TOP 14 – J1 : Toulouse et Castres à l’ouverture

L’exercice 2012-2013 de TOP 14 débute le vendredi 17 août à 21 heures par le déplacement du Castres Olympique chez le champion toulousain en titre. Le lendemain, Biarritz , Agen, Paris, Bordeaux, Bayonne et Perpignan tenteront de bien débuter à domicile face à Mont de Marsan, au Racing Métro, Montpellier, Grenoble, Clermont et Toulon.
JPEG - 29.8 ko
Après son succès en PRO D2, le FC Grenoble découvre le TOP 14 à Bordeaux.

Toulouse 23 - (b) 22 Castres Feuille de match

Onze matchs à Ernest-Wallon pour le Stade Toulousain face au Castres olympique, onze victoires. Les espoirs tarnais sont assez faibles au moment d'aller chez le champion de France en titre qui, comme chaque saison, voudra débuter par un succès. En 8 saisons, le Stade Toulousain n'a été battu qu'à trois reprises lors de la première journée, dont l'an passé à Bayonne, 18-13. Statistique surprenante, ce n'est que la deuxième fois depuis 2004 que les Rouge et Noir jouent leur premier match à domicile. Les derniers à en avoir fait les frais sont les Agenais, battus 44-24 en 2010. Désireux de faire le premier triplé du XXIe siècle, et le deuxième de son histoire après ceux de 1922, 1923 et 1924, puis 1994, 1995, 1996 et ensuite 1997, Toulouse a l'expérience pour digérer rapidement un trophée et repartir de la base. En face, le CO échoue depuis trois saisons en phase finale et voudra enfin découvrir le stade de France et sa lutte au Brennus. Les joueurs de Laurent Labit et Laurent Travers voudront aussi mettre fin à deux défaites consécutives lors du premier week-end de championnat. Les deux succès en match amical sont de nature à rassurer l'effectif. Si la montagne toulousaine se dresse devant les castrais, les deux prochaines journées les verront recevoir le champion de PRO D2 et promu grenoblois, puis les Bayonnais. Quant aux Toulousains, ils joueront l'autre promu, Mont-de-Marsan, puis l'autre équipe basque, Biarritz.

Biarritz 35 (b) - 10 Mont-de-Marsan Feuille de match

Au sortir d'une saison alternant le pire avec une lutte pour le maintien jusqu'à mi-championnat, et le meilleur récompensé par un titre en Amlin challenge, les Biarrots voudront bien débuter l'opus 2012-2013. Une fausse note face au promu montois, et ça pourrait grinçer dans les couloirs d'Aguiléra. Pas de coupe du Monde, des internationaux reposés, un groupe qui se connaît bien et le BOPB endosse un rôle de favori. Mais Mont-de-Marsan reste sur une dynamique positive née de sa promotion en TOP 14. Leur début de saison ressemble à un vrai chemin de croix : Biarritz, puis Toulouse et Toulon avant de se rendre à Grenoble, leur ancien co-locataire de PRO D2 et à qui –a priori- ils devraient disputer le maintien en première division professionnelle. Les dernières confrontations entre les deux formations remontent à la saison 2008-2009. Les Basques l'avaient emporté 33-6 dans les Landes, et 37-7 à domicile. On pourrait assister à une volonté de frapper un grand coup des locaux, et de prendre leur revanche des visiteurs. De quoi bien débuter le championnat…

Agen 20 (b) - 24 Racing Métro 92 Feuille de match

Ils partagent les mêmes couleurs, mais pas les mêmes ambitions. Quoique cette saison avec les renforts de Philippe Sella, en directeur sportif, et de Mathieu Blin sur le banc de touche, le SU Agen peut venir jouer l'équipe surprise en fin de saison. Pour le Racing, il s'agit de liquider définitivement une saison 2011-2012 en demi-teinte avec un groupe au bord de l'explosion en janvier, et à une marche de la finale en mai. Les Lot-et-Garonnais sont sortis vainqueurs de leurs trois dernières réceptions des Altoséquanais, mais les deux dernières ont été acquises dans la douleur : 25-22 en 2012 et 21-20 en 2010, contre 32-17 en 2009. Et les Agenais ont un début de championnat particulièrement corsé : le Racing donc, puis Biarritz, Montpellier et Toulouse avant Grenoble, qui les a imités l'an passé au palmarès des champions de PRO D2. Depuis l'existence de ce championnat, 4 anciens champions sont toujours présents en TOP 14 : Montpellier (2003), Toulon (2008), Racing (2009) et Agen (2010). L'Union Bordeaux Bègles étant le 5e promu à parvenir à se maintenir. Les Agenais entament donc leur troisième saison dans l'élite, et les Racingmen leur quatrième. Deux équipes assez proches et qui pourraient le rester jusqu'au mois de juin 2013.

Paris 32 - 16 Montpellier Feuille de match

Le Stade Français Paris est-il capable de retrouver son lustre d'antan ? Premier début de réponse avec la réception d'Héraultais bien loin en 2012 de leur parcours de vice-champion en 2011. L'effet de surprise ne fonctionnera plus pour un groupe privé de ses internationaux argentins. Mais leur entraîneur, Fabien Galthié, est homme d'expérience et il aura su peaufiner sa formation tout au long de l'été pour être performant dans la capitale le jour J, et 1…L'ex-parisien connaît très bien le jeu de son adversaire et sait combien les locataires du stade Charlety ont besoin de lancer leur saison au mieux. Les statistiques ne plaident pas en faveur des visiteurs. Paris n'a plus été battu lors de la première journée depuis une défaite 26-20 à Narbonne le 20 août 2005. L'année suivante, le MHRC était venu s'incliner à Jean-Bouin sur le score de 52 à 20. A l'époque, Fabien Galthié était entraîneur des Stadistes. Nul doute qu'il s'en souvient et voudra se rappeler au bon souvenir des supporters de la capitale…

Bordeaux-Bègles 28 (b) - 29 Grenoble Feuille de match

Cette rencontre entre deux anciens de PRO D2 s'annonce riche d'enseignements. Les Girondins ont sauvé leur maintien la saison dernière en proposant une opposition farouche et un jeu alerte, et les Grenoblois veulent réussir le même tour de force après leur titre 2012. Les rencontres entre deux formations à la recherche d'un glorieux passé ont été plutôt disputées sur les bords de la Garonne. L'Union l'a certes emporté 25-22 en 2011, mais elle avait été tenue en échec en 200, 14-14, et battue la saison précédente par les Isérois, 19-21 qui y restaient sur un autre match nul (12-12) et une courte défaite, 15-14 en 2007. Pas beaucoup mieux au pied des Alpes avec une défaite bordelaise en 2011, 19-12 et une parité l'année précédente, 16-16. Il devrait y avoir du spectacle mais les plus dans l'incertitude sont sans doute les locaux qui ont changé d'entraîneur quand les visiteurs ont conservé leur socle dominateur.

Bayonne 6 (b) - 13 Clermont Feuille de match

Les Basques, longtemps en lutte pour éviter la relégation doivent tout de suite montrer à Clermont, et au reste du TOP 14 que Jean-Dauger sera terre de souffrances. Face à un multi demi-finaliste du championnat, et un des favoris pour 2013, les Basques ont une belle occasion de le faire même si l'ASM constitue une formidable machine qui est venue y faire match nul en 2012, 22-22. Après les Auvergnats, l'Aviron reçoit Paris puis se rend à Castres et Perpignan avant d'accueillir le Racing et Toulouse, en enfin le voisin biarrot pour le premier derby local. Un début de saison énorme mais les Basques peuvent se remémorer la venue de Toulouse l'an passé pour la 1ère journée. Ils avaient alors battu les Rouge et Noir…Les Clermontois, eux, n'ont pas raté leur entrée en matière l'an passé à domicile 22-13 contre Lyon, signant leur troisième succès en huit saisons lors de la reprise. Bonne nouvelle pour Bayonne, ils n'ont gagné que 2 fois à l'extérieur : 37-28 en 2009 à Bourgoin, et 28-16 à Pau trois ans plus tôt. Les Ciel et Blanc sont prévenus : chaque point glané d'ici octobre voudra son pesant de jambons…Attention, le match est reporté à 19 heures pour cause de canicule !

Perpignan 15 (b) - 21 Toulon Feuille de match

C'est à un duel entre deux équipes, et deux réserves de supporters, au sang chaud qu'est promis ce dernier match de la 1ère journée de TOP 14 2012-2013. Le RC Toulon de Bernard Laporte, vice-champion de France, vise le sacre après une progression constante ces dernières saisons. Un succès à Aimé-Giral peut mettre en confiance et permettre d'aborder la suite avec ce plus de sérénité qu'offrent les 3 points de la victoire. Mais l'USAP, en pleine reconstruction, veut profiter de sa fin de saison pour rester sur une dynamique positive. Barragiste jusqu'à la 7e journée la saison dernière, les Catalans avaient ensuite plongé dans les méandres du classement, flirtant avec la PRO D2 pour n'en sortir qu'à l'issue de la 22e journée. En Catalogne, les Varois ont su effacer l'humiliante défaite 52-0 du 13 mai 2006, en faisant match nul 22-22 l'an passé après une défaite 29-25 mais une victoire 29-20 le 4 novembre 2011.

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos