PRO D2 | Les résultats de la 28e journée

Plus que deux journées avant la fin de la phase régulière en Pro D2 le sprint final est lancé ! Dans la lutte pour le maintien comme pour la 6e place, dernier rang offrant la qualification en phases finales, tout reste indécis. Ce jeudi, deux équipes concernées par ces batailles au classement étaient sur le terrain à commencer par Soyaux-Angoulême qui recevait Colomiers. Loin de baisser les bras, les derniers du championnat ont battu leur adversaire avec le bonus offensif et sont désormais à 8 points au classement du premier non-relégable, Aurillac. Des essais de Raivono, Etcheverry et Copeland ont permis une victoire 24-15. En suivant, l’USAP déjà assurée de disputer les demi-finales n’a pas ralenti la cadence et n’a pas fait de cadeau non plus à Nevers en course pour la 6e place. Les Catalans ont raflé le bonus offensif 37-16 et ont fait exploser la barre des 100 points au classement.

 

Carcassonne en embuscade, Provence fait un grand pas vers le maintien
Le lendemain, Carcassonne a fait la bonne opération lors de la réception de Béziers. Les Audois ont gagné 31-28, résistants ainsi au retour des Biterrois et se hissant à la 7e place en embuscade. L’USC a franchi la ligne à quatre reprises grâce notamment à Meite, Doumenc et Dyer quand Poï, Bitz et Best ont répondu pour l’ASBH qui repart avec le bonus défensif. A Sapiac, Montauban a eu chaud également mais a su résister au retour du VRDR pour s’imposer 40-35, bonus défensif pour les Drômois avant-derniers du tableau. Sur son terrain également, Oyonnax rugby a fait le boulot contre Mont-de-Marsan en récoltant 4 points (33-27) Crédoz par deux fois, Ensor en fin de match se sont illustrés par des essais décisifs. Décisif aussi le déplacement de Provence Rugby à Rouen à l’issue duquel les Provençaux ont fait un grand pas vers le maintien en dominant les Normands 21-26. Enfin, Aurillac a bien failli tendre un piège à Biarritz mais les Basques ne sont pas tombés dedans Artru, Ruffenach, Jalagonia et Lonca ont franchi la ligne d’en-but et Perraux s’est montré précis face aux barres pour une courte victoire 29-26, bonus défensif précieux pour le Stade Aurillacois stagnant juste à l’entrée de la zone de relégation.

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos

It seems you came from an English-speaking place,
you might want to go there