleure attaque loin de ses bases avec 183 points inscrits (derrière Toulon et ses 200 points tout rond). Mais dans son antre, le RCT ne s'est plus incliné contre Toulouse depuis 2005 (15-18), enchainant sept succès depuis, et ne compte pas le faire ce week-end.


Grenoble - Castres

Pour clôturer cette 21ème journée, un nouveau choc entre formations visant la qualification et le maintien va se dérouler à Grenoble entre le FCG et le CO. En effet, si les Isérois concourent aux phases finales, le CO ne parvient pas à quitter la dernière place du TOP 14. Mais autre particularité de cette confrontation, elle va mettre aux prises deux équipes pour lesquelles les chiffres et l'état de forme posent questions. En effet, moins bonne défense en termes de points (565) et d'essais (53) encaissés, moins bonne défense à domicile (210 points), n'ayant remporté que deux victoires en sept matches, toutes compétitions confondues, Grenoble ne semble pas au mieux. Même chose pour Castres, lanterne rouge donc, moins bonne attaque à l'extérieur (127 points), moins bonne défense à l'extérieur (339 points), n'ayant glané qu'un succès en sept rencontres et comptant 10 défaites en autant de matches à l'extérieur et trois revers en trois matches sur les terres du FCG. Peu rassurant pour les deux parties, sauf que le visage montré par les hommes de Fabrice Landreau face aux deux formations franciliennes ces dernières semaines, et surtout son succès à Jean Bouin (30-21) peuvent inciter à l'espoir.

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos