TOP 14 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 24 août 2011.

Benjamin Boyet (Bayonne) : « Tout est réuni pour faire une belle saison »

L’Aviron Bayonnais a fait de la qualification son objectif principal, son impressionnant recrutement à l’intersaison en atteste. Mais avec également la majeure partie de son groupe conservé, le club basque pourra travailler dans la continuité, une base de travail essentielle pour son ouvreur Benjamin Boyet. Cela pourrait, comme il espère au minimum, leur permettre de réaliser le même parcours que la saison passée, un bilan qui les enverrait selon lui à coup sûr en phases finales.

JPEG - 98.1 ko
Pour Benjamin Boyet, malgré l’apport de recrues de très haut niveau, la continuité dans le travail dont bénéficiera l’Aviron, avec la conservation de la majeure partie de l’effectif de la saison passée, sera un atout indéniable.

L’Aviron a fait beaucoup parlé de lui à l’intersaison, cela a-t-il causé des difficultés ou au contraire, cela a-t-il boosté la préparation du club ?
Nous avons essayé de rester sur la même dynamique que la fin de saison dernière, où nous avons réalisé deux derniers très bons mois. Dirigeants et joueurs avaient envie de s’inscrire dans la continuité pour aller de l’avant. Il y a eu quelques recrues, mais la grande partie de l’effectif a été stabilisée, les coaches également… c’est une excellente base de travail.

Justement, comment s’est déroulée cette intersaison ?
N’importe quel joueur vous dira que le travail physique de reprise est très dur, et en effet, cela a été très dur. Nous avons axé un gros mois dessus, agrémenté d’activités ludiques, car ayant la chance d’être en bord de mer, nous avons pu nous aéré en faisant du paddle, du beach volley… depuis mi-juillet, place à la technique, au ballon et aux matchs amicaux. Il y a eu une grosse coupure cet été, avec environ trois mois sans rugby, tout ce travail a été intensif, difficile à digérer, mais nécessaire et utile.

Le club est passé tout près de la qualification l’an passé, aujourd’hui et à terme avec de nombreuses recrues de très haut niveau, l’Aviron est-il aujourd’hui capable de rivaliser au plus haut niveau ?
Je resignerai sans hésiter pour réaliser le même parcours que l’an passé, car avec 16 victoires en 26 matches, je suis persuadé que nous serons dans les six. Après, comparer avec la saison passée est toujours compliqué, d’autant plus que toutes les équipes se sont renforcées et que la plupart auront les mêmes objectifs que nous. Mais je le répète, le fait de pouvoir travailler dans la continuité est un véritable atout et nous appuierons dessus. Maintenant, seule la vérité du terrain nous apportera des réponses, et elle est souvent très aléatoire…

La réception du champion de France en titre dès la première journée est l’occasion d’avoir un début de réponse…
Oui, c’est une grosse affiche, et ce peut être un début de réponse. On parle de Bayonne et de son recrutement, mais Toulouse, en plus de la qualité déjà très forte de son effectif a fait du bon travail avec les signatures de Beauxis et McCalister à l’ouverture, de Burgess à la mêlée, même l’éclosion de Doussain que je considère comme une sorte de recrutement… c’est du très haut niveau. Tous les ingrédients sont réunis. Toulouse est une superbe équipe, c’est la première journée, qui plus est à Jean Dauger… c’est un gros test.

Comment avez-vous préparé ce match ?
On reste sur notre idée de l’année dernière, à savoir que nous ne nous projettons pas. Nous nous concentrons sur le match à venir, et comme c’est le match d’ouverture, ça fait bien deux semaines que nous nous travaillons dessus. Nous sommes biens concentrés sur Toulouse, mais comme nous l’aurions été pour tout autre adversaire. Maintenant, et comme je l’ai dit, le fait que ce soit Toulouse, qu’ils soient champions de France, que l’on ouvre le bal à Bayonne… tout cela fait que c’est effectivement un gros rendez-vous. Disons que la préparation est sérieuse, et que, même si tout ne se décidera pas vendredi, pour la confiance, et pour la suite, une victoire serait la bienvenue.

Pensez-vous que cette période de Coupe du monde, et l’absence de nombreux internationaux jouera un rôle majeur pour le reste de la saison ?
Sincèrement non. Si l’on regarde bien, tous les clubs sont concernés par cette Coupe du Monde, il manque du monde partout, mais il reste du beau monde partout, donc je ne pense pas que cette compétition ne dérange ou n’arrange qui que ce soit. Pour moi, cela n’aura pas réellement d’impact.

Quels sont les objectifs de Bayonne, d’abord à court terme durant le mondial, puis à long terme ?
Pour moi, comme je vous l’ai dit, je resignerai pour le même parcours que l’an passé, car je suis persuadé que cela suffirai pour la qualification. Pour les dirigeants, c’est clairement visé, car ils ont investi en ce sens. Même chose pour les supporters qui rêveraient de vivre les phases finales. Tout est réuni pour faire une belle saison, à nous joueurs d’en être digne et de rendre cela possible.

Les vôtres ?
De partir sur les mêmes bases que la saison passée, du moins que les bons matchs (rires).


Benjamin
BOYET

Né le : 08-08-1979

Taille : 185 cm

Poids : 87 kg

En savoir plus

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
5ème journée du 12 au 14 septembre
pts
1 1
Clermont
18
2 2
Paris
17
0 3
Toulon
14
-3 4
Montpellier
14
3 5
Bordeaux
13
4 6
Racing Metro
13
-2 7
Grenoble
12
3 8
Oyonnax
11
-3 9
Toulouse
10
3 10
Bayonne
10
-4 11
Lyon
9
-3 12
Brive
9
1 13
La Rochelle
9
-2 14
Castres
6

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
4ème journée du 13 au 14 septembre
pts
0 1
Pau
18
0 2
Albi
17
5 3
Tarbes
12
-1 4
Perpignan
10
4 5
Mont-de-Marsan
10
4 6
Montauban
10
-2 7
Bourgoin
10
-4 8
Béziers
9
3 9
Carcassonne
9
5 10
Agen
8
-4 11
Biarritz
8
-6 12
Colomiers
8
-2 13
Aurillac
8
0 14
Dax
5
-2 15
Narbonne
5
0 16
Massy
3

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • vendredi 19 septembre
  • 20h45 Brive / Toulon -
    Diffusion : Canal + Sport
  • samedi 20 septembre
  • 14h45 Racing Metro / Toulouse -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Castres / Oyonnax -
    Diffusion : Rugby + 254
  • 18h30 Clermont / Lyon -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 Grenoble / Bayonne -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 La Rochelle / Bordeaux -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 20h45 Montpellier / Paris -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier