TOP 14 Palmarès
Par Nicolas LAVALLEE, le 10 janvier 2005.

Stade de France, Saint-Denis, 7 juin 2003

Retrouvez l’historique des finales du championnat de France de rugby depuis 1892 et sa première édition…

STADE FRANÇAIS 32 – STADE TOULOUSAIN 18

Les Equipes

Stade Français CASG : Corletto, Lombard (Gomes), Glas (Mytton), Liebenberg, Dominici, o) Dominguez, m) Galthié (Fillol), Jéchoux (Martin), Tabacco (Marchois), Rabadan, James, Auradou (cap), Marconnet, August (Blin), De Villiers (Lemoine).
Stade Toulousain : Poitrenaud, E. N’Tamack (cap) (Heymans), Jauzion (Besbrosse), Garbajosa, Clerc, o) Delaigue (Elissalde), m) Michalak, Brennan (F. Maka), Labit, Bouilhou, Pelous, Gérard (Lamboley), Collazo (Poux), Bru (Servat), Lecouls (Soulette).

Les points

SF-CASG : Galthié, Corletto, essais ; Liebenberg, Dominguez (6), pénalités ; Dominguez (2), transformations.
ST : Delaigue (2), Michalak (6), pénalités.

Arbitre : M. Dumé

On ne change pas une formule qui gagne. Seul évolution, en ProD2 avec un championnat type « football » avec une poule unique. Mais comme on est dans le rugby, les demi-finales et la finale sont toujours d’actualité. Montpellier est sacré aux dépends de Tarbes et se qualifie pour le TOP 16 aux côtés de Brive, premier à l’issue de la phase régulière…

En première division retour à du classique avec un Stade en finale. Mais, contrairement à ce qu’on pourrait croire, les deux clubs phares du rugby hexagonal ne se sont plus rencontrés au stade ultime de la compétition depuis…1927 et une victoire 19-9 des Toulousains. Ensuite, les deux capitales du rugby moderne ont été supplantées avant de redevenir des phares.

L’ex-Columérin en larmes dans les tribunes, impuissants face à la défaite des siens trois ans plutôt contre les parisiens dispute là son dernier match. Pas question de laisser passer l’occasion avant de prendre les rênes du Stade Français. Comme pour ajouter du panache à sa sortie, Galthié inscrit le premier essai de la partie dans les arrêts de jeu de la première période. Dominguez se fait un plaisir de la transformer et Paris vire en tête à la mi-temps : 16-15. La défense a été héroïque et Toulouse ne parvient pas à poser son empreinte sur la rencontre.

A la reprise, Paris tue le match après 12 minutes de jeu. Cela commence par une pénalité du sud-africain Brian Liebenberg (51e mn) qui mystifie le Stade de France grâce à un coup de pied de près de 55 mètres. Magistral. Les Toulousains semblent alors marquer le pas et l’essai de Corletto tout en puissance une minute plus tard sonne le glas d’un adversaire qui n’inscrira plus qu’une panélité (69e mn) et ne parviendra jamais à franchir l’en-but parisien.

L’ex entraîneur des Springboks, Nick Mallett a réussi son pari d’amener le club parisien en finale. Le Stade Français renoue avec la victoire et rejoint le Grand Béziers au nombre des Brennus remportés : 11…Fabien Galthié tire sa révérence et pleure encore. Ses larmes sont alors sucrées…Paris est toujours Paris…

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
13ème journée du 19 au 20 décembre
pts
2 1
Paris
39
-1 2
Toulon
37
-1 3
Clermont
36
0 4
Racing Métro 92
33
0 5
Grenoble
32
0 6
Bordeaux Bègles
29
0 7
Toulouse
28
0 8
Montpellier
27
0 9
Oyonnax
25
0 10
Bayonne
23
0 11
Brive
23
0 12
Lyon
22
0 13
La Rochelle
21
0 14
Castres
20

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
15ème journée du 19 au 21 décembre
pts
0 1
Pau
49
0 2
Biarritz
39
3 3
Mont-de-Marsan
39
-1 4
Perpignan
36
-1 5
Albi
36
-1 6
Aurillac
36
0 7
Colomiers
34
0 8
Montauban
34
0 9
Béziers
31
0 10
Agen
29
0 11
Carcassonne
28
0 12
Tarbes
27
0 13
Massy
25
0 14
Dax
22
0 15
Bourgoin
21
0 16
Narbonne
21

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier