TOP 14, barrages – Toulouse – Oyonnax : inédit mais palpitant

Si ce match de barrage fleure bon l’inédit, Oyonnax atteignant ce niveau pour la première fois de son histoire, il n’en demeure pas moins palpitant. En effet, entre une formation, archi expérimentée à ce niveau et redevenue une machine à gagner, et une équipe totalement libérée, cela s’annonce explosif.

A l'image de Lassalle et Harinordoquy, Oyonnax et Toulouse vont offrir un choc inédit à ce niveau, mais assurément explosif. (Crédit photo: Presse Sports)

Toulouse place forte du rugby ? Avec 19 Brennus, trois Coupes d’Europe, une palanquée de participations en phases finales, évidemment ! Toulouse place forte des barrages ? Assurément ! En effet, après 2010, 2013 et 2014, la Ville Rose va recevoir l’évènement pour la quatrième fois de l’histoire, avec l’espoir de voir les Rouge et Noir effacer la désillusion de la saison passée et de réaliser la passe de trois.

Si lors de ses deux premières réceptions à ce niveau, face à Castres et au Racing-Métro 92, le succès avait été au rendez-vous, la saison passée avait vu les Franciliens créer l’exploit à Ernest Wallon, privant les Toulousains de leur 21ème demi-finale consécutive. Véritable camouflet, les troupes de Guy Novès l’ont encore en travers de la gorge et comptent bien retrouver la victoire à ce niveau pour réintégrer le dernier carré du championnat.

Pour cela, il faudra remporter cette rencontre inédite à ce stade de la compétition face à la bonne surprise de la saison, face au Petit Poucet même. Promu en TOP 14 il y a seulement deux saisons, l’USO de Christophe Urios a signé l’exploit majuscule d’accéder aux phases finales, les premières de son histoire, une performance que bien des formations n’ont pas réussi à réaliser après de bien plus nombreuses tentatives. 

C’est donc sans stress et avec tout à gagner, ce qui en fera un adversaire redoutable, que les joueurs du Haut Bugey vont aborder ce rendez-vous, et Toulouse sait d’avance à quoi s’attendre. Car outre le revers concédé à Mathon début mars (3-9), les Toulousains avaient frôlée la correctionnelle en ouverture du TOP 14, le 16 août, dans la Ville Rose, ne s’imposant que sur le fil (20-19), grâce à une pénalité de Flood à la 75ème minute.

Mais c’était il y a neuf mois, et si l’USO a toujours affiché le même visage tout au long de la saison, celui des Stadistes a bien changé. D’une formation poussive et peu inspirée en début de compétition, Toulouse est redevenue une véritable machine à gagner, frôlant la qualification directe en demi-finale. A la maison, Toulouse possède toutes les armes pour venir à bout d’Oyonnax et rejoindre Clermont en demie, mais Oyo n’est plus à un exploit près !

Retrouvez l’historique de Toulouse en barrages ici

Retrouvez l’historique d’Oyonnax en barrages ici

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos

Informations liées