Maxime Petitjean (Aurillac) : « Il vaut mieux la jouer à la maison »

Troisième du classement à l’issue de la phase préliminaire, Aurillac retrouve les demi-finales deux ans après sa dernière participation. Cerise sur le gâteau, ce sera pour la première fois de l’histoire à Jean Alric. Une immense fierté pour Maxime Petitjean, le métronome cantalou, mais seulement une étape. Pour l’ouvreur stadiste, il vaut mieux jouer cette rencontre à la maison, surtout face à un adversaire du calibre de Mont-de-Marsan.

Quel est votre sentiment après cette qualification, qui sera en plus la première demi-finale à domicile pour le club ?

C’est une immense fierté ! Au début de la saison, l’objectif était d’être dans les cinq, sans prétendre à une place particulière, mais au fur et à mesure des journées, nous avons vu que nous pouvions viser un petit peu plus haut et chercher une demi-finale à la maison. Tout le monde est ravi, nous le savourons, mais ce n’est qu’une étape, et pour ne pas gâcher la fête, il faudra gagner ce week-end.

 

Il aura fallu attendre le dernier moment pour obtenir cette qualification d’une part, et pour être assuré de la jouer à Jean Alric…

Oui, c’était très difficile à gérer. Nous avons été bien placés toute la saison, mais pour aller plus loin, il fallait absolument s’imposer lors de ce dernier match. Nous avons fait ce qu’il fallait de notre côté, dans la difficulté (NDRL : victoire sur Biarritz 24-16), mais il fallait également un résultat favorable dans la rencontre entre l’Aviron et Mont-de-Marsan. Au coup de sifflet final, le match n’était pas terminé à Bayonne, nous avons eu le score dans le vestiaire, et ça a été une délivrance.

 

C’est une issue logique après avoir maîtrisé votre saison et longtemps fait partie des prétendants aux demies à la maison.

Comme je le disais, l’objectif était d’être dans les cinq mais il est très rapidement passé à une demi-finale à la maison. Comme vous le dites, nous avons passé la majeure partie de la saison dans le wagon des qualifiables, et souvent dans les trois premiers, alors oui, sur le papier, ce n’est pas vraiment une surprise. Mais nous aurions aussi pu tout perdre sur cette dernière journée. Une défaite à la maison, et des victoires de nos concurrents auraient pu nous éliminer. Au final, nous atteignons notre objectif et c’est tant mieux.

 

Place à Mont-de-Marsan, qui après une entame de compétition difficile a réalisé une fin de parcours tonitruante…

C’est l’équipe en forme de cette fin de saison, nous n’allons pas nous le cacher. Nous y sommes allés il y a 15 jours et nous avons reçu une leçon de rugby en prenant 40 Points (NDLR : 36-18). C’est très costaud devant, c’est très rapide derrière… c’est une équipe très complète, habituée à ce niveau, ils ont joué une finale l’an passé, alors c’est forcément un match très dur qui nous attend.

 

Mais à la maison. Avantage ou pression supplémentaire de jouer à Jean Alric ?

Pour être tout à fait sincère, je pense que jouer à la maison est un avantage. On peut tout dire, que c’est un match couperet, que les compteurs sont à zéro… mais il vaut tout même mieux le jouer chez soit. Le stade sera plein, il y a déjà une grosse effervescence dans la ville, c’est positif. Mais nous savons que les Montois viendront avec leurs armes, pour gagner, et nous devrons répondre présent.

 

Quelles seront selon vous les clés de la victoire ?

Comme dans tout match de rugby la conquête sera le secteur clé de la rencontre, d’autant qu’ils sont très performants devant, notamment en mêlée. Si l’on veut les priver de ballon et avoir de bonnes munitions, il faudra avant tout être présent à ce niveau. La défense sera également primordiale. Ca joue très bien derrière, ils possèdent de superbes individualités et nous devrons être capables de les museler pour qu’ils ne brillent pas trop. Et puis il faudra que l’on soit plus disciplinés que lors de nos derniers matches. Depuis quelque temps, nous laissons trop d’occasions à nos adversaires de scorer, dès que nous marquons un essai, on prend trois points derrière. Il faudra gommer cela, sinon cela se paiera cash.

 

Si vous voulez connaître les chances de victoires d’Aurillac, par ici !

Retrouvez l’historique des demi-finalistes à ce niveau ici

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos