TOP 14 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 12 mai 2011.

TOP 14 Orange, barrages - Sébastien Tillous-Borde (Castres) : « Montpellier a tout pour aller très loin »

Au terme d’une saison pleine, le CO est parvenu à se qualifier pour les matchs de barrages pour la deuxième année consécutive, confirmant ainsi l’embellie du dernier exercice. Mieux même, car si les Tarnais s’étaient déplacés à Toulouse à ce même niveau, cette saison, ils recevront pour leur match de barrage. Un avantage certain pour Sébastien Tillous-Borde avant d’affronter une formation héraultaise qui, selon, lui a tout pour aller très loin.

JPEG - 108.5 ko
Sébastien Tillous-Borde l’affirme, à Castres, tous se sont mobilisés pour revivre les mêmes émotions qu’en 2010... pour le moment, c’est avec succès !

La saison passée a été celle du retour du CO au plus haut niveau, celle-ci celle de la confirmation. Comment vivez-vous cette installation au sommet ?
Nous avons en effet connu une superbe saison l’année dernière avec les matchs de barrage à la clé. Cette saison, nous voulions revivre les mêmes émotions, et nous y sommes parvenus, mieux même puisque cette fois nous jouons les barrages à domicile. Donc on s’y fait bien, mais rien n’est encore fait.

Beaucoup s’accordent à dire que le plus dur est de confirmer, vous y êtes parvenu, quels sont les ingrédients de cette réussite castraise ?
La recette est très simple. Tout le monde s’est mobilisé, car tout le monde voulait revivre ce que nous avions connu en 2010. Nous avons connu quelques difficultés au démarrage, mais nous sommes parvenus à revenir en milieu de saison pour nous qualifier. Nous avions vraiment à cœur de vivre de belles choses.

Cela est d’autant plus parlant dans un championnat aussi relevé que le TOP 14 Orange, qui n’a livré ses secrets qu’à la dernière journée ?
Oui, c’était très relevé. Il n’y a qu’à voir Perpignan, champion en 2009 et finaliste en 2010, ou Toulon, demi-finaliste l’année dernière qui ne sont pas qualifiés, ça marque le niveau de la compétition. En TOP 14 Orange, il faut surtout être régulier, même si nous l’avons moins été que la saison passée, nous l’avons en tout cas été plus que d’autre équipes, et ça nous a permis de finir 3èmes et de pouvoir jouer notre barrage à Pierre Antoine, c’est l’essentiel.

En effet, malgré un total de points sensiblement identique (73 contre 76), l’exercice actuel a été moins régulier que le précédent. Vous n’étiez sortis des trois premières places qu’au soir de la 24ème journée, là, vous n’y êtes entré qu’au soir de la 21ème journée, pour en ressortir, et y retourner…
On a fait les choses différemment cette fois. La préparation que nous avions effectuée la saison passée nous avait permis de bien finir l’exercice 2009-2010, mais nous l’avons ressenti au début de celui-ci, ce qui nous a valu des petites difficultés pour avancer. Mais c’est revenu petit à petit, nous sommes remontés au classement, et comme je le disais, nous finissons à la 3ème place et nous sommes qualifiés.

La HCup est-elle pour quelque chose dans ce parcours en dent de scie ?

Non, je ne pense pas. Au contraire même. La coupe d’Europe nous a permis de plus jouer, de nous libérer en quelque sorte. C’est un changement de compétition, nous pouvions nous lâcher un peu plus. On s’est bien comportés car nous avons même failli nous imposer à Northampton qui est finaliste et invaincu dans la compétition. Je pense que cela a été bénéfique pour le TOP 14 Orange, nous y revenions plus relâchés, et surtout plus efficaces.

Quels ont été selon vous les tournants de cette saison pour le CO ?
La clé était de rester invaincus à Pierre Antoine et nous y sommes parvenus. Après il fallait aller chercher quelque chose à l’extérieur, ça a été plus compliqué, mais nous avons glané pas mal de points de bonus défensifs (NDLR : 7 en 13 déplacements). Mais je le répète, l’essentiel était de ne pas perdre à la maison, et nous avons su le faire.

Samedi, vous jouez donc les barrages pour la deuxième saison de suite. L’an passé c’était à l’extérieur (défaite 35-12 à Toulouse), cette fois c’est à Pierre Antoine. Considérez-vous le fait de recevoir comme un réel avantage, vu que vous y êtes toujours invaincus, ou est-ce dérisoire à ce niveau de la compétition ?
Non, c’est un réel avantage. Le MHR viendra à Castres libéré car il n’aura rien à perdre mais tout à gagner, il n’en sera que plus dangereux. Mais je préfère tout de même recevoir une formation montpelliéraine dangereuse qu’aller la défier sur son terrain. Nous aurons notre public dernière nous, et il est ravi de goûter à nouveau aux phases finales. C’est une superbe récompense pour nous, mais pour lui aussi. Il ne nous a jamais vu perdre cette année, j’espère qu’il en sera de même samedi soir.

Vous recevez donc Montpellier, qui jouera ses premières phases finales. Comment jugez-vous le parcours de cette équipe ?
Ils ont fait une très grosse préparation d’avant saison, et ils ont su être très efficaces dès l’entame du championnat pour atteindre les première places, mais surtout confirmer et y rester. Ils ont certes connu une période moins bonne, mais ils ont su en ressortir pour arracher leur qualification au terme d’un match énorme contre Toulon.

C’est une équipe qui vous ressemble un peu. L’arrivée du duo Béchu – Galthier a été un véritable déclic, un peu comme pour Castres, avec l’arrivée de Laurent Labit et Laurent Travers ?
Oui, l’arrivée de ce duo d’entraineur leur a fait du bien. Ils sont très durs devant et la patte d’Eric Béchu y est pour beaucoup. Derrière, l’apport de Fabien Galthié, de sa science du jeu et de son caractère très méthodique leur a fait beaucoup de bien.

Quelles sont les forces de cette équipe ?
C’est une équipe complète. Devant ils sont mobiles mais costauds, et derrière, très joueurs. Sincèrement, Montpellier a tout pour aller très loin dans ce championnat, mais cela dépendra de leur état de forme. On les a vu moins fringants et moins efficaces il y a quelques temps, mais au regard de leur dernière prestation, du retour de Ouedraogo, qui leur fait beaucoup de bien, et de l’apport de Trinh-Duc, énorme en ce moment, ils peuvent être extrêmement dangereux.

Ses faiblesses ?
(Rires). Nous avons vidéo demain, on va analyser tout ça…

Selon vous, sur quoi va se jouer ce match ?
Ca va se jouer au mental, ce sera très dur sur le terrain. Après il faudra voir les conditions, car à priori, il ne devrait pas faire très beau. S’il pleut tout le match, on ne jouera évidemment pas comme s’il faisait beau. On s’adaptera, de toute façon, on n’a pas le choix.

Quels sont les objectifs du CO sur cette fin de saison ?
On ne veut surtout pas brûler les étapes. Nous avons d’abord un match de barrage à jouer, et nous allons nous concentrer là-dessus, avec la ferme intention de bien faire pour pouvoir être de la fête au Vélodrome.

Personnellement vous avez vécu une saison 2009-2010 galère en raison d’une blessure à l’épaule, vous êtes bien revenu pour celle-ci… Quel est votre état d’esprit aujourd’hui ?
Je suis très content, même si j’ai un peu moins joué ces deux derniers mois. Il reste au moins un match à jouer, peut-être plus si ça se passe bien, à nous de faire ce qu’il faut, et moi particulièrement, pour laisser une belle image avant de partir. (NDLR : Sébastien Tillous-Borde rejoindra Toulon à l’intersaison).


Sebastien
TILLOUS BORDE

Né le : 29-04-1985

Nat. : France

Demi de mêlée

Taille : 176 cm

Poids : 76 kg

Club : Toulon / au 17-09-2014:

MatchsTitulairePointsPoste
2109
Détails des matchs joués
TOP 142Essais0
Titulaire1Trans.0
Remplacant1Pénalités0
Entrée en jeu1 / 1Drops0
Poste le + joué9Carton J0
2ème poste22Carton R0
L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
5ème journée du 12 au 14 septembre
pts
1 1
Clermont
18
2 2
Paris
17
0 3
Toulon
14
-3 4
Montpellier
14
3 5
Bordeaux
13
4 6
Racing Metro
13
-2 7
Grenoble
12
3 8
Oyonnax
11
-3 9
Toulouse
10
3 10
Bayonne
10
-4 11
Lyon
9
-3 12
Brive
9
1 13
La Rochelle
9
-2 14
Castres
6

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
4ème journée du 13 au 14 septembre
pts
0 1
Pau
18
0 2
Albi
17
5 3
Tarbes
12
-1 4
Perpignan
10
4 5
Mont-de-Marsan
10
4 6
Montauban
10
-2 7
Bourgoin
10
-4 8
Béziers
9
3 9
Carcassonne
9
5 10
Agen
8
-4 11
Biarritz
8
-6 12
Colomiers
8
-2 13
Aurillac
8
0 14
Dax
5
-2 15
Narbonne
5
0 16
Massy
3

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • vendredi 19 septembre
  • 20h45 Brive / Toulon -
    Diffusion : Canal + Sport
  • samedi 20 septembre
  • 14h45 Racing Metro / Toulouse -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Castres / Oyonnax -
    Diffusion : Rugby + 254
  • 18h30 Clermont / Lyon -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 Grenoble / Bayonne -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 La Rochelle / Bordeaux -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 20h45 Montpellier / Paris -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier