L'USAP EST CHAMPION DE PRO D2 !

Ce sont donc les Catalans qui ont été sacrés champions de France de PRO D2 2020-2021 ce samedi, au terme de la finale remportée 33-14 au GGL Stadium de Montpellier. Avec ce succès, les Sang et Or accèdent directement en TOP 14. Avec cette défaite, les Biarrots vont disputer un Access Match pour l’élite contre Bayonne ou Pau.



En 2014, ces deux historiques du rugby français aux 12 Brennus étaient descendus ensemble du TOP 14. L’Usap avait retrouvé l’élite le temps d’une saison très difficile en 2018-2019. Elle va retrouver le sommet de la pyramide.
Pour ce faire, les hommes de Patrick Arlettaz ont été patients durant cette finale. L’entame a mis en exergue le jeu signature des deux clubs avec les grattages au sol basques et les charges de Peyresblanques d’un côté ou deux renvois aux 22m rapidement joués par l’Usap, avec une première percée de la révélation Jaminet. Si la première mi-temps a été globalement hachée par les fautes, les joueurs du président Rivière ont marqué le premier essai par Tilsley en coin (10e). Après une pénal’touche dans les 22 mètres adverses et des avants ensuite dans l’avancé, Walker a cassé un plaquage sur Saïli pour donner extérieur droit où le N°15 sang et or a pu servir son ailier. La transformation en coin droit réussie par l’arrière des Bleu azur leur a permis de prendre le score avec un 7-0.
Jusqu’à la pause, les buteurs Hart et Jaminet ont été les seuls à prendre le relais au tableau d’affichage. Le Biarrot a sanctionné l’indiscipline catalane quand l’arrière des PO a aussi mis des points au pied. La conquête a été équilibrée durant les 40 premières minutes avec une touche volée par le BO et une pénalité glanée sur mêlée par les Perpignanais. En plus d’un hors-jeu du BOPB qui, sur les 42m face, a vu Jaminet faire gonfler la marque à 16-9 (39e), cela s’est accompagné d’une mauvaise nouvelle pour les Basques avec la sortie sur KO du stratège Perraux et donc ce retard de sept unités à la pause.

Jaune pour Saïli et Perpignan a insisté dans l’axe

Dès l’entame de la deuxième période, les protégés du coach Arlettaz ont insisté avec du jeu dans l’axe. Cela a eu le mérite de libérer des espaces mais les Perpignanais ne profitant pas de deux bonnes occasions de marque. Mais sur un troisième instant de domination à 5m de la ligne d’essai, Saïli a commis un en-avant volontaire tout en étant hors-jeu (carton jaune, 50e). Laissant les siens à 14, l’un des meilleurs joueurs de Pro D2, les a vu encaisser un deuxième essai transformé après mêlée à 5m. Le ballon écarté, Volavola a pu, d’un crochet intérieur, aller marquer au pied des poteaux (53e et 26-9).

Avec un tel retard au score, les Basques ont été obligés de jouer tous les ballons. Profitant d’évoluer de nouveau à 15 et avec une pénal’touche dans les 22 d’en face, les hommes de Clarkin y ont subi un contre-ruck suivi d’une faute. D’ailleurs, avec 8 en-avants et quelques mauvais choix, les Rouge et Blanc n’auront pas donné la meilleure image de leur longue saison.
A contrario, les Usapistes ont su tuer le match d’un troisième essai transformé (74e). Après avoir insisté au près et en force, un avantage a permis à Volavola de taper à suivre rasant où Jaminet a profité du rebond pour marquer sur la droite (33-9). Peyresblanques a fait preuve de caractère en insistant près de la ligne pour marquer l’essai de l’honneur en force non transformé et un carton jaune anecdotique pour Chouly au passage. Cette finale s’est donc achevée avec les sourires de l’Usap avec ce succès 33-14.

Aux Perpignanais la fête tout l’été sur la côte méditerranéenne pour récompenser leur folle saison synonyme de montée en TOP 14 et aux Biarrots une semaine studieuse pour préparer l’Access Match à domicile dans une semaine. Ce sera un derby contre Bayonne ou Pau avec là encore, une sacrée affiche en perspective.
 

Articles liés

Informations Liées

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos