TOP 14 Le point
Par Nicolas LAVALLEE, le 3 juin 2012.

TOP 14 Orange - Demi-Finale : Toulouse, comme de bien attendu…

Le stade Toulousain s’est qualifié pour la finale de TOP 14 Orange en battant Castres 24 à 15 au stadium de Toulouse à l’issue d’un match à zéro essai mais dans lequel ils se sont montrés opportunistes et efficaces. Ils sauront, dimanche 3 juin, qui de Clermont ou Toulon biendra leur disputer le bouclier de Brennus.

une

Les réactions d’après-match de Toulouse

Les réactions d’après match de Castres

Le match Minute/minute commenté par Cyrielle BOUISSET, 2de ligne du XV de France

Cent ans après son premier titre de champion de France aux dépends du Racing 8-6 au stade des Ponts-Jumeaux, le Stade Toulousain s’est offert au stadium le droit d’aller disputer sa énième finale et de défendre son bouclier de Brennus. Le Castres olympique, vaillant, n’a rien pu faire face à des Rouge et Noir qui ont l’habitude de gérer ce type de rencontre et l’ont emporté 24-15 grâce notamment à la patte de Luke Mc Alister, le Néo-zélandais de génie des Haut-Garonnais.

Dans les tribunes, il n’y avait pas photo avec des locaux bien supérieurs et bien plus bruyants que les voisins castrais. Sur le terrain, la victoire a mis du temps avant de se dessiner, les deux formations rentrant aux vestiaires sur le score de 15-12. Les buteurs, Luke Mc Alister, Romain Teulet et Pierre Bernard se livrant à un duel au pied. Celui-ci débute à la 5e minute par une pénalité manquée du centre toulousain. Un peu courte, elle lui permet de régler la mire et de passer la suivante (5e mn) après une faute des Castrais dans un regroupement. Rebelote à la 12e minute malgré des velléités offensives des Bleu et Blanc qui viennent de souffrir sur les premières mêlées de la partie (6-0).

Castres possède la balle, semble dominer territorialement mais ne conclue pas sa domination. Romain Teulet a l’occasion de ramener son équipe à trois points mais il loupe sa pénalité (15e mn) avant que Pierre Bernard ne le fasse quelques minutes plus tard. Le score passe à 6-3 puis 9-3 à la 21e minute après un superbe mouvement de Lionel Beauxis qui claque un drop tout de sang-froid. La minute suivante, le CO revient à 9-6, puis 9-9 après une nouvelle faute des Rouge et Noir un peu déstabilisé par la vista tarnaise. Mais Luke Mc Alister remet son équipe en tête à la demi-heure de jeu (12-9).

Trois minutes plus tard, Florian Fritz écope d’un carton jaune pour une « cravate » sur Marc Andreu qui a parfaitement joué le coup. En supériorité numérique, les Castrais tentent d’emballer la rencontre avec Evans qui relance, traverse le terrain, perfore la défense toulousaine et file vers l’en-but. Mais il n’a pas vu Vincent Clerc qui le rattrape dans l’en-but, le retourne et lui fait lâcher le ballon, évitant un essai juste avant la pause qui aurait donné un net avantage psychologique et numérique à Castres. L’ailier international a une nouvelle fois fait montre de son immense talent. Castres vient d’échouer à concrétiser deux dominations franches…juste avant la mi-temps les deux équipes sont à égalité 12-12 mais le CO est sanctionné sur la sirène et Lionel Beauxis permet à Toulouse de tourner à 15-12 à la pause.

La seconde période est plus nettement à l’avantage des Toulousains qui laissent les Castrais s’écraser sur leur défense. Le CO joue bien, tente beaucoup mais le jeu est trop dans la latéralité pour véritablement inquiéter les hommes de Guy Novès dont les 22 mètres restent quasiment inviolés. Bernard permet de revenir au score à 15-15 avant que la mêlée adverse viennent de nouveau châtier le pack tarnais et offre trois points à Toulouse : 18-15. Le jeu est alors à sens unique. Laurent Travers et Laurent Labit tentent le tout pour le tout avec le coaching mais le banc castrais manque de profondeur pour faire la différence et Toulouse s’envole : 21-15 à la 62e minute puis 24-15 à la 74e. Le public toulousain peut se lâcher. Toulouse a gagné. Mais la meilleure attaque du championnat l’a fait sans inscrire un seul essai. Propre, net et sans bavure. A la Toulousaine, quoi !

JPEG - 39.7 ko
Pour sa dernière sortie dans la Ville Rose, William Servat a remporté une demi-finale... chapeau l’artiste ! (Crédit photo : Presse Sports)

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
24ème journée du 11 au 12 avril
pts
0 1
Montpellier
70
0 2
Toulon
69
0 3
Clermont
69
1 4
Racing Metro
65
1 5
Toulouse
62
-2 6
Castres
62
0 7
Bordeaux
59
0 8
Paris
59
0 9
Brive
56
0 10
Grenoble
51
1 11
Perpignan
50
1 12
Bayonne
48
-2 13
Oyonnax
48
0 14
Biarritz
26

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
27ème journée du 12 au 13 avril
pts
0 1
Lyon
104
0 2
La Rochelle
90
0 3
Agen
89
0 4
Pau
81
0 5
Narbonne
81
0 6
Tarbes
75
0 7
Bourgoin
59
0 8
Aurillac
59
0 9
Mont-de-Marsan
58
0 10
Colomiers
57
0 11
Béziers
54
1 12
Albi
50
-1 13
Dax
49
0 14
Carcassonne
41
0 15
Bg-en-Bresse
40
0 16
Auch
35

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2013-2014
←← →→
  • vendredi 18 avril
  • 20h45 Castres / Montpellier -
    Diffusion : Canal + Sport
  • samedi 19 avril
  • 14h55 Oyonnax / Toulouse -
    Diffusion : Canal +
  • 17h00 Perpignan / Toulon -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Biarritz / Brive -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 Grenoble / Bayonne -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 Racing Metro / Clermont -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 20h35 Paris / Bordeaux -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier