TOP 14 Palmarès
Par LNR.FR, le 3 février 2004.

Route du Médoc, Le Bouscat, 16 avril 1905

Retrouvez l’historique des finales du championnat de France de rugby depuis 1892 et sa première édition…

STADE BORDELAIS U.C. 12 - STADE FRANCAIS 3

Stade Bordelais :
J. Guiraut, Laporte, M. Bruneau, M. Giacardy, H. Tilh, o) Cartwright, m) Lacassagne, Kurtz (cap.), Laffitte, J. Dufourcq, A. Massé, Dachicourt, Jaureguiber, Gross-Droz, L. Mulot.

Stade Français :
H. Marescal, C. Vareilles, S. Forsyth, F. Mouronval, P. Mouronval, o) Lhuerre, m) G. de Talencé, J. Muir (cap.), M. Communeau, L. Dedet, G. Jérôme, C. Galliot, S.A. Verges, A. Betjemann, C. Beaurin-Gressier.

Points
SBUC : Cassagne (2), Tilh, Jaureguiber, essais.
SF : Vareilles, essai.

Arbitre : Cyril Rutherford

En finale de la région de la Seine, le Stade Français avait défait, comme à l’habitude, le Havre A.C. (8-0).Comme à l’habitude aussi, le S.B.U.C. et le F .C. Lyon s’étaient mesurés pour avoir le droit de représenter rugby provincial face aux Parisiens dans le match capital de la saison. Les Bordelais avaient défait les Lyonnais nettement (14-3).
Mais le S.B.U.C. avait bénéficié d’une mansuétude étonnante de l’U.S.F.S.A. Prétextant que les conditions de jeu empiraient (pluie et terrain boueux), les Girondins avaient, sans l’accord de l’arbitre, quitté la partie durant les prolongations contre le S.O.E.T. le 12 mars précédent à Toulouse. La section rugby de l’Union, contre toute attente, avait alors décidé que le débat entre Bordelais et Toulousains serait tranché par une seconde rencontre, cette fois-ci dans le grand port atlantique (victoire bordelaise 5-3). Les raisons de cette indulgence exceptionnelle demeurent mystérieuses. Laporte et Cuillé, les capitaines opposés et Rutherford, l’arbitre, avaient joué un rôle contesté et avait subsisté quelques temps une curieuse et douceâtre impression de flou.
Mais la page était tournée le jour de la finale. Comme Paris, Bordeaux pouvait affirmer qu’elle était aussi l’auberge du monde. Kurtz était allemand, Gross-Droz suisse et Cartwright anglais. Les avants provinciaux, moins puissants que leurs homologues de la capitale, réalisèrent une sortie courageuse et leur sacrifice parvint à limiter les dégâts et ainsi permettre à leur cavalerie, nettement supérieure, de sceller le sort de la rencontre.
A noter que, malgré les critiques qui avaient suivi le match de Toulouse, Cyril Rutherford était l’arbitre de la rencontre !

Encyclopédie du rugby français, P. Lafond & J-P Bodis, éditions Dehedin.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
3ème journée du 29 au 30 août
pts
0 1
Toulon
9
0 2
Toulouse
9
0 3
Clermont
9
4 4
Montpellier
9
-1 5
Bordeaux
8
3 6
Racing Metro
8
-2 7
Paris
8
2 8
Grenoble
7
3 9
Oyonnax
6
3 10
Castres
6
0 11
Lyon
5
-5 12
Brive
5
-7 13
Bayonne
5
0 14
La Rochelle
4

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
2ème journée du 30 au 31 août
pts
6 1
Pau
9
1 2
Albi
9
-1 3
Perpignan
8
2 4
Béziers
8
-4 5
Montauban
6
-2 6
Mont-de-Marsan
5
5 7
Dax
4
6 8
Bourgoin
4
6 9
Colomiers
4
6 10
Carcassonne
4
-3 11
Biarritz
4
-7 12
Tarbes
4
-2 13
Agen
2
-1 14
Narbonne
1
-5 15
Massy
1
-7 16
Aurillac
1

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier