TOP 14 Palmarès
Par Nicolas LAVALLEE, le 16 janvier 2005.

Stade de France, Saint-Denis, 26 juin 2004

Retrouvez l’historique des finales du championnat de France de rugby depuis 1892 et sa première édition…

STADE FRANCAIS 38 - USA PERPIGNAN 20

Les équipes
Stade Français Paris : Dominici - Corleto (Lombard 78e), Glas, Liebenberg, Hernandez - Dominguez (Skrela 55e), Pichot (Mahe 78e) - Tabacco, Bergamasco, Rabadan (Moni 52e) - James - Auradou (cap) - De Villiers (Lemoine 62e), Marconnet, Blin (August 55e)

USA Perpignan : Marty (Laharrague 65e) - Giannantonio, Bomati, Luger (Janin 34e), Manas - Edmonds, Loustau - Goutta (cap), Le Corvec (Robertson 52e), Porcu (O’driscoll 62e) - Gaston, Alvarez-kairelis - Freshwater, Mas, Konieck (Grelon 58e)

Les Points

SF : Bergamasco (53e), Corleto (60e) essais ; Dominguez, Skrela transformations ; Dominguez (7e, 14e, 25e, 42e, 46e), Skrela (57e) pénalités ; Dominici (30e), Dominguez (33e) drops.
USAP : Bomati (68e), Edmonds (77e) essais ; Giannantonio (2) transformations ; Giannantonio (5e, 29e) pénalités

Les cartons jaunes
SF : Corleto (66e)
USAP : Alvarez-kairelis (51e)

Arbitre : M. Jutge

Spectateurs : 79.722

Comme en 1998, Catalans et Parisiens se retrouvent en finale dans un Stade de France haut en couleurs. Le Sang et Or a envahit Paris pour un après-midi de feu lors duquel le Stade Français voudra conserver son titre acquis la saison précédente face à Toulouse.

Et pourtant Paris aurait pu très bien ne pas se retrouver en demi-finale s’il n’y avait eu cette victoire en terre Agenaise 17 avril précédent. En demi-finale, Paris a sorti Bourgoin à Lyon (31-21) tandis que Perpignan battait Toulouse 18-16 à Montpellier au terme d’un match époustouflant de la part des Catalans.

Sans doute fatigués par cette rencontre et impressionnés par le Stade de France, Perpignan ne semblera jamais en mesure de l’emporter face à des Parisiens qui mènent 15-6 à la mi-temps et peuvent compter sur la botte de Diego Dominguez (38 ans) dont ce sera le dernier match. Entraîné par l’ex antraîneur de l’Afrique du Sud Nick Mallett, francophile mais dont on sait dès avant la rencontre qu’il ne sera plus sur le banc parisien la saison suivante, Paris est impérial en touche et en mêlée et met la main sur le ballon.

Tout au long de la rencontre Perpignan courra derrière le score, ne sauvant l’honneur catalan qu’en fin de rencontre alors que le Stade Français s’apprêtait à fêter son doublé après une saison de coupe du Monde bien longue et très mal engagée. Un douzième titre qui permet au club de Max Guazzini, président emblématique, de dépasser le Grand Béziers et de talonner Toulouse à 16 Brennus…Pour Perpignan, le titre de 1955 reste le dernier acquis !

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

DIRECT / MULTIPLEX Afficher le multiplex Replier le multiplex

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
23ème journée du 24 au 25 avril
pts
0 1
Toulon
66
0 2
Clermont
62
2 3
Toulouse
61
-1 4
Paris
61
-1 5
Racing Métro 92
57
0 6
Oyonnax
53
3 7
La Rochelle
50
-1 8
Montpellier
50
-1 9
Grenoble
48
-1 10
Bordeaux-Bègles
47
0 11
Brive
44
0 12
Castres
42
0 13
Bayonne
42
0 14
Lyon
35

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
27ème journée du 11 au 12 avril
pts
0 1
Pau
93
0 2
Perpignan
77
0 3
Agen
74
0 4
Mont-de-Marsan
73
1 5
Biarritz
72
1 6
Albi
68
-2 7
Aurillac
67
0 8
Colomiers
61
1 9
Béziers
59
-1 10
Montauban
58
0 11
Carcassonne
54
0 12
Tarbes
53
2 13
Bourgoin
45
0 14
Narbonne
43
-2 15
Dax
42
0 16
Massy
36

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier