TOP 14 Palmarès
Par LNR.FR, le 3 février 2004.

Prairie des Filtres, Toulouse, 26 avril 1903

Retrouvez l’historique des finales du championnat de France de rugby depuis 1892 et sa première édition…

STADE FRANCAIS 16 - S.O.E. TOULOUSE 8

Les équipes

Stade Français :
M. Chenu, E. Lesieur, F. Ancona, R. Saulnier, G. Beaurin-Gressier, o) H. Amand, m) S. Forsyth, J. Muir (cap.), C. Beaurin-Gressier, M. Barbé, P. Gaudermen, G. Jérome, R. Holbet, A. Poirier, P. Rousseau.

SOE Toulouse :
F. Jaboubet, A. Pujol Bongras A. Fabregat, Bories, o) Arrascle, m) Gaubain, J. Lagaillarde, G. Huggins, G. Merle, A. Cuillé (cap.), P. Bordreuil, C. Hebray, J. Fischer, J. Cahuzac.

Points
SF : Lesieur, Ancona, Jérôme, Amand, essais ; Muir, 2 transformations.
SOET : Lagaillarde, Fabregat, essais ; Pujol, transformation.

Arbitre : Robert Coulom

La formule du championnat n’avait pas été modifiée, mais la désignation des finalistes suscita des passions et des surprises. Le Racing avait remporté le titre de Paris et éliminé le Havre A.C. avant d’être disqualifié en raison de la présence irrégulière de son joueur anglais Taylor. Le Stade Français se retrouva champion de Paris et élimina à son tour le H.A.C. (14-0). Dans la région de la Garonne, le S.O.E.T. à la surprise de tous, élimina le S.B.U.C. (8-3) avant de récidiver aux dépens du F.C. Lyon, champion de la région du Rhône (3-0).
Le Stade Français eût à subir, en plus du long déplacement, l’absence des frères Mouronval en trois-quarts. Tous deux Polytechniciens, ils n’avaient pas obtenu la permission de l’autorité militaire. Du côté toulousain, Fabregat, alors étudiant en Montpellier, vit son train retard‚ et arriva au terrain une dizaine de minutes après le coup d’envoi. Il se mit en tenue au bord de la touche, confia sa montre à un spectateur - qui la lui rendit à l’issue de la rencontre - et se précipita sur le pré alors que son équipe était déjà menée 0-5. Le Stade Français avait songé un instant à déclarer forfait en raison de la défection de plusieurs équipiers, mais avait pu faire repousser la finale après Pâques. Le S. O.E.T. était resté quatre semaines sans jouer ni s’entraîner au vif déplaisir de son capitaine Cuillé : d’où le souille court des Toulousains en face de Parisiens plus en forme, puisque certains d’entre eux s’étaient rendus en Angleterre avec l’Ecole Albert le Grand lors des fêtes pascales.
Ceux-ci, bien dirigés par l’Ecossais Muir, imposèrent d’entrée leur manière et leur jeu et menaient déjà au repos (11-0). Les locaux réagirent en seconde mi-temps et inscrivirent deux essais dont un splendide par Fabregat après une course de 60 mêtres. Parmi eux, Cuillé et Pujol, appelés à Paris par leurs études, allaient rejoindre leurs vainqueurs et disputer avec eux la finale de 1906. Les champions de France comptaient dans leurs rangs deux Ecossais (Muir et Forsyth) et un Mexicain (Ancona).

Encyclopédie du rugby français, P. Lafond & J-P Bodis, éditions Dehedin.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
25ème journée du 18 au 19 avril
pts
1 1
Toulon
73
-1 2
Montpellier
71
0 3
Clermont
69
0 4
Racing Metro
69
1 5
Castres
66
-1 6
Toulouse
64
1 7
Paris
64
-1 8
Bordeaux
59
0 9
Brive
57
0 10
Grenoble
53
1 11
Bayonne
50
1 12
Oyonnax
50
-2 13
Perpignan
50
0 14
Biarritz
30

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
27ème journée du 12 au 13 avril
pts
0 1
Lyon
104
0 2
La Rochelle
90
0 3
Agen
89
0 4
Pau
81
0 5
Narbonne
81
0 6
Tarbes
75
0 7
Bourgoin
59
0 8
Aurillac
59
0 9
Mont-de-Marsan
58
0 10
Colomiers
57
0 11
Béziers
54
1 12
Albi
50
-1 13
Dax
49
0 14
Carcassonne
41
0 15
Bg-en-Bresse
40
0 16
Auch
35

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2013-2014
←← →→
Voir tout le calendrier