Maxime Médard (Toulouse): "Jouer tous les week-ends, c’est vital pour moi !"

Eliminés en demi-finale de H Cup, samedi dernier, les Toulousains se consacrent désormais à la seule conquête du titre de Champion de France. Ce week-end, pour la 26e et dernière journée de TOP 14 Orange, ils accueillent la formation clermontoise dans l’immense Stadium avant de les rencontrer peut-être à nouveau lors des demis, voire de la finale de TOP 14 Orange. L’arrière toulousain, Maxime Médard, satisfait de l’ensemble de sa saison et de celle de son équipe, se prépare au mieux pour clôturer son année par un titre, avant peut-être de poser le regard sur le maillot bleu.
JPEG - 1.3 Mo
Maxime Médard, meilleur marqueur du championnat (avec 13 essais inscrits), espère un sacre de champion de France.

- En HCup, ce weekend, vous avez connu une défaite serrée mais quelque peu logique face à un Leinster impeccable, quasi invincible sur ses terres (32-23)… comment avez-vous accueilli ce résultat ?
On a tous été très déçus. Forcément, ce n'est jamais évident d'accepter la défaite. On n'a pas démérité, on a été suffisamment conquérants. L'envie était bien au rendez-vous, mais ce n'est pas suffisant, on a commis trop de fautes techniques. Je pense que ce sont quelques imprécisions, quelques imperfections qui nous coutent la victoire ! C'est dommage.

- Comment, après cela, se remettre aussitôt dans l'esprit du championnat pour préparer au mieux les phases finales ?
Justement, le championnat et la rencontre contre Clermont sont la meilleure façon pour nous d'effacer ce coup d'arrêt et de repartir pour un autre défi. On est professionnel, donc on est déjà préparé à cela ! Les échecs et les succès dans une saison sont logiques. Samedi, ce sera pour nous l'occasion de peaufiner quelques détails dans notre jeu. On va essayer de faire une belle partie.

Un seul objectif désormais, cela pourrait être l'occasion pour vous de soulever le bouclier de Brennus et de redevenir champions de France trois ans après (victoire contre Clermont 26-20) ?
Oui, ce serait une belle fin de saison ! Mais on a encore un peu de temps avant, et tout commence par le match de samedi, où on veut offrir à nos amis, nos coéquipiers qui partent à la fin de la saison, une belle victoire au Stadium.

- Assurés déjà d'être en demie à Marseille, l'objectif est-il quand même de finir premiers ?
Finir premier ou second du championnat, n'a pas de réelle conséquence. Bien sûr premier c'est mieux, mais à la fin ce qui compte c'est soulever le bout de bois ! On est satisfait de notre saison, on a réussi à gérer l'ensemble des compétitions, faire tourner l'effectif tout en restant performants ! Il nous reste au minimum deux matchs pour bien finir !

- Pour la dernière journée de championnat, vous recevez Clermont au Stadium. Une affiche qui ressemblera à une répétition des demies ou de la finale. Comment préparez-vous ce match ? Quel regard portez-vous sur la formation clermontoise ?
Clermont a connu une saison compliquée. Ils ont eu du mal à se remettre de leur triomphe de l'an passé. Mais, les voilà à nouveau prêts pour la bagarre finale ! Mais, cela fait quelques années que Clermont est entrée dans le top 5 des équipes phares du championnat, et ce sont de redoutables concurrents dans la course au champion de France !

- Au match aller, vous vous étiez incliné (32-25) sur la pelouse de l'ASM. Pour cette rencontre, samedi, quelles vont être les clés d'un succès ?
A l'aller, il nous manquait quelques repères ! Mais la leçon que l'on doit retenir en priorité est plus sur le match joué face au Leinster. Ce ne sera pas un match facile, dans tous les cas ! J'espère que ça passera pour nous !

- Le plus dur commence ensuite, avec deux week-end consécutifs sans match. C'est positif pour régénérer les organismes, mais cela peut s'avérer problématique pour le rythme. Comment se prépare t-on à de tels périodes sans matchs, d'autant plus dans une période charnière comme celle-ci ?
Grace à nos préparateurs physiques (Rires) ! Non, mais c'est bien pour tout le monde. Samedi dernier, on a senti que l'équipe était fatiguée et que certains avaient vraiment besoin de souffler. C'est donc à cela que va nous servir cette courte période avant les demi-finales à Marseille. En ce qui me concerne, je préfère jouer tous les weekends, je m'y suis habitué, j'ai mes repères et je me sens plus efficace !

- Il vous reste un mois de compétition au mieux, avant peut-être de reprendre la route de Marcoussis. Vous y pensez déjà ? La date du 11 mai (annonce de la sélection) est-elle cochée sur votre calendrier ?
Je n'ai pas d'agenda chez moi (Rires) ! Plus sincèrement, je reviens d'une saison un peu compliquée. L'an passé, il ne faut pas se mentir, je n'ai pas été bon ! Cette année est meilleure pour moi et je dois tout cela à l'équipe. C'est grâce aux performances collectives que j'ai eu l'occasion de briller et d'être rappelé pour le Tournoi des VI Nations. Donc si je suis sélectionné tant mieux, si je n'y suis pas ce n'est pas une finalité !

- Enfin, quel bilan personnel tirez-vous de cette saison ?
Je suis content. Je me suis enfin senti utile pour le club. Il faut être lucide, je ne pouvais pas faire moins bien que l'année dernière ! En début de saison, je me suis concentré à retrouver la détermination, l'application, l'envie et le plaisir sont revenus ! Mais je crois que c'est avant tout l'équipe qui m'a fait revenir. C'est le groupe qui m'a permis d'être un bon finisseur ! J'ai parfois brillé malgré moi, mais toujours avec eux ! Mon objectif est de jouer le plus possible. Jouer tous les week-ends, c'est vital pour moi ! Je m'entraine toute la semaine, je fournis un maximum d'efforts c'est pour jouer le week-end !

Maxime
MEDARD

Né le : 16-11-1986

Nat. : France

Arrière

Taille : 180 cm

Poids : 89 kg

Club : Toulouse / au 19-05-2015:

MatchsTitulairePointsPoste
20193015
Détails des matchs joués
TOP 1420Essais6
Titulaire19Trans.0
Remplacant1Pénalités0
Entrée en jeu1 / 1Drops0
Poste le + joué15Carton J0
2ème poste11Carton R0
..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos