Une fin de tournée en apothéose pour le XV de France

Un chef-d’œuvre, un match historique et une performance magistrale. Les superlatifs ne sont pas assez nombreux pour décrire l’exploit majuscule réalisé par les Bleus tombeurs des mythiques All Blacks sur le large score de 40-25. Dès l’entame les hommes de Fabien Galthié ont fait plier les champions du monde en titre avec un essai de Mauvaka à la suite d’un maul (3e) 7-0. Puis Jordie Barrett faisait recoller les siens au score par deux fois grâce à des pénalités (10e) 7-6. Suspense de courte durée puisque Ntamack s’infiltrait dans la défense, sa feinte de passe embarquait les Néo-Zélandais et l’ouvreur aplatissait 14-6 avec la transformation de Jaminet (12e). Jaminet encore lui creusait l’écart avec une pénalité à 40 m à gauche des poteaux (26e) 17-6. Les Bleus ne relâchaient pas la pression et Mauvaka signait un doublé (32e) pour une confortable avance au moment de rentrer aux vestiaires 24-6.

 

Tous les ingrédients d’un match de légende
Dès la reprise les All Blacks se montraient plus menaçants et Jordie Barett inscrivait le premier essai des hommes en noir (47e) 24-11. Puis 24-16 lorsque Ioane faisait parler ses qualités de vitesse et filer entre les poteaux (51e) 24-18. Jaminet éloignait le danger par la précision de ses coups de pieds et il passait une nouvelle tentative pour donner un peu d’air aux Bleus (55e) 27-18. Cependant la France n’était pas vraiment à l’abri puisque Savea plongeait derrière la ligne et les Kiwis étaient désormais à deux petits points d’écart des Bleus (60e) 27-25. De nouveau Jaminet relançait les siens (65e) 30-25 par une pénalité avant une interception de Penaud pour un essai libérateur ! 37-25 et enfin 40-25 avec une dernière tentative de l’arrière catalan pour un succès qui restera longtemps dans les mémoires.  

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos