Challenge Cup, quarts : une première depuis trois ans ?

Si comme en Champions Cup, les Anglais sont légions dans ces quarts de Challenge Cup, et comme tous les ans, la diversité est plus présente, les Gallois et l’Irlande étant également de la fête aux côtés des Français dans ces phases finales. Si un club des sujets de Sa Majesté est assuré de disputer les demi-finales, l’indécision est pourtant de mise en vue du dernier carré où Montpellier et Grenoble rêvent logiquement d’être présents, pour ramener le rugby tricolore à ce niveau pour la première fois depuis trois ans.

Wisniewski et le FCG visent la finale qui aura lieu tout près de Grenoble... mais la route est encore longue. (Crédit photo: Presse Sports)

Quatre clubs anglais, deux français, un irlandais et un gallois représenteront leur nation lors des quarts de finales de cette Challenge Cup qui s’annonce très relevée. Comme en Champions Cup, les sujets de Sa Majesté auront la certitude d’être présents dans le dernier carré (une formation puisqu’il y a une confrontation anglo-anglaise, contre deux en Champions Cup), l’indécision est beaucoup plus forte que dans l’autre compétition continentale… ce qui rajoute encore un plus de piment.

A ce petit jeu-là, le club gallois de Newport tentera d’éviter l’invasion anglaise aux côtés des deux représentants tricolores engagés, Montpellier et Grenoble. Si pour les premiers, la tâche s’annonce difficile avec un défi énorme à relever sur la pelouse de Sale, au regard du bilan récent du MHR, les Héraultais peuvent aborder la rencontre avec sérénité. Forts de six victoires de rang, les Montpelliérains marchent sur l’eau et se sont installés sur la deuxième marche du podium. Ils ont une superbe carte à jouer sur la pelouse du septième de Premiership, décroché mais motivé à l’idée de sauver sa saison à l’échelon continental.

Pour Grenoble, les choses semblent plus compliquées. Certes les Isérois recevront grâce à leur première place en phase de poule, certes ils restent sur trois victoires de rang en championnat, mais ils ont connu une période délicate, et face au fringuant deuxième de la Ligue celte, cela s’annonce difficile. D’autant plus que les Irlandais, fraîchement battus par leurs compatriotes de l’Ulster viennent de céder leur place de leader de la compétition, et auront à cœur de rebondir dans les Alpes. 

Tout le monde aura les yeux tournés vers les deux représentants hexagonaux, car si l’un ou les deux se qualifiaient, la France enverrait l’un de ses représentants dans le dernier carré pour la première fois depuis la saison 2012-2013. Cette année-là, trois équipes étaient présentes, Perpignan, Paris et Biarritz… et le Leinster avait été sacré. Depuis, l’hégémonie anglaise a tout écrasé avec deux titres pour les sujets de Sa Majesté et trois demi-finales anglo-anglaises. Seul Edimbourg est parvenu à s’immiscer dans ces rendez-vous, la saison passée, jouant même une finale, mais sans succès. Il faut que cela cesse ! 


Le programme complet :

Vendredi 8 avril
20h45 : Sale – Montpellier

Samedi 9 avril
13h45 : Gloucester - Newport
21h05 : Harlequins – London Irish
21h05 : Grenoble - Connacht

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos