PRO D2, J29 - Indécis jusqu'au bout!

Dans le haut du tableau, si le titre est depuis longtemps la propriété du LOU, la lutte fait rage, d’abord pour la qualification, pour jouer les demi-finales à domicile ensuite. Six formations sont concernées : Bayonne, Aurillac, Mont-de-Marsan, Colomiers, Perpignan et Béziers. Seule l’une d’entre elles est assurée de participer aux festivités du mois de mai, Bayonne, deuxième.

Choc au sommet entre Mont-de-Marsan et Aurillac en vue de la qualification, mais également d'une demi-finale à domicile. (Crédit photo: Presse Sports)

Mais Les Basques ont encore un petit coup de collier à donner pour recevoir à Jean Dauger à cette occasion, et cela ne s’annonce pas évident pour que cela soit le cas dès ce week-end, avec un déplacement délicat à Béziers, une formation également concernée par l’objectif des matches couperets. Actuellement septième du classement, l’ASBH, occupe actuellement la plus mauvaise place des potentiels qualifiables. Très irréguliers sur cette fin de saison, les Biterrois n’ont pas leur destin entre leurs mains, mais la solide victoire à Bourgoin pourrait leur permettre de finir la saison en trombe, avec en clôture, un déplacement à Montauban.

La 29ème journée offrira un match de phases finales avant l’heure dans les Landes où le Stade Montois, 4ème, reçoit le Stade aurillacois, troisième. Aucune des deux formations n’est encore assurée de jouer les phases finales, même si les Cantalous, avec 9 longueurs d’avance sur Béziers, y ont neuf orteils et demi. Cependant, les hommes de Davidson et Peuchlestrade viseront surtout une demi-finale à Jean Alric, et face à un concurrent direct, ils ne feront pas le voyage à vide.

Mont de Marsan est prévenu, lui qui possède une marge de manœuvre moins confortable que son adversaire du jour, mais qui peut s’appuyer sur sa forme du moment, tout simplement étincelante. En effet, sur une série de neuf matches sans défaites et de sept victoires de rang, les Landais sont tout simplement inarrêtables, et à domicile, peuvent faire d’une pierre deux coups. Acter leur place pour les festivités de mai, mais aussi revenir sur leur adversaire du jour (voire le dépasser) et se positionner en vue d’une demi-finale à Boniface. Tout un programme.

Derrière, Colomiers pointe le bout de son nez et ne compte pas descendre du train en marche. Depuis le temps que tout le monde attendait de voir l’USC franchir un cap, il n’a jamais été aussi près de répondre par l’affirmative. Fort d’un succès solide sur Lyon à la maison, et d’une non moins maitrisée victoire à Sapiac lors de la dernière journée, la formation columérine s’est hissée à la cinquième place du classement et a son destin entre les mains. Qui plus est avec deux formations qui n’ont plus rien à espérer ni à craindre dans ce championnat à affronter lors des deux dernières journées. Si Colomiers ne galvaude pas ces deux rendez-vous, il a une très belle carte à jouer.

Dernières formations concernées, les voisins perpignanais et biterrois, dont le cas a été évoqué plus haut. 6ème à égalité avec l’ASBH, l’USAP a la pression et doit briller ce week-end mais aussi sûrement lors de la dernière journée pour jouer les demies. Intraitable à domicile, il est incapable de gagner loin d’Aimé Giral et peut nourrir quelque craintes. Car si beaucoup considèrent que l’USAP possède le calendrier le plus facile, avec les deux actuels relégables à affronter d’ici la fin du championnat, cela pourrait devenir une fin de saison piège. Provence rugby joue encore le maintien et viendra en catalogne pour faire un coup, quand Dax, qui recevra les Sang et Or lors de l’ultime journée sera peut-être encore en course aussi s’il venait à battre Tarbes ce week-end et à domicile.

Cela sent la poudre sur toutes les pelouses qui auront la qualification en fil rouge, mais à deux journées de la fin, cela offre un suspens incroyable et nous n’allons pas bouder notre plaisir. Il y aura de la joie, de la tristesse, des larmes dans tous les cas, et c’est pour cela que ce sport nous fait vibrer.

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos

It seems you came from an English-speaking place,
you might want to go there