TOP 14 Palmarès
Par LNR.FR, le 12 février 2004.

Parc Lescure, Bordeaux, 27 avril 1924

Retrouvez l’historique des finales du championnat de France de rugby depuis 1892 et sa première édition…

STADE TOULOUSAIN 3 - U.S. PERPIGNANAISE 00

Les équipes

Stade Toulousain :
Y. Saverne, L. Nougal, J. Borde, F. Borde (cap.), G. Allène, o) H. Galau, m) B. Bergès, J. Larrieu, M. Camel, A. Bioussa, A. Pépion, M.F. Lubin-Lebrère, G. Serres, J. Bayard, A. Maury.

US Perpignanaise :
E. Cayrol, R. Got, M. Baillette, R. Ramis (cap.), M. Darné, o) R. Tabès, m) J. Carbonne, N. Sicart, E. Camo, E. Ribère, G. Montassi‚ C. Montadé, 1. Sayrou, F. Duron, C. Vergès.

Points :
ST : Serres, essai.

Arbitre : Henri Lahitte

Les demi-finales avaient rendu leur verdict. Le Stade Toulousain avait défait l’ A.S. Biterroise à Carcassonne (3-0) et l’U.S. Perpignanaise, le Stadoceste Tarbais à Toulouse (10-0). Si les Toulousains avaient perdu Jauréguy parti au Stade Français et Prévost à Albi, ils présentaient, pour cette revanche de la finale de 1921, douze champions sortants. Les Catalans avaient connu des problèmes pour composer leur ligne d’avants et en particulier leur deuxième ligne ; Henric et Vaquer étaient en effet blessés. Les responsables choisirent une solution de compromis en associant le pilier Montadé (1,84m-85 kilos) remplacé en première ligne par Vergès, et le troisième ligne centre Montassié (1,68m-80 kilos). Le manque d’homogénéité du pack perpignanais allait influer sur le cours de la rencontre. Pascot avait signé à Narbonne et Tabès, plutôt ailier, le remplaçait à l’ouverture.
D’entrée de jeu, le pack toulousain prit l’affaire en mains en bousculant son homologue. Camel puis Bergès marquaient, mais l’arbitre refusait les deux essais. La domination toulousaine était totale, d’autant que Cayrol était touché. Après un regroupement sur la ligne catalane, la balle roulait en-but. Le pilier Serres surgissait et marquait d’une main. Le Stade menait 3-0 à la mi-temps.
Après la pause, Borde détachait Bioussa pour prêter main-forte à Saverne en butte aux coups de pied adverses. Les avants toulousains, pourtant réduits à sept, contenaient les entreprises catalanes rendues dangereuses par le talent de Carbonne et de Ramis. Malgré sa nette domination, le Stade faillit s’incliner :
à quelques instants de la fin, une touche longue donna la balle à Ramis pour les uns, à Sicart pour les autres. L’un des deux en tout cas tenta le drop, raté de justesse. Une victoire catalane n’eût certainement pas correspondu à la justice et à la logique.

Encyclopédie du rugby français, P. Lafond & J-P Bodis, éditions Dehedin.

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
9ème journée du 10 au 12 octobre
pts
1 1
Clermont
31
-1 2
Toulon
28
2 3
Bordeaux
27
0 4
Montpellier
26
1 5
Paris
26
1 6
Grenoble
24
-4 7
Racing Metro
24
3 8
Toulouse
18
3 9
Lyon
17
-2 10
Bayonne
17
-2 11
La Rochelle
15
-2 12
Castres
15
0 13
Brive
14
0 14
Oyonnax
12

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
8ème journée du 18 au 19 octobre
pts
0 1
Pau
35
2 2
Perpignan
23
-1 3
Béziers
22
5 4
Agen
21
5 5
Montauban
19
-1 6
Mont-de-Marsan
19
-1 7
Albi
19
-5 8
Carcassonne
19
-2 9
Biarritz
17
-2 10
Aurillac
17
1 11
Colomiers
17
1 12
Massy
15
-2 13
Tarbes
14
2 14
Bourgoin
13
0 15
Narbonne
13
-2 16
Dax
9

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier