TOP 14 Palmarès
Par LNR.FR, le 18 février 2004.

Parc Lescure, Bordeaux, 7 mai 1933

Retrouvez l’historique des finales du championnat de France de rugby depuis 1892 et sa première édition…

LYON O.U. 10 - R.C. NARBONNAIS 3

Les équipes

Lyon OU :
H. Marty, I. Sire, N. Salzet, V. Graule (cap.), A. Gianoglio, o) G. Battle, m) I. Brial, L. Lafond, L. Bousquet alias Barrère, L. Vallin, F. Panel, J. Griffard, Billerach, F. Cartier, J. Rat.

RC Narbonnais :
E. Clote, A. Jalabert, A. Cauneille, M. Raynaud, F. Vals, o) P. Tisseyre, m) H. Laffont, L. Pignol, A. Iché, F. Lombard, J. Choy (cap.), R. Araou, A. Larroche, R. Bricchi, A. Sangayrac.

Points :
LOU : Graule, Vallin, essais ; Battle, drop.
RCN : Sangayrac, essai.

Avec la réintégration des clubs de l’U.F.R.A., la qualification régionale était supprimée et le championnat était ouvert à 54 clubs répartis en six poules de neuf qui permirent la constitution de deux poules de trois. Leurs vainqueurs désignèrent les finalistes : les mêmes que ceux de l’an précédent. Escaffre, suspendu, fut remplacé par Sangayrac. Le L.O.U. dut se passer de trois titulaires. Palé lui aussi interdit de finale, fut supplé‚ par Cartier.
L’ailier Durand blessé, il fallut modifier les lignes arrières : le centre Sire passa à l’aile et l’avant-aile Salzet au centre. Devant, Lafond glissa à l’aile de la troisième ligne pour faire place au médecin militaire Bousquet d’origine agenaise qui jouait sous le pseudonyme de Barrère « pour ne pas inquiéter sa mère !  » Sa présence était d’autant plus bienvenue que Claudel, troisième ligne international, s’était blessé le matin de la finale : un lavabo lui était tombé sur le pied !
Les Narbonnais étaient assoiffés de revanche. Ils démarrèrent tambour battant en face d’adversaires décontenancés par leurs malheurs d’avant-match. Dès la 5e minute, le paquet audois, au terme d’un remarquable effort collectif, propulsa Sangayrac derrière la ligne (0-3). Mais le L.O.U., grâce à Graule, refit surface et revint dans une partie qui sentait la poudre. C’est en effet l’ouverture qui égalisait par un essai à la 20e minute. L’arbitre envoyait bientôt Araou se calmer sur la touche avant de l’autoriser à reprendre le jeu après la pause. Celle-ci survint après un drop de Battle qui profita d’une mêlée profitable à ses couleurs (7-3).
A la reprise, le L.O.U. maintint sa maîtrise sur le jeu, en partie grâce à ses arrières. Le match basculait autour de l’heure de jeu. Brial relevait une balle menée sur dribbling et servait Vallin qui marquait (10-3).
Les Audois ne capitulèrent pas ; les affrontements furent entrecoupés de plusieurs bagarres ; mais les Lyonnais conservèrent leur avance. Vincent Graule n’y était pas pour rien.

Encyclopédie du rugby français, P. Lafond & J-P Bodis, éditions Dehedin.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
7ème journée du 26 au 27 septembre
pts
0 1
Clermont
27
0 2
Toulon
24
3 3
Paris
22
3 4
Grenoble
20
0 5
Racing Metro
18
-3 6
Montpellier
18
-3 7
Bordeaux
17
2 8
Bayonne
15
4 9
Lyon
13
4 10
Brive
13
-3 11
Oyonnax
11
-1 12
La Rochelle
10
-4 13
Toulouse
10
-2 14
Castres
10

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
5ème journée du 20 au 21 septembre
pts
0 1
Pau
22
0 2
Albi
17
1 3
Perpignan
15
1 4
Mont-de-Marsan
14
6 5
Biarritz
13
2 6
Béziers
13
6 7
Aurillac
12
-5 8
Tarbes
12
-2 9
Bourgoin
11
-4 10
Montauban
10
-2 11
Carcassonne
10
3 12
Narbonne
9
-1 13
Colomiers
9
-4 14
Agen
8
1 15
Massy
7
-2 16
Dax
5

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier