TOP 14 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 8 septembre 2012.

TOP 14, J4 : la balade grenobloise

Certes Toulon a brillé pour son premier match à Mayol… certes Biarritz poursuit son embellie… certes Toulouse a enfin montré son vrai visage… certes Clermont, au delà du suspens et au forceps a gagné… mais bravo à Grenoble qui au terme de sa ballade du week-end confirme le meilleur début de saison d’un promu dans l’élite depuis la mise en place de la poule unique. Castres et Montpellier connaissent un coup d’arrêt. Paris, Bayonne et Bordeaux-Bègles stagnent. Perpignan relève enfin la tête. Agen et Mont de Marsan n’ont toujours pas gagné.

JPEG - 45 ko
La ballade grenobloise en TOP 14 se poursuit, et, de fait, la meilleure entame d’un promu aussi. (Crédit photo : Presse Sports)

Biarritz 27 - 8 Montpellier Feuille de match

Il aura fallu 50 minutes et l’aide de Monsieur Marchat pour tuer le match et filer vers un succès bonifié auquel personne ne s’attendait à l’entame de la seconde période. En effet, au terme d’un premier acte assez terne, avec beaucoup de déchet, les deux formations se quittaient dos à dos, 3-3. Certes Biarritz maîtrisa son sujet, mais par un manque flagrant de réussite au pied, il aura fallu quatre échecs au pied pour voir Barraque ouvrir le score à la 19ème. Le début de la deuxième période fut de la même veine, les biarrots reprenant certes l’avantage 6-3, mais ratant deux nouvelles occasions de scorer.

Puis vint le tournant du match, ou plutôt les tournants du match, les deux jaunes sévères reçus coup sur coup par Nagusa et Combezou, et que les Héraultais payèrent cash avec trois essais encaissés en infériorité numérique. Passant de 6-3 à la 51ème à 27-3 un gros quart d’heure plus tard, le MHR voyait ses illusions s’envoler, le BO, le bonus offensif en poche, la belle histoire continuer. Et en effet, avec un quatrième succès en autant de matches, les Basques confirment leur bonne santé, mais auraient pu faire mieux, s’ils n’avaient pas laissé le bonus offensif leur échapper dans les dernières secondes… ou plutôt si les Héraultais ne les en avait pas privé. Car si le revers est amer côté Montpellier, ce baroud d’honneur peut augurer de sérieux espoirs, d’autant plus si les montpelliérains n’avaient pas jouer à 13 contre 15 !

Le résumé de la rencontre en vidéo

Grenoble 52 (b) - 7 Mont-de-Marsan Feuille de match

La logique, au regard de ce début de saison, a parfaitement été respectée entre les deux promus de cet exercice. Entre un FCG vainqueur de deux de ses premiers matches, et un Stade Montois toujours à la recherche de son premier succès dans ce championnat, ce sont les Isérois, hôte de cette soirée, qui ont su tirer le mieux leur épingle du jeu. Aussi, avec trois succès depuis le coup d’envoi du championnat, Grenoble confirme le meilleur début de saison d’un promu en première division.

Mieux, avec sept essais inscrits, les hommes de Fabrice Landreau ont réalisé un véritable feu d’artifice. Une performance qui leur permet de rester parmi les quatre premiers du classement et de poursuivre leur route dans le wagon de tête du championnat. Une situation dont le Stade Montois est bien loin. Car si le club landais n’est pas le seul club a toujours chercher sa première victoire (Agen l’est également), il reste lanterne rouge et n’est toujours pas parvenu à inscrire le moindre point au classement…rien de vraiment rassurant avant de recevoir Clermont !

Le résumé de la rencontre en vidéo

Perpignan 18 - (b) 13 Bayonne Feuille de match

La crise couvait en Catalogne avant la rencontre, et même si elle reste sous-jacente, ce succès a valeur de libération ! En effet, avec trois revers pour débuter la saison, et même si deux avaient été bonifiés, l’USAP restait collé en queue de peloton, toujours à la recherche de sa première victoire en championnat. Au terme d’un match au couteau, c’est chose faite, et que ça fait du bien ! Pourtant, et comme souvent, les Sang et Or se sont fait peur, très peur. Parvenant à tenir les Basques à distance raisonnable, et pour mener 15-6 à la pause, les locaux eurent de très grosses sueurs froides quand juste après l’heure de jeu, les Ciel et Blanc revenaient sur leurs talons, 15-13, bénéficiant d’un essai de pénalité, transformé par Boyet.

Les vieux démons refaisaient alors surface et Giral pouvait craindre un nouveau revers de leurs protégés. Une petite pénalité de Hook à la 70ème suffisait au bonheur du peuple catalan qui trouvait enfin le chemin du succès. La spirale négative cassée, il faut toutefois confirmer pour qu’elle ne devienne qu’un vieux souvenir. Et il va falloir montrer un tout autre visage, car ce n’est ni plus ni moins que Toulouse, qui s’est réveillé ce week-end, qui pointe le bout de son nez. Pour l’Aviron, après deux déplacements manqués (un seul point de bonus ramené), le retour à Jean Dauger et la venue du Racing-Métro 92 doit être couronnée de succès, sans quoi, la queue de peloton deviendrait une habitude… et l’on sait que du côté de Bayonne, pour l’avoir régulièrement occupé, on la fuit comme la peste !

Le résumé de la rencontre en vidéo

Toulouse 62 (b) - 13 Agen Feuille de match

Nous le disions depuis le coup d’envoi du championnat, le Stade Toulousain, malgré deux victoires au compteur avant de s’incliner à Biarritz, n’avait toujours pas montré son vrai visage. Vincent Clerc le déplorait, les joueurs ne prenaient pas autant de plaisir qu’ils le souhaitaient sur la pelouse, et tout ceci s’en faisait sentir sur le pré. En l’espace de 80 minutes et de la réception d’Agen, les Stadistes ont remis les pendules, toutes les pendules, à l’heure.

Huit essais marqués, un McAlister au sommet de son art… quand Toulouse est comme cela, Toulouse est inarêtable ! Perpignan, qui reçoit les Rouge et Noir le week-end prochain, et malgré la délivrance d’avoir enfin gagné un match, peut nourrir des craintes, et devra se montrer bien meilleur pour s’imposer, voir limiter la casse et s’éviter un calvaire comme les Agenais. Pour ces derniers, les choses vont de mal en pis. Quatre matches, quatre défaites, une déroute ce week-end, l’horizon s’obscurcit encore un peu plus, et la réception de Grenoble le week-end prochain, prend de plus en plus des airs de match couperet !

Le résumé de la rencontre en vidéo

Paris 20 - 20 Castres Feuille de match

En ce début de saison 2012-2013, le Stade Français semblait reproduire le même schéma que lors de l’exercice précédent, à savoir une certaine solidité à la maison, Montpellier peut en témoigner, et une grosse friabilité à l’extérieur, les deux revers à Bayonne puis Grenoble en témoignent. Aussi, et pour son retour à domicile, le club parisien nourrissait donc de très sérieux espoirs… raté, et pourtant, le bilan aurait pu être beaucoup plus négatif. En effet, ce nul est un résultat positif pour les locaux, qui longtemps menés, jusqu’à 20-15 à quelques minutes du terme du match, filaient tout droit vers un revers pour la réception du CO.

Mais à force de mental, et grâce à un essai de Doumayrou, c’est un nul qui a le mérite de limiter la casse. Bien sûr, la déception d’avoir laissé filer deux points, et notamment sur la transformation ratée par Dupuy, laisseront des regrets, mais ceux-ci sont bien à plus grands côté Castrais. En effet, les Tarnais, ont laissé filer une victoire qui leur tendait les bras, et après le revers bonifié concédé sur le fil à Toulouse en ouverture, c’est une deuxième désillusion loin de Pierre Antoine. Fin septembre, ils tenteront de gagner enfin en déplacement à Toulon, mais avant cela, il faudra retrouver le goût de la victoire contre Biarritz à domicile, pendant que les Parisiens iront à Bordeaux avec l’obligation de faire un coup.

Le résumé de la rencontre en vidéo

Toulon 42 (b) - 12 Bordeaux Feuille de match

C’est peu de le dire, mais après trois victoires à l’extérieur pour débuter le championnat, la première place en prime en compagnie de Biarritz, le RCT était plus qu’attendu au tournant pour sa première sortie à Mayol. Première réussie, plus que réussie même. Malgré un premier acte où les Girondins offrirent une superbe résistance, Toulon su mettre en place son travail se sape avant de faire exploser l’Union.

13-6 à la pause, 42-12 au coup de sifflet final, cinq essais inscrits, les Varois n’ont pas fait de détail. Résultat, un succès bonifié et la première place du classement, seuls. Il fallait au moins cela avant d’aborder un parcours très relevé, avec une seule réception, celle de Castres, et trois déplacements à Montpellier, Toulouse et Biarritz ! Pour l’Union, au delà d’un score fleuve, il faudra avant tout retenir les belles intentions des jeunes lancés dans le bain… une force non négligeable avant de recevoir Paris.

Le résumé de la rencontre en vidéo

Clermont 13 - (b) 12 Racing Metro Feuille de match

45 ! Non ce n’est pas le nombre de points inscrits par Clermont dans son antre, quoique c’est chose régulière. Non, c’est le nombre de victoires consécutives des Jaunards à Michelin, soit plus de trois saisons… un chiffre ahurissant, reflétant à merveille les qualités de cette équipe qui depuis six saisons a plus que marqué le championnat. Et pourtant, cette nouvelle marche franchie a été plus que relevée. Malgré un essai d’entrée de Nalaga, les Asémistes ont longtemps subit la loi des Racingmen, revenant d’abord sur les talons de leurs hôtes, avant de passer devant et de creuser l’écart d’un maître drop d’Estebanez de 50 mètres.

A 12-7, les Franciliens étaient en route pour réaliser un exploit retentissant. Mais il était dit que ce ne serait pas ce soir que les Jaunards mettraient genou à terre à la maison. A force de patience, de maîtrise, de réalisme, et de réussite au pied de Parra passant deux nouvelles pénalités, les Asémistes s’imposaient sur le fil, mais assuraient l’essentiel. Le record de Bourgoin, vainqueur de 46 matchs de rang à la maison entre 2002 et 2006 est en vue. Grenoble et Paris, les prochaines formations à se déplacer à Michelin savent à quoi s’attendre, avec ce record en vue, leurs hôtes seront encore plus compliqués à jouer. Pour le Racing, ce revers a des allures de victoires, et s’il poursuit dans cette voie, les succès devraient rapidement s’enchainer.

Le résumé de la rencontre en vidéo

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
2ème journée du 22 au 23 août
pts
6 1
Toulouse
9
-1 2
Brive
5
-1 3
Toulon
4
-1 4
Bordeaux
4
-1 5
Clermont
4
-1 6
Paris
4
-1 7
Racing Metro
4
0 8
Oyonnax
1
0 9
Montpellier
1
1 10
Grenoble
1
-1 11
Castres
1
0 12
Lyon
0
0 13
Bayonne
0
0 14
La Rochelle
0

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo pro d2
PRO D2 Reprise le 13 août 2014
 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier