TOP 14 Palmarès
Par Nicolas LAVALLEE, le 29 décembre 2004.

Parc des Princes, Paris, 31 mai 1997

Retrouvez l’historique des finales du championnat de France de rugby depuis 1892 et sa première édition…

STADE TOULOUSAIN 12 – CS BOURGOIN-JALLIEU 6

Les Equipes

Stade Toulousain : Ougier, Marfaing, Martin (Carbonneau), Castaignède, Berty, o) Deylaud (cap), m) Cazalbou, Sonnes, Dispagne, Lacroix, Belot, Miorin, Jordana (Califano), Soula, Califano (Lasserre).
CS Bourgoin-Jallieu : Geany, Leflamand, Péclier, Glas (Fernandez), Saunier, o) Cassagne, m) Mazille, Malafosse, Raschi (Frier), Chazalet, Daudé (Nibelle), Cécillon (cap), Morgan (Gomez), Sanchez, Vessiller.

Les points

ST : Deylaud, drop ; Deylaud, (3), pénalités.
CSBJ : Geany (2), pénalités.

Lors de la phase qualificative, les Berjalliens avaient battu Toulouse à Pierre-Rajon 27-17 mais perdu aux Sept-Deniers 21-9. La 3e confrontation était donc bel et bien une «  belle ». Et pourtant, la dernière finale de championnat disputée au Parc des Princes, avant le déménagement au Stade de France construit à l’occasion de la Coupe du Monde 98 de football, n’aura pas offert de feu d’artifice aux 44.000 spectateurs. La belle ne le fut pas…Avec un 3-3 à la mi-temps, le rugby «  professionnel » semblait d’un autre temps. Pour la première fois depuis 1988, aucun essai n’est marqué au cours du match de clôture du championnat, censé réunir les deux meilleures équipes de la saison. Narbonne, Colomiers et Agen –qui avait pourtant pris le dessus sur Toulouse à 2 reprises lors du 1er Tour- sont les adversaires malheureux des triples champions de France en phase finale. Les Berjalliens, eux, sortirent Béziers, Pau puis Montferrand.
Cette année-là, le finaliste malheureux de l’édition 96 du championnat, le CA Brive, remporte la Coupe d’Europe 28 à 9 contre Leicester. Ensuite, un match est organisé entre le champion d’Europe et le champion de l’Hémisphère Sud, les Auckland Blues. Malgré l’absence de Jonah Lomu, malade, les Blues l’emportent en Corrèze le 22 février 47 à 11. L’expérience ne sera jamais renouvelée…
Le Stade Toulousain, humilié aux Wasps et sorti par les finaliste anglais a bien faillir voir son charismatique et talentueux entraîneur Guy Novès devoir laissé sa place. Malmenés en Du Manoir, secoués par deux défaites d’affilée à domicile (contre Dax et surtout Agen), les toulousains doivent leur salut à un drop des 40 mètres de Deylaud, en huitièmes de finale face à Narbonne. Fidèle à son habitude, le Stade Toulousain ne ratera pas ses derniers matchs et quittera le Parc bougon de n’être pas honoré comme il se doit, mais heureux d’un quadruplé jamais vu en championnat depuis le SBUC entre 1904 et 1907…

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
25ème journée du 18 au 19 avril
pts
0 1
Montpellier
71
0 2
Toulon
69
0 3
Clermont
69
2 4
Castres
66
-1 5
Racing Metro
65
-1 6
Toulouse
62
0 7
Bordeaux
59
0 8
Paris
59
0 9
Brive
56
0 10
Grenoble
51
0 11
Perpignan
50
0 12
Bayonne
48
0 13
Oyonnax
48
0 14
Biarritz
26

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
27ème journée du 12 au 13 avril
pts
0 1
Lyon
104
0 2
La Rochelle
90
0 3
Agen
89
0 4
Pau
81
0 5
Narbonne
81
0 6
Tarbes
75
0 7
Bourgoin
59
0 8
Aurillac
59
0 9
Mont-de-Marsan
58
0 10
Colomiers
57
0 11
Béziers
54
1 12
Albi
50
-1 13
Dax
49
0 14
Carcassonne
41
0 15
Bg-en-Bresse
40
0 16
Auch
35

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2013-2014
←← →→
Voir tout le calendrier