Stade de France, Saint-Denis 29 mai 1999

Retrouvez l'historique des finales du championnat de France de rugby depuis 1892 et sa première édition...

STADE TOULOUSAIN 15 – AS MONTFERRANDAISE 11

Les Equipes

Stade Toulousain : Ougier, Garbajosa, Desbrosse (Bondouy), N'Tamack, Marfaing, o) Stensness, m) Cazalbou, Labit, (Lièvremont), Dispagne, (Pelous), Lacroix, Belot, (cap), Pelous (Miorin), Tournaire (Jordana), Bru, Califano (Lasserre).
AS Montferrand : Nadau (Toulouze), Marlu, Morante (Merceron), Marsh, Bory, o) Merceron (Nicol), m) Castaignède (Larrue), Lhermet (cap) (Bonvoisin), Courteix, Costes, Sarraute (Merle), Barrier, Heyer, Azam (Laurent-Varange), Ménieu (Duchêne).

Les points

ST : Stensness, Desbrosse, essais ; Marfaing, pénalité ; Marfaing, transformation.
ASM : Nadau, essai ; Merceron (2), pénalités.

Arbitre : M. Borréani

L'organisation du championnat de France professionnel échoit désormais à la Ligue Nationale de Rugby créée l'année d'avant. La saison 1998-1999 est donc la première saison pour le rugby pro français. La LNR, à la tête de laquelle est élu l'ancien arrière biarrot et international de génie, Serge Blanco, en profite pour élargir légèrement l'élite en trois poules de huit. A l'issue de cette première phase, les 16 meilleures équipes es retrouvent avant de s'affronter dans des phases finales débutant en quarts.
Au niveau international, la France doit à un 10-9 obtenu en Irlande de ne pas décrocher la cuiller de bois, et une tournée dans le Sud préfigurerait une Coupe du Monde catastrophique. Et pourtant ! On sait ce qu'il en advint : une demi-finale héroïque face aux Blacks avant d'échouer en finale contre l'Australie.
Sur le pré hexagonal, les Toulousains ont à cœur de récupérer ce qu'ils considèrent comme leur bien : le Bouclier de Brennus jalousement gardé à Paris par le Stade Français. En quart de finale, aux Sept-Deniers, les Rouge et Noirs feront comprendre aux Parisiens qu'ils sont déterminés à récupérer le trophée en faisant voler en éclats la belle machine parisienne : 51-19. Mais Paris s'est consolée avec l'obtention de la Coupe de France-Yves-Du Manoir. La seule victoire de son histoire dans cette compétition…
Montferrand dispute à Paris sa sixième finale, pour autant d'insuccès. Impériaux à domicile avec 44 points de moyenne marqués (dont un 72-0 face à Nice), les Clermontois ont quelque peu marqué le pas à l'extérieur avant de repartir de plus belle dans le Top 16. Seuls les Brivistes et les Grenoblois, sur lesquels Montferrand prendra sa revanche en demi-finale (26-17) auront réussi à retourner les hommes du capitaine Jean-Marc Lhermet. Le champion d'Europe 97, Brive, aurait très bien pu se retrouver en phase finale mais les 3 défaites à Toulon, Montferrand et Grenoble condamnent le CABC à laisser passer sa chance.
Lors de la finale, Toulouse gère tranquillement son match, menant déjà de 7 points à la mi-temps : 10-3. Un essai et quarante minutes plus tard, Toulouse soulève son 15e trophée face à des Montferrandais qui se promettent de revenir. Et de ne pas repartir les mains vides…

..

Articles liés

Partagez cette page sur
It seems you came from an english place,
you might want to go there