FINALE PRO D2 | Présentation du match

Le premier contre le troisième. Brive et Bayonne sont prêts à en découdre pour remporter le titre de champion de France de PRO D2 et retrouver l’élite du rugby français ce dimanche à 14h au stade du Hameau de Pau. 

 

Le CA Brive Corrèze Limousin et l’Aviron Bayonnais Rugby vont boucler la boucle en finale. La fin d’une transhumance vers le tant convoité TOP 14 débutée le 18 août dernier. Au cœur de l’été, les Basques s’étaient imposés 30-17 lors de la première journée, contres des Brivistes tout juste relégués de première division. Le début d’un long et rude voyage dans le relevé championnat de Pro D2. Deux équipes ambitieuses, mais que tout oppose. Un favori à l’heure pour valider ses objectifs face à un outsider en avance sur les siens.

 

LES BRIVISTES AU RENDEZ-VOUS

Les Brivistes avaient coché au soir de leur relégation la date de la finale. Une année dans l’antichambre du Top 14, pas une de plus, telle été la volonté des Coujoux. Fort de l’expérience d’un groupe peu remanié le CAB a dominé son sujet. Sans faire de bruit, avec un plan de jeu précis basé sur la force de son huit de devant composé de cadres comme Saïd Hireche, Peet Marais ou le jeune international Demba Bamba, Brive a imposé sa loi au stade Amédée-Domenech. Invaincus à domicile et premier du classement après la phase régulière, les hommes de Jeremy Davidson ont assumé pleinement leur statut de favori en venant à bout de valeureux et surprenant Vannetais en demi-finale. Une étiquette qu’il faudra assumer jusqu’au bout pour valider une saison parfaite. 

 

DES BAYONNAIS EN FORME

Du côté bayonnais, l’an un de l’ère Yannick Bru s’avère être d’ores et déjà une réussite. L’ancien entraîneur du XV de France est arrivé au Pays basque les valises pleines de convictions et l’envie de redonner à l’aviron ses lettres de noblesse. Pas moins de 50 joueurs utilisés. Un jeu porté sur la mobilité de ses avants et l’insouciance de la jeunesse de ses trois quarts. Ajoutez à cela l’expertise du duo déjà en place Rey/Etcheto et l’apport du préparateur physique Ludovic Loustau et vous obtenez une équipe ambitieuse, en pleine confiance qui peut retrouver le TOP 14 plus tôt que prévu. Troisième de la phase régulière l’Aviron bayonnais s’est fait peur à domicile pour se défaire de Nevers en barrages, avant d’aller réussir un exploit dans l’Ain pour se qualifier. Face à Oyonnax les Basques ont remonté un handicap de 18 points à la mi-temps. Un retour inédit en phase finale de Pro D2 qui conforte le staff dans ses choix.  Quatrième équipe à inscrire le plus de points cette année (719) les Basques devront utiliser leurs meilleurs arguments offensifs pour réussir à transpercer la solide défense corrézienne. De sérieux atouts parmi lesquels les jeunes trois quarts Ordas et Tedder ou le troisième ligne Héguy. Des jeunes pousses basques portées par un public ciel et blanc qui viendra sûrement très nombreux dans les travées du Hameau. 

 

Face à face ce seront donc deux idées du rugby qui s’affronteront. Quatre-vingts minutes pour décrocher le bouclier de champion de France et valider son ticket pour le TOP 14. Le vaincu lui, retrouvera le 2 juin prochain Grenoble pour le barrage de la dernière chance lors d'un Access Match qui s'annonce palpitant !

 

Articles liés

Informations Liées

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos