PRO D2, la présentation de la J24

Avant un week-end de repos bien mérité, les clubs de PRO D2 vont s’engager dans une nouvelle journée charnière en vue de la dernière ligne droite. Au programme notamment, deux chocs des extrêmes, le premier dans l’Aude où Narbonne reçoit Agen, le second en Ile de France, où Massy accueille Perpignan. A ne pas manquer non plus, le derby des Landes entre Dax et Mont de Marsan à Maurice Boyau. En haut comme en bas, les points valent de l’or.

Albi - Colomiers

Il y a peu dans le trio de tête du championnat, Albi a connu un coup de moins bien. La mauvaise série effectuée, une victoire en cinq matches, l'a fait chuter au classement pour tomber à la septième place. Pour autant, les Albigeois, certes un peu décrochés, n'ont pas encore dit adieu à la qualification. Et un succès sur Colomiers ce week-end serait du meilleur effet pour reprendre espoir. Il faudra d'abord se méfier, car si les Columérins ont connu des moments difficiles récemment, ils voyagent plutôt bien avec quatre succès en 12 déplacements. Par contre, avec cinq victoires en autant de réception de Colomiers, le SCA peut aborder sereinement la rencontre.


Carcassonne - Bourgoin

Si les quatre matches sans défaite de Bourgoin à Rajon confirment que le CSBJ s'est repris, cela ne fait que contre balancer les trois derniers déplacements, tous perdus. Cela ne permet surtout pas aux Isérois de distancer raisonnablement la zone rouge, qui restent de fait sous pression. D'où l'inquiétude qui pourrait poindre dans les rangs Ciel et Grenat à l'heure de se déplacer à nouveau, à Carcassonne, où l'USC a remporté neuf de ses 11 matches. Moins bonne attaque du championnat à l'extérieur (135), Bourgoin va devoir créer un exploit, même si les Isérois n'ont jamais perdu dans l'Aude en deux déplacements.


Dax - Mont-de-Marsan

Place au derby des Landes qui, pour cette 24ème journée, va opposer deux formations aux parcours et aux objectifs bien différents. D'un côté Dax, qui reçoit, relégable et qui lutte pour sa survie. De l'autre, Mont de Marsan, inarrêtable ces dernières semaines, et qui avec cinq succès de rang s'est installé sur la troisième marche du podium et postule pour une place en phases finales d'accession. Mais les tendances ne se confirment pas toujours sur de tels matches, rarement même, et l'USD pourrait être galvanisé à l'idée de remporter ce duel de clocher, lourd de conséquence… d'autant qu'avec seulement deux défaites en neuf réceptions des Montois, les Rouges et Blancs ont prouvé qu'ils savaient aborder ce rendez-vous.


Montauban - Aurillac

La 23ème journée de PRO D2 a été marquée par la prestation majuscule d'Aurillac, tombeur du leader palois avec la manière, et surtout grâce à la botte d'un Maxime Petitjean impérial, auteur de 29 points (neuf pénalités et une transformation). Une prestation qui confirme la bonne forme des Cantalous, bien installés dans le wagon de tête et qui seront forcément très attendus à Sapiac. Les Montalbanais eux sont plus en difficulté ces derniers temps avec une victoire en quatre matches, mais peut s'appuyer sur son public, devant lequel il n'a plus perdu depuis quatre matches. L'issue de cette rencontre parait donc difficile à connaître, comme le rappel le bilan des confrontations dans le Tarn et Garonne où chaque formation s'est imposée deux fois en quatre matches.

JPEG - 1.5 Mo
En recevant Perpignan, Massy sait l'ampleur de la tâche qui l'attend... mais le RCME doit s'imposer pour entretenir l'espoir de maintien. (Crédit photo : Presse Sports)

Narbonne - Agen

Avec une victoire en quatre matches, deux en sept sorties, et toujours englué dans la zone rouge, Narbonne ne parvient toujours à y voir plus clair sur son avenir. Que les phases finales de l'an passé semblent loin pour ce club qui avait en 2014 enfin tenu son rang, mais qui cette saison retombe dans ses travers. Et pour la petite histoire, c'est le SUA, son tombeur en demie d'accession en mai dernier (25-17) qui se présente, et lui reste dans les hautes sphères du championnat. Avec deux défaites en quatre matches, les seules lors de ses six dernières sorties, le club lot et garonnais pointe à la quatrième place du classement. Même si les Agenais ne sont pas brillants loin de leurs bases, ils ont tout de même glané deux victoires en déplacement, et en vise clairement un nouveau dans l'Aude, condition quasiment essentielle pour poursuivre leur route vers les phases finales, tant le rythme dans le wagon de tête ne faiblit pas… même s'ils n'ont plus gagné dans l'antre du RCNM depuis 2001 (24-21).


Massy - Perpignan

Nouveau choc des extrêmes de la journée à Massy, mais cette fois pas seulement en termes de classement, mais également de statistiques. En effet, les Franciliens, premiers non relégables, constituent la moins bonne défense de PRO D2 en termes de points (637) et d'essais encaissés (67) et également la moins bonne défense à domicile (261), alors que l'USAP, dauphin du leader palois, caracole en tête du classement des meilleures attaques avec 574 points au compteur. Un choc qui parait bien déséquilibré sur le papier, d'autant que le RCME, avec une seule victoire en sept matches, est actuellement en difficultés. Les Catalans voudront jouer sur cela pour glaner un troisième succès loin de leurs bases et conforter leur deuxième place au classement. Méfiance, car les hommes d'Olivier Nier ont souvent montré de belles choses à domicile.


Pau - Béziers

Domptée le week-dernier par un solide Stade aurillacois et un impérial Maxime Petitjean, la Section paloise est pourtant loin de se poser des questions. Leader du championnat depuis la deuxième journée, et avec 14 longueurs d'avance sur Perpignan deuxième, elle fait résolument route vers le TOP 14, et rien ne semble en mesure de l'en empêcher. Pour preuve, des statistiques impressionnantes : deuxième attaque en termes de points (563), meilleure attaque en termes d'essais (58), meilleure défense en termes de points (384) et d'essais (25), meilleure défense à domicile (135)… les Biterrois, qui se présenteront au Hameau ce dimanche, savent que ce n'est pas un bon match qu'ils vont devoir réaliser, mais un exploit, même plus, d'autant que le dernier succès biterrois à Pau remonte à 2008 (13-9), le seul en 15 ans ! Ceci dit, c'est donc sans pression qu'ils se déplaceront, et qui sait, en troue libre…


Tarbes - Biarritz

Moins bonne attaque à domicile (250), une victoire en six matches, deux nuls de rang à Trélut (23-23 face à Pau, 12-12 contre Montauban), Tarbes est à l'arrêt en ce moment. Pire, avec neuf points d'avance sur la queue de peloton, les Pyrénéens ont vu leur avance fondre comme neige au soleil, même si elle reste encore conséquente. Pas question pour autant de se satisfaire du rendement actuel, et la réception de Biarritz doit être l'occasion de retrouver le chemin de la victoire. La tâche ne s'annonce pas pour autant facile, les Basques, qui ont également connu une période de flottement ces dernières semaines, ont retrouvé le chemin du succès avec deux victoires de rang, et ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin.

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos