TOP 14 Palmarès
Par LNR.FR, le 9 février 2004.

Parc des Sports de Sauclières, Béziers, 17 avril 1921

Retrouvez l’historique des finales du championnat de France de rugby depuis 1892 et sa première édition…

La Une du 1er décembre 1921 où le Racing conserve son titre de champion de Paris. (Coll. particulière : N. Lavallée)

U.S. PERPIGNANAISE 5 - STADE TOULOUSAIN 00

Les équipes

US Perpignaise :
E. Cayrol, R. Got, L. Dutrey, R. Salinié‚ R. Ramis, o) I. Pascot, m) I. Barande, N. Sicart, M. Henric, F. Duron, F. Vaquer (cap.), I. Marmayou, I. Martorell, R. Mauran, L. Argelès.

Stade Toulousain :
E. Larrouy, I. Baquey, L. Nougal, A. Bioussa, I. Doumac, 0) H. Galau, m) P. Struxiano (cap.), I. Larrieu, I. Soubé, I. Berjeaut, L. Puech, M.F. Lubin-Lebrère, P. Pons, I. Bayard, A. Prévost.

Points
USP : Duron, essai ; Marmayou, transformation.

Arbitre : Robert Dussaut

Deux poules de trois avaient été constituées après des rencontres éliminatoires pour désigner les finalistes. Le Stade Toulousain remporta la sienne devant Tarbes et Bayonne, et Perpignan la poule B devant le Racing et le S.B.U.C. Après de multiples atermoiements, Béziers fut désigné comme lieu de la finale.
Au Stade Toulousain, Pépion, suspendu, ne jouait pas alors que la blessure du troisième ligne international Constant provoqua un profond remaniement du pack catalan. Sicart glissa à l’aile de la troisième ligne afin de laisser la place au centre au pilier Henric qui fut remplacé en première ligne par Martorell, déjà champion en équipes deuxièmes.
L’ U.S.P. due subir un autre coup du sort. A la 20e minute, le pilier Argelès fut réduit, sur blessure, à un rôle de figurant.
A l’issue de la partie, les critiques, notamment toulousaines, s’abattirent sur le capitaine Struxiano. Beaucoup le rendaient responsable de la défaite pour sa tactique : refus d’ouvrir et renvois en touche systématiques. Malgré leur infériorité athlétique et numérique, les avants du « Maréchal » Vaquer parvinrent, à grands coups de courage, à contenir la puissance du camp toulousain qui, en outre, craignait sans doute d’être débordé en fin de match par le « rythme catalan ».
Le score à la mi-temps était de 00-00. Le jeu reprit de façon identique. Les Toulousains partaient en dribblings ou bottaient en touche. La décision intervint vers l’heure de jeu. Une attaque catalane partit à 60 mètres de la ligne toulousaine. Ramis, démarqué à l’aile, déborda le long de la touche, mais fut poussé hors du terrain à quinze mètres de l’en-but. Sur la touche rapidement jouée par Barande, Duron marquait en bonne position l’essai que « Tai » Marmayou transforma (5-0) ; ce fut le score final malgré des tentatives des trois-quarts toulousains enfin sollicités. Mais Baquey commit un en-avant sur la passe de Nougal alors que l’essai semblait acquis.

Encyclopédie du rugby français, P. Lafond & J-P Bodis, éditions Dehedin.

(Coll.particulière : N. Lavallée)

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
16ème journée du 09 au 10 janvier
pts
0 1
Clermont
50
0 2
Paris
50
0 3
Toulon
47
0 4
Racing Métro 92
41
1 5
Bordeaux-Bègles
40
-1 6
Grenoble
38
1 7
Toulouse
37
-1 8
Montpellier
35
2 9
Oyonnax
33
3 10
Bayonne
32
-1 11
Lyon
31
-3 12
Brive
31
-1 13
Castres
28
0 14
La Rochelle
26

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
18ème journée du 24 au 25 janvier
pts
0 1
Pau
63
0 2
Biarritz
52
0 3
Perpignan
50
1 4
Aurillac
49
-1 5
Albi
48
0 6
Agen
48
0 7
Montauban
43
0 8
Mont-de-Marsan
41
0 9
Béziers
40
0 10
Colomiers
39
1 11
Carcassonne
37
-1 12
Tarbes
36
0 13
Massy
30
2 14
Bourgoin
25
-1 15
Narbonne
25
-1 16
Dax
23

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général PRO D2 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier