TOP 14, la présentation de la 5ème journée

Cinq équipes à trois victoires (Montpellier, Clermont, Toulon, Paris et Grenoble), cinq à deux succès (Toulouse, Lyon, Bordeaux, Brive et le RM92), quatre à une seule (Oyonnax, Castres, Bayonne et La Rochelle), la géométrie est au rendez-vous de ce début de TOP 14. Pourtant, loin de vouloir confirmer des théorèmes déjà écrits, tout le monde voudra s’imposer pour faire gonfler ses propres statistiques.

La Rochelle – Castres

Si les Rochelais, actuellement derniers du TOP 14 comptent trois revers en quatre matches, tous ont été enregistrés à l'extérieur. En revanche, pour leur seule apparition à domicile, déchaînés, ils mirent le Stade toulousain au supplice, inscrivant trois essais et près de 40 points. Positif à l'heure de recevoir le CO, qui n'a plus gagné à l'extérieur depuis huit matches de phase préliminaire et qui vient d'enregistrer deux lourds revers pour ses deux déplacements de la saison. D'autant qu'avec deux succès lors des deux précédentes réceptions des Tarnais, et surtout trois victoires en quatre matches, les Maritimes pourront trouver un autre motif de satisfaction. Mais méfiance, car Castres, premier non relégable doit être piqué au vif par son entame de championnat décevante et voudra faire de son voyage en Charente le début d'une nouvelle aventure, plus positive.

le dernier résumé vidéo :

Toulouse – Clermont

A l'image de la dernière saison, le Stade toulousain semble avoir du mal à trouver sa vitesse de croisière. Avec deux victoires et deux défaites en quatre journées, les Rouge et Noirs pointent en milieu de tableau, loin de tenir leur rang. Pourtant, le tableau n'est pas si noir car les deux revers ont eu lieu loin de la ville Rose, et si le succès inaugural face à Oyonnax fut poussif, la réaction face à Castres fut brillante. Et c'est bien sur cela que les hommes de Guy Noves vont s'appuyer pour accueillir les Auvergnats, face auxquels ils restent sur cinq victoires de rang à domicile. Une statistique qui ne parle pas en faveur des Jaunards, eux qui ne sont imposés qu'une fois lors de leurs sept déplacements de TOP 14, mais qui se sont imposés lors de leur seul matche à l'extérieur cette saison (21-6 à Brive), et qui comptent bien rééditer l'exploit de 2010 à Toulouse, et leur succès 16-15.

le dernier résumé vidéo :

Bayonne – Brive

Premier relégable à l'issue de la 4ème journée, l'Aviron bayonnais confirme ses difficultés de début de saison, même si les Basques sont passés tout près de l'exploit dans la Capitale. Reste que ce n'est pas le cas, et qu'ils n'ont déjà plus le choix, obligés qu'ils sont de faire le plein de points à Jean Dauger où ils ont déjà grillé un joker en ouverture face à Toulon (15-29). Victoire donc primordiale ce week-end pour la venue des Corréziens, et au regard du bilan historique, d'une seule défaite en 19 réceptions, les Ciel et Blanc peuvent aborder la rencontre gonflés à bloc. Une tendance accrue par le fait que les Coujoux ne se sont toujours pas imposés à l'extérieur depuis leur retour, soit en 14 matches, ne glanant qu'un nul 12-12 à Grenoble, début septembre 2013, pour meilleur résultat.

le dernier résumé vidéo :

JPEG - 73.7 ko
A l'image de Bayonne et Paris, victoire impérative pour tout le monde. (Crédit photo : Presse Sports)

Oyonnax – Grenoble

Malgré trois défaites en quatre matches, et hormis la déroute à Bayonne (12-38), l'USO réalise un début de saison intéressant. Victorieux avec le bonus offensif face à Paris pour leur seul match à Mathon, et passant tout près de l'exploit à Toulouse en ouverture puis à Lyon le week-end dernier, les haut-bugistes confirment tout le bien que l'on pensait déjà deux. De quoi retrouver leur pelouse, où ils n'ont connu la défaite qu'à deux reprises depuis leur accession à l'élite avec envie. Il fallait au moins cela à l'heure d'accueillir d'irrésistible grenoblois, qui s'ils ne se sont imposés qu'une fois à Oyonnax en sept déplacements, rêvent de mettre fin à cette série. Et autant dire qu'avec leur entame de parcours, tout est possible. En effet, frôlant l'exploit à Clermont et Montpellier, avant de faire le plein de points à domicile (10 sur 10 possibles), les Isérois ont de quoi faire un coup !

le dernier résumé vidéo :

Racing-Métro 92 – Lyon

Avec seulement une victoire en 15 matches de TOP 14 à l'extérieur, le Champion de France de PRO D2 en titre n'offre que peu de garanties loin de ses bases… surtout avant d'aller défier le Racing-Métro 92 sur ses terres, candidat annoncé au titre et qui reste sur cinq succès de rang à domicile face à son adversaire du week-end. Alors bien sûr, d'aucuns diront que les Franciliens 10ème avec huit points sont très loin de tenir leur rang. Mais au regard de leur parcours, peu d'équipes auraient pu faire mieux. En effet, avec trois déplacements en quatre journées, à Montpellier, Bordeaux et Clermont, les Alto-séquannais n'ont rendu visite qu'à des prétendants aux phases finales (à minima), et avec une victoire lors de ces trois rencontres, ils ont rempli leur contrat. Et de retour à Du Manoir, ils auront à cœur de signer une nouvelle victoire… le LOU est prévenu !

le dernier résumé vidéo :

Toulon – Paris

Seule rencontre opposant deux formations à trois victoires, ce Toulon – Paris constitue le choc de cette cinquième journée. Mais pas seulement pour cela. En effet, le RCT ayant réalisé le doublé l'an passé, le Stade Français ayant frôlé la qualification en 2014, c'est un choc entre formations aimant jouer les premiers rôles et bien décidées à le faire à nouveau. Les Parisiens connaissent la difficulté de la tâche qui les attend, eux qui n'avaient jamais connu la défaite face à Toulon et à Mayol lors de leurs quatre premières confrontations depuis le retour des Parisiens dans l'élite en 1998, avec trois victoires et un nul… depuis ils n'ont plus connu la victoire. Et il est clair que le RCT compte bien ajouter une sixième victoire de rang pour conforter sa place en haut du classement et pourquoi s'emparer à nouveau de la première place.

le dernier résumé vidéo :

Bordeaux – Montpellier

Si le statut de bête noire était à accorder à un adversaire des bordelo-béglais, ce serait clairement à Montpellier. En effet, avec une seule défaite en six confrontations face à l'UBB, et surtout trois succès en trois déplacements en Gironde, le MHR a fait des partenaires de Matthew Clarkin l'une de ses victimes favorites. De plus, restant sur trois succès de rang, et notamment un à Clermont, les Montpelliérains ont effacé leur revers initial à domicile face au Racing-Métro 92, pour s'installer à la première place du TOP 14. Méfiance toutefois, car les Girondins, avec deux succès en deux matches dans leur antre, et un bon point de bonus ramené de Toulon, ont de sérieux arguments pour venir à bout du leader.

le dernier résumé vidéo :

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos