TOP 14 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 22 mai 2012.

TOP 14 Orange, Barrages - Montpellier, le miraculé

Non le mot n’est pas trop fort ! Car avec seulement deux succès en neuf matches pour débuter la saison, puis la longue absence d’Eric Béchu pour raison de santé, les Héraultais ont connu une saison très délicate. Une situation qui au lieu de faire éclater un groupe déjà bien uni, l’a encore plus resserré. Cela ne rendra le MHR que plus dangereux pour revivre la belle aventure de la saison passée… mais ses adversaires seront aussi plus méfiants !

JPEG - 176.2 ko
Le MHR a connu un début de saison chaotique... mais le retour de ses cadres, à l’image de son ouvreur François Trinh-Duc, lui a permis de redresser la barre et de sa qualifier à nouveau. (Crédit photo : Presse Sports)

L’an passé, le MHR était le petit poucet des phases finales, on sait le parcours qu’il fit par la suite… cette fois, c’est le miraculé, alors peut-on s’attendre à encore mieux ? Tous les espoirs sont permis, et gageons sur la volonté des Héraultais de les entretenir, tant ils reviennent du diable Vauvert ! En effet, c’est une saison très compliquée qui s’est offerte à Montpellier et à plus d’un titre.

Il fallait d’abord être capable de digérer la formidable aventure vécue par cette bande de copains et qui s’était achevée en finale au Stade de France face à Toulouse (défaite 10-15). Un cap toujours compliqué à passer, et cela aura été le cas. En effet, privé de ses cadres partis à la coupe du Monde (les incontournables Ouedraogo et Trinh-Duc côté français, la colonie géorgienne, Gorgodze en tête, la horde argentine…), Montpellier connut une entame de compétition chaotique.

Vainqueur de seulement deux de ses neuf premières sorties, le vice-champion de France ne pointait qu’à la 12ème place à la J9. Les tauliers rentrés au pays, le MHR a retrouvé de l’allant, ne perdant qu’une seule fois en neuf matches, de la J10 à la J18, histoire de retrouver un rang à sa hauteur, d’intégrer le wagon des qualifiables et de ne plus en sortir.

Ajoutons à cela la longue absence d’Eric Béchu pour raison de santé durant l’hiver, et le club héraultais a décidemment vécu une saison délicate. Mais s’il était encore nécessaire de le prouver, ces épreuves ont encore un peu plus soudé un groupe déjà bien cimenté, et donc prêt à repartir à l’assaut du Brennus, avec toujours autant de décontraction.

Seule ombre au tableau, quatrième avant la dernière journée, ils ont perdu l’avantage de recevoir en barrage après l’ultime défaite à Toulouse, et se déplaceront à Castres pour cette occasion, comme l’an passé, avec la réussite que l’on connait. Et comme le disait le capitaine Fulgence Ouedrago, c’est effectivement une déception, mais pour aller au bout il faudra battre tout le monde… reste que les autres formations ont le parcours du MHR en tête et rêvent de briser cet élan avant qu’il ne prenne plus d’ampleur, le CO le premier !

Le parcours de Montpellier cette saison et son évolution au classement.

Journée OppositionScoreClassement
J1 Racing-Métro 92 / Montpellier 30-22 14ème
J2 Montpellier / Brive 12-28 13ème
J3 Paris / Montpellier 19-19 13ème
J4 Perpignan / Montpellier 19-12 14ème
J5 Montpellier / Bordeaux 16-20 14ème
J6 Montpellier / Toulon 19-6 12ème
J7 Bayonne / Montpellier 17-26 11ème
J8 Montpellier / Castres 16-21 11ème
J9 Agen / Montpellier 18-12 12ème
J10 Lyon / Montpellier 10-30 12ème*
J11 Montpellier / Clermont 29-23 11ème*
J12 Biarritz / Montpellier 23-30 8ème
J13 Montpellier / Toulouse 25-45 8ème
J14 Montpellier / Racing-Métro 92 29-14 9ème
J15 Brive / Montpellier 9-23 9ème
J16 Montpellier / Paris 38-6 5ème
J17 Montpellier / Perpignan 22-11 5ème
J18 Bordeaux / Montpellier 26-30 5ème
J19 Toulon / Montpellier 19-6 5ème
J20 Montpellier / Bayonne 37-26 4ème
J21 Castres / Montpellier 27-18 5ème
J22 Montpellier / Agen 44-18 4ème
J23 Montpellier / Lyon 43-12 4ème
J24 Clermont / Montpellier 22-9 4ème
J25 Montpellier / Biarritz 21-16 4ème
J26 Toulouse - Montpellier 20-13 5ème

En rouge, les victoires héraultaises

En bleu, les matchs nuls du MHR

* A noter que le classement indiqué dans la quatrième colonne ne prend pas en compte les résultats des matches en retard, au moment où ceux-ci ont été reportés. Or Montpellier a compté un match en retard entre la J10 et la J11. Le déplacement à Lyon, comptant pour la 10ème journée, ayant été disputé entre les 11ème et 12ème journées.

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
7ème journée du 26 au 27 septembre
pts
0 1
Clermont
27
0 2
Toulon
24
3 3
Paris
22
3 4
Grenoble
20
0 5
Racing Metro
18
-3 6
Montpellier
18
-3 7
Bordeaux
17
2 8
Bayonne
15
4 9
Lyon
13
4 10
Brive
13
-3 11
Oyonnax
11
-1 12
La Rochelle
10
-4 13
Toulouse
10
-2 14
Castres
10

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
5ème journée du 20 au 21 septembre
pts
0 1
Pau
22
0 2
Albi
17
1 3
Perpignan
15
1 4
Mont-de-Marsan
14
6 5
Biarritz
13
2 6
Béziers
13
6 7
Aurillac
12
-5 8
Tarbes
12
-2 9
Bourgoin
11
-4 10
Montauban
10
-2 11
Carcassonne
10
3 12
Narbonne
9
-1 13
Colomiers
9
-4 14
Agen
8
1 15
Massy
7
-2 16
Dax
5

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • vendredi 03 octobre
  • 20h45 Oyonnax / Toulon -
    Diffusion : Canal + Sport
  • samedi 04 octobre
  • 14h45 Bordeaux / Clermont -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Bayonne / Montpellier -
    Diffusion : Rugby + 258
  • 18h30 Castres / Grenoble -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 La Rochelle / Lyon -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 18h30 Racing Metro / Brive -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 20h45 Toulouse / Paris -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier