UNE CONFÉRENCE DE PRESSE DE RENTRÉE PAS COMME LES AUTRES

La Ligue Nationale de Rugby (LNR), comme en plein match, a pris les joueurs, les journalistes et les présidents de club à contre-pied avec une conférence de presse de rentrée newlook. 

Terminé le traditionnel schéma : d’un côté les présentateurs derrière un pupitre et de l’autre les invités en rang d’oignon. La conférence de rentrée s’est déroulée dans un restaurant de Paris. Deux journalistes, Géraldine Pons d’Eurosport et Guilhem Garrigues de Canal Plus, accompagnés d’un youtuber du site Topito prénommé Urbain se sont promenés, au milieu des convives, au travers des cinq salles de l’établissement pour présenter et parler de cette nouvelle saison.

(La photo officielle des deux championnats)

(De gauche à droite, Urbain, Géraldine Pons et Guilhem Garrigues)

Des sujets sérieux ont été traités comme le nouveau protocole sur les commotions cérébrales ou concernant le nouveau règlement sur le nombre de joueurs issu des filières de formation (JIFF) à aligner sur les feuilles de match. 
Mais c’est bien la décontraction qui était le fil conducteur de la webconférence de rentrée. Pour Urbain, si les prochaines demi-finales se jouent à Lyon, c’est que les Lyonnais n’ont aucune chance d’y être. Et que le court trajet entre Lyon et Clermont va permettre à Morgan Parra de se baigner plus rapidement dans sa piscine après le match.

(Le détail qui tue, les logos du TOP 14 et de la PRO D2 sur les pompes à bière)

Paul Goze, le président de la LNR, a conclu cette nouvelle façon de lancer la saison sous la tête d’un énorme élan. Preuve que le rugby tout en étant sérieux et professionnel est un sport pas comme les autres.

(Le président de la LNR, Paul Goze, interrogé par Urbain pour parler du nouvel élan du rugby pro)

Articles liés

Partagez cette page sur

La vidéo du moment

> Accèder à toutes les vidéos

It seems you came from an english place,
you might want to go there