TOP 14 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 6 octobre 2012.

TOP 14, J8 : aussi palpitant en haut qu’en bas du classement

C’est un championnat palpitant qui se dessine journées après journées. En haut du classement, la lutte que se livrent Toulon, Toulouse et Clermont est énorme et devrait se poursuivre lors des prochaines journées. Derrière, Montpellier, Grenoble et Castres tentent de rester en embuscade. Le Racing-Métro 92 peine à tenir le rythme, et Biarritz inquiète. En queue de peloton, les succès de Bayonne et Paris, et le bonus glané par l’UBB maintiennent une pression incessante sur un gros bloc de clubs où apparaissent également Perpignan et Agen. En queue de peloton, Mont de Marsan est passé tout près, mais cela n’a pas suffit. Mais vous le voyez, que ce soit ou en bas, cela s’annonce palpitant.

JPEG - 108.1 ko
A l’image de la lutte entre Toulouse et Toulon, le championnat s’annonce de plus en plus palpitant journées après journées. (Crédit photo : Presse Sports).

Castres 16 - (b) 13 Clermont Feuille de match

Il aura fallu attendre la 75ème minute pour le CO avant de prendre les devants dans la rencontre, mais force est de constater que la patience paie ! En effet, toujours derrière au score, les Tarnais auront su faire le dos rond et rester fidèles à leur ligne de conduite pour s’imposer sur le fil et signer une victoire très précieuse. Pourtant, la défaite, même s’il elle aurait sûrement été illogique au regard de l’étouffante domination castraise, aurait pu sanctionner les locaux. D’abord car durant le premier acte, avec une seule pénalité passée par Rory Kockott sur cinq tentatives, le CO ne parvenait pas à convertir ses actions, et l’on sait qu’à ce niveau, cela se paie cash. D’autant qu’au retour des vestiaires, les Asémistes, acculés dans leur camp face aux marées bleues qui se succédaient, plantaient un coup de poignard à des Tarnais médusés.

Interceptant la balle dans ses 22 mètres, Buttin filait sur 80 mètres, plus rapide que Dulin, pour inscrire un essai presque synonyme d’exploit. Mais nous le disions, en introduction, les locaux, fidèles à leur ligne de conduite, firent le dos rond, sans paniquer, d’abord pour revenir à hauteur de leurs visiteurs, essai de Kockott transformé par Teulet, avant que ce dernier, toujours aussi précis, ne passe la pénalité de la gagne à la 75ème. Comme depuis 36 ans, les Jaunards repartent de Pierre Antoine sans victoire, et leur fauteuil de leader, voyant même Toulouse revenir à leur hauteur. Pour le CO, en revanche, victorieux de son quatrième match en autant de sortie sur sa pelouse, ce succès permet de se replacer dans le haut du tableau.

Le résumé vidéo :

Biarritz 9 - (b) 36 Toulon Feuille de match

Nous le disions avant la rencontre, si le BO n’était pas encore en crise, malgré trois revers de rang, après la réception de Toulon, et même si les Basques ne diront pas qu’ils y sont, ils s’en rapprochent en tout cas, à grands, à très grands pas. D’abord parce que ce nouveau revers fait durer la spirale négative, qui impose au BO, un bilan de quatre défaites consécutives, et surtout de deux suite à Aguiléra après le revers dans le Derby. Ensuite, par la manière, car si les autres défaites avaient été au moins accrochées (encore que à Castres, 13-28), là cela ressemble à un naufrage, d’autant plus face à une formation réduite à 14 à deux reprises.

Trois essais encaissés, le bonus offensif concédé à ses adversaires, archi dominés, une faiblesse réussite au pied, c’est avec un gros mal de crâne que les Rouge et Blanc devrait se lever demain. En revanche, pour les Toulonnais, le réveil aura été cinglant. Leader invaincu avant le déplacement à Toulouse le week-end dernier, le RCT comptait bien effacer son seul revers de la saison dès ce week-end sur la Côte Basque. pari réussi et mieux que cela. Car cette victoire bonifiée rappelle à tout le monde les capacités de cette équipe, et qu’il permet surtout de reprendre la première place du championnat… avant, mise à part l’intermède européen, de peut-être enchainer avec deux rencontres dans son antre, face à Bayonne et Paris.

Le résumé vidéo

Bayonne 37 - 16 Agen Feuille de match

Force est de constater que le Derby Basque et le précieux succès 16-15 ramené d’Aguiléra ont fait le plus grand bien à l’Aviron. Avec une seule victoire en six journées, les Basques pointaient dans la zone de relégation avant d’aller défier le voisin biarrot. Une situation très problématique qui l’est devenue beaucoup moins en deux semaines. Un succès à Biarritz, donc, confirmé ce week-end par un second de suite, à domicile face à Agen, leur on permit de s’extirper des places de relégables pour s’installer à la 10ème place. Une place beaucoup plus en phase avec les moyens d’un club qui devrait jouer un rôle bien plus important qu’en ce moment.
Cependant, au sortir de ces deux victoires, il se pourrait bien que la saison bayonnaise soit définitivement lancée. C’était en tout cas essentiel avant d’aborder une période charnière de trois déplacements en quatre matches, à Toulon, Grenoble et Montpellier… rien que cela ! Côté agenais, ce revers est loin d’être catastrophique, car les trois victoires précédentes avaient permis aux Lot et Garonnais de se donner de l’air. Il faudra cependant faire le plein de points lors des deux prochains matches de championnat, à la maison, pour reprendre ses distances avec la zone rouge.

Le résumé vidéo :

Grenoble 28 - (b) 23 Perpignan Feuille de match

Le sur place au classement de ces dernières semaines, dû à une série de déplacements mal négociés, avait commencé à agacer les Grenoblois, qui retrouvaient leur terrain avec beaucoup d’envie. Au bout de 80 minutes, la victoire a récompensé les efforts des locaux, mais les cardiaques ont vécu un match très compliqué ! Si le premier acte a été plus que maîtrisé, avec un avantage de 12-6 à la pause, la seconde période fut beaucoup plus tendue.

Les Perpignanais recollant d’abord au score (12-12) à la 44ème minute, puis passant devant leurs adversaire après un essai inscrit et une pénalité marquée coup sur coup à l’heure de jeu. Le chassé croisé suivant tint tout le monde en haleine jusqu’à la 78ème minute, le moment chois par Butonidualevu pour conclure un mouvement énorme, tuant le match en faveur des Isérois. Une victoire précieuse qui permet au promu de se hisser de nouveau dans le wagon de tête. Pour les Catalans, qui ont bien cru tenir leur première victoire de la saison à l’extérieur, c’est un nouveau coup d’arrêt qui permet à ses concurrents de revenir… attention à ne pas retomber dans ses travers.

Le résumé vidéo :

Racing Metro 12 (b) - 16 Montpellier Feuille de match

C’est un exploit que vient de signer le MHR à Colombes. Dans une enceinte où seul le RCT avait réussi à briller face à une formation d’ordinaire solide dans son antre, les Montpelliérains se sont imposés pour la deuxième fois à Du Manoir depuis que les Racingmen sont remontés dans l’élite pour enfin enchainer. En effet, avec ce second succès en déplacement, les Héraultais remportent leur troisième victoire consécutive pour monter sur la cinquième marche du classement. Avec deux matches à disputer à domicile après la trêve européenne, les Montpelliérains se sont idéalement placés pour la suite de la compétition.

Tout l’inverse de leur victime du jour, qui avec déjà deux revers à la maison a perdu des points très précieux dans son antre, et quand on sait qu’ils se déplaceront à deux reprises pour le retour au championnat, à Perpignan et Toulouse, l’horizon ne s’éclaircit pas forcément. Il le faudra pourtant, car si les Franciliens veulent tenir leur rang, eux qui ne pointent qu’en milieu de tableau après 8 journées, il va falloir cravacher dur.

Le résumé vidéo :
>video2311>


Mont-de-Marsan 28 (b) - 30 Paris Feuille de match

C’était la soirée des premières dans les Landes entre le Stade Montois, hôte de la rencontre, et le Stade Français en déplacement. Si pendant longtemps, les Landais ont bien cru tenir leur première victoire de la saison, ils n’auront du se satisfaire que de leur premier point au classement. Un point de bonus qui récompense les efforts d’une équipe qui n’a encore une fois rien lâché, mais un point qui attisera de gros, de très gros et trop nombreux, regrets. En effet, dans ce match palpitant à l’excès, ils ont plusieurs fois été devant au score, mais à chaque fois, ils ont permis et vu leurs adversaires leur passé devant…

… et au final s’imposer pour la première fois depuis plus d’un an à l’extérieur. Car oui, le Stade Français ne réussissait plus à gagner loin de la Capitale, ni la saison dernière ni celle-ci, mais plus grave, il gagnait également moins souvent à Paris. L’équation était donc simple, il fallait absolument faire un coup à Mont de Marsan, et cela a été le cas. Ce succès et la coupe d’Europe aidant devrait permettre aux Parisiens de reprendre des couleurs et de bien préparer le choc des Stades face à Toulouse, à la fin du mois, pour le retour aux affaires nationales.

Le résumé vidéo :

Bordeaux 32 (b) - 34 Toulouse Feuille de match

Immense… intense… spectaculaire… animé… troublant… dramatique… les superlatifs ne manquent pas pour caractériser ce derby de la Garonne, clôturant la 8ème journée de TOP 14, point d’orgue de ce week-end, car l’expression finir en beauté a pris tout sens à Chaban Delmas. Entre une formation relégable et le champion de France montrant enfin son visage après avoir peiné à entrer dans la compétition, ce fut un feu d’artifice. D’abord grâce aux Girondins, qui malgré un essai de Picamoles à la 7ème minute, rentraient aux vestiaires en tête 14-10, avant de porter l’estocade dès le retour sur la pelouse avec deux essais de Metuisela Talebulamaijaina.

Aussi, quand l’UBB menait 29-10 à la 54ème minute, si la surprise de voir le champion en titre malmené à ce point était le premier sentiment palpable, le second était la certitude de voir cette victoire tendre les bras à Bordeaux-Bègles. C’était une évidence, sauf dans les rangs de la Vierge Rouge, et bien leur en prit. Auteurs d’une fin de rencontre tonitruante, les Toulousains, au bout du suspens et d’un essai de pénalité qui aurait pu être sifflé sur une ou deux phases de jeu plus tôt, arrachaient un succès aussi énorme qu’inespéré. Revenu à hauteur de Clermont sur la deuxième marche du podium Toulouse confirme que la lutte pour la première place s’annonce palpitante. Le point de bonus glané par les Girondins qui aurait pu espérer plus, maintient la pression en queue de peloton où tout le monde se tient dans un mouchoir de poche.

Le résumé vidéo :

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
TOP 14 Reprise le 15 août 2014
Ligue Nationale de Rugby - logo pro d2
PRO D2 Reprise le 13 août 2014
 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
  • vendredi 15 août
  • 20h45 Bayonne / Toulon -
    Diffusion : Canal +
  • samedi 16 août
  • 14h45 Clermont / Grenoble -
    Diffusion : Canal +
  • 18h30 Bordeaux / Lyon -
    Diffusion : Rugby + 255
  • 18h30 Brive / La Rochelle -
    Diffusion : Rugby + 256
  • 18h30 Castres / Paris -
    Diffusion : Rugby + 257
  • 18h30 Toulouse / Oyonnax -
    Diffusion : Rugby + 258
  • 20h45 Montpellier / Racing Metro -
    Diffusion : Canal + Sport
Voir tout le calendrier