Aurillac a la gnaque, Aix en Provence de l’avance, et Bordeaux a les crocs

La 7e journée de PRO D2 a vu le leader chuter. A Bordeaux, les Albigeois ont enregistré leur première défaite de la saison, 47 à 6. L’Union prend le bonus et revient à 1 point d’Aurillac, 2e à l’issue de son succès face à Lyon, qui complète le trio de tête. Un chamboulement dont ne profite pas Oyonnax battu à Auch 18-15, et dépassé par Pau et Grenoble vainqueurs de Tarbes (21-22) et Colomiers (36-6). Les promus ont chuté. Saint-Etienne lourdement à Mont-de-Marsan, 60 à 10, et Carcassonne dans son derby à Narbonne 36-29 mais avec le bonus défensif. Enfin, Aix-en-Provence quitte la queue de classement où Dax est désormais avant-dernier et reléguable, battu par les Provençaux à domicile 30-14.
JPEG - 29.9 ko
La 7e journée a vu Albi chuter pour la première fois, et Lyon perdre la 2e place détenue par Aurillac.

AUCH-OYONNAX : 18-15
L'USO se montre bien irrégulière et encaisse à Auch sa troisième défaite consécutive. Qui plus est une nouvelle fois face un adversaire donné comme moins fort avant le début de la rencontre. Avec deux points de bonus défensif récupérés lors des 3 dernières journées, Oyonnax voit les autres favoris à la montée prendre de l'avance. La réception de Narbonne doit permettre aux Rouges et noirs de faire le plein de points avant de se rendre chez le leader à Albi (9e journée). Côté Gersois, ces 4 points sont bienheureux pour une équipe qui a toujours récupéré au moins un point lors des 4 dernières rencontres. Ils sont désormais 11e, à 5 points du premier reléguable. Ils se rendront à Lyon, Aurillac et reçoivent Grenoble pour 3 week-ends face à des costauds…

AURILLAC-LYON : 22-9
Quel début de saison des Aurillacois ! Les voilà deuxièmes à 4 points d'Albi. Si les hommes de Pierre Broncan font figure de surprise, ce classement reflète aussi leur progression constante depuis leur retour en PRO D2. Onzièmes en 2007-2008, neuvièmes en 2008-2009, septièmes la saison passée, ils devraient donc terminer 5e en 2011, et se qualifier pour les phases qualificatives. Mais les statistiques ne sont pas une science exacte, et les Lyonnais en font l'amère expérience avec une nouvelle défaite qui les éloigne de leur objectif : la qualification directe. Ils recevront Auch et Colomiers avant de se rendre à Narbonne puis à Albi. Lyon a trois matchs pour déloger Aurillac avant d'essayer de prendre le leadership à l'issue de leur déplacement dans la Tarn. Le championnat est encore long…

DAX-AIX EN PROVENCE : 14-30
Rien ne va plus dans les Landes avec des Dacquois désormais reléguables ! Les Aixois ont su profiter de la faiblesse d'un club qui a du mal à se remettre de la perte de ses deux derniers entraîneurs. Marc Liévremont appelé en équipe de France et son frère Thomas désormais à Bayonne. Si les Dacquois veulent s'offrir du bon air ils doivent impérativement battre Carcassonne et Saint-Etienne leurs prochains adversaires. Sinon… Pour Aix-en-Provence, ce succès permet de prendre un peu d'oxygène sur les deux dernières places du championnat, avant de recevoir Bordeaux, et d'aller à Tarbes.

GRENOBLE-COLOMIERS : 36-6
Le FC Grenoble n'a pas raté l'occasion de revenir dans la course à la qualification, et a parfaitement effacé sa défaite face à Lyon. Aux dépends de Columérins en perte de vitesse constante après un début de saison en fanfare. Désormais treizième, Colomiers n'a plus gagné depuis la 3e journée et le 12 septembre. Quatre matchs sans victoire face à des équipes de même calibre. Ils faudra à l'USC bien négocier les matchs retours contre elles (Dax, Saint-Etienne et Aix) car en cas d'égalité avec ces formations, le goal-average particulier fera la différence ! Et, au regard du classement actuel, elles ont toutes trois un net avantage sur une équipe qui a perdu 10 places en 4 week-ends !

MONT-DE-MARSAN-SAINT ETIENNE : 60-10
Le promu stéphanois reste lanterne rouge du championnat. La lourde défaite à Mont-de-Marsan sans point bonus ne les voit cependant pas être largués en terme comptable. Dax est à trois points, Aix à cinq. Les Verts ont d'ailleurs du surligner les 9e et 11e journées qui les verra affronter l'USD et le PARC pour, certainement, deux des matchs les plus importants pour eux dans la lutte au maintien. Les Montois, eux, mine de rien, pointent à la 7e place au général et présentent la 3e défense. Les voilà à quelques encablures des cinq places qualificatives. Les 3 prochaines journées semblent à la portée des Landais.

NARBONNE-CARCASSONNE : 36-29
Le derby audois a finalement souri à des Narbonnais qui ont eu bien du mal à venir à bout du promu carcassonnais. Ces derniers reviennent de leur court déplacement avec un point bonus. Cédric Rosalen l'a offert à sa formation à la toute dernière minute du match au grand dam d'un voisin qui aurait bien aimé mettre plus de distance comptable avec son hôte du jour. « Carca » conserve un point d'avance au classement sur le Racing. Narbonne va jouer 4 des 5 premiers au cours des quatre prochaines journées, pendant que l'USC aura un calendrier plus favorable sur le papier. Toute l'Aude attend ce duel fratricide qui pourrait aussi voir les 2 clubs locaux parvenir à se maintenir au mois de mai.

TARBES-PAU : 21-22
Les deux préfectures distantes d'à peine 45 kilomètres ont confirmé leur proximité dans une rencontre finalement remportée par les Palois grâce à une dernière pénalité à la 76e minute. Tout au long de la partie, les deux équipes se seront marquées à la culotte. Jusqu'au classement où la Section possède un point d'avance sur les Tarbais, neuvièmes. C'est la 5e fois en 5 matchs consécutifs que les deux équipes ne sont séparées que d'un petit point. Autant dire combien ces deux formations historiques du rugby aiment entretenir leurs contentieux sportifs et pacifiques.

BORDEAUX-ALBI : 47-9
Au-delà d'une victoire que certains avaient vu venir, les Bordelos-Béglais ont véritablement assommé des Albigeois dépassés et méconnaissables. Les leaders ont encaissé 5 essais au cours de cette rencontre, quand ils n'en avaient encaissé que 6 lors des 7 premières journées. Invaincu, le SCA profite cependant de la défaite de Lyon à Aurillac pour conserver son avance dans un classement où Bordeaux s'est bien replacé. Quatrièmes, les Girondins peuvent nourrir de légitimes ambitions après ce succès probant dans une rencontre qui leur servira de référence pour faire redorer le blason du rugby aquitain.

..

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos