TOP 14, Demies - Le point presse de Paris

Retrouvez les réactions de l'équipe du Stade Français Paris au point presse, avec Gonzalo Quesada, Jérémy Sinzelle, Sergio Parisse et Julien Arias.

Sur la forme de l’équipe

 

Julien Arias : « On est content d'être dans ce magnifique stade pour jouer ce grand match qui nous attend. »

Gonzalo Quesada : « La semaine a été studieuse et on est monté en puissance petit à petit. On a eu besoin de trois/quatre jours pour encaisser ce barrage car on a laissé de l’énergie physique et mentale dans tous les sens. On a laissé beaucoup d'énergie. On a consacré trois quart de la semaine à la récupération. »

Jérémy Sinzelle : « C'est vrai que la semaine était un peu dure. On a laissé un peu des plumes face au Racing. On a eu une semaine allégée pour avoir de l'énergie demain. »

 

Sur le match qui les attend

 

Sergio Parisse : « Le stade est magnifique. La pelouse est parfaite. Je crois qu'il y a tout ce qu'il faut pour voir un beau match de rugby. »

Gonzalo Quesada : « Petit à petit, on commence à prendre conscience de la taille du défi qui arrive. On est assez serein en essayant de savourer ce qui nous arrive avec enthousiasme, d’être positif. »

Julien Arias : « Petit à petit c'est monté. Le match est tard, on ne va pas le jouer avant mais on rentre de plein pied dans ces demies. »

Julien Arias : « Si on est là c'est qu'on le mérite qu'on a le potentiel d'être là. Pour l'instant on est champion de rien du tout mais on va donner tout ce qu'on a demain. »

Gonzalo Quesada : « Demain il y a ira une longue journée. Il faudra que le niveau d'essences d'énergie soit plein. »

Julien Arias : « Ça fait plaisir de ressentir ce genre de match. Ce sont de supers moments à vivre. Ça fait plaisir de regoûter aux phases finales »

Jérémy Sinzelle : « Les clés ce sera d'être discipliné, d'avoir une bonne conquête. Et eux, de les empêcher de jouer et de monter les chercher pendant 80 minutes. »

Sergio Parisse : « C'est probablement le match le plus important de ma carrière à Paris. Ce sera un match très important. »

Sergio Parisse : « Il faut surtout profiter et de ne pas jouer le match dans notre tête avec de l'avance. C’est que j’ai dit aux joueurs, de profiter de cette journée."

 

Sur la compo

 

Gonzalo Quesada : « C'était difficile. Le choix des hommes c'est compliqué car il n'y a pas que 23 mecs qui méritent d'être sur la feuille de match. »

Gonzalo Quesada : « Sergio et Raphaël sont les deux les plus délicats mais ça devrait aller demain. C'est rien de très grave sinon ils ne seraient pas là. On aura une très belle compo d'équipe demain quoiqu'il arrive pour faire face à l'armada toulonnaise. Dans tous les postes il y a beaucoup de concurrence. Il n’y a pas une équipe qui apparaît facilement. »

 

Sur le risque de perte de motivation après le barrage contre le Racing Métro 92

 

Gonzalo Quesada : « Le risque il est là c'est certain on l'a pris en compte et on a essayé avec le staff et le leader de l’équipe de rester vigilant sur nos ambitions. On reste sur notre humilité de base mais ce serait très médiocre de se contenter d'être juste dans les six, et de ne pas tenter parce que Toulon est trop gros. 

Sergio Parisse : « Il y a eu beaucoup d'euphorie après ce barrage gagné à la maison. Malgré ça, il y a eu de suite une prise de conscience pour se dire que c'était un cap franchi et qu'on voulait continuer l'aventure. On va faire tout pour rester encore ensemble. »

 

Sur la comparaison entre Steyn et Giteau

 

Gonzalo Quesada : « Ce sont deux profils différents. Morne est un pur 10 mais pas polyvalent. C'est un profil très clair qu'on peut tous identifier et dans des conditions favorables, peut apporter beaucoup à son équipe. Matt Giteau est plus polyvalent, a énormément de talent, est capable de s'adapter à tous les types de rugby et être un danger permanent. C'est pas pour rien qu'il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs du TOP 14. »

 

Sur Toulon

 

Julien Arias : « On les respecte, quand on voit leur palmarès ces dernières saisons. Ils sont au-dessus de tout le monde quand ils le décident. Ce sera dur de rivaliser mais on va s'accrocher. »

Julien Arias : « Notre conquête a été très bonne la semaine dernière mais en face c'est Toulon, c'est une demi-finale. On sait très bien qu'ils ont potentiellement un léger avantage sur nous de par leur expérience. »

Jérémy Sinzelle : « Je suis content de jouer Toulon. Maintenant quand on connaît la qualité de ce groupe ça va être dur, mais on est pas là par hasard. J'ai un peu de stress mais c'est le bon stress et on lâchera tout au coup d'envoi.

Jérémy Sinzelle : « En terme de jeu, ça se trouve plutôt bien derrière/devant. Ils ne sont pas champions d'Europe pour rien. Nous aussi on a des qualités des armes et on va essayer de les mettre en place. »

Jérémy Sinzelle : « J'ai eu la chance de gagner des titres en jeune, j'en garde de très bons souvenirs. »

Articles liés

Informations Liées

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos

Informations liées