TOP 14 Le point
Par Baptiste LE BEUX, le 12 septembre 2013.

TOP 14, J6 – Aubin Hueber : « Giteau, LA grosse satisfaction ! »

Chaque mois, lnr.fr donne la parole à ses parrains, qui nous livrent leurs impressions sur les journées passées, les bonnes surprises, les mauvaises, les révélations, les déceptions. Pour cette première chronique, parole à Aubin Hueber, pour qui, après cinq journées de TOP 14, LA grosse satisfaction est le centre ou ouvreur australien du RCT, Mat Giteau.


Quelles sont vos impressions après ces cinq premières journées de TOP 14 ?
Mise à part Toulouse qui a quelques difficultés, bien qu’avant la 5ème journée ils étaient dans le wagon de tête, force est de constater que les équipes qui étaient dans le haut du tableau la saison dernière y sont encore dès le début du championnat. C’est homogène et l’on voit que Toulon affirme déjà ses ambitions, Montpellier, au sortir de sa belle victoire face à Toulouse confirme le mieux être entrevu ces dernières semaines, et Clermont continue sur sa lancée…
Mais c’est très serré, tout peut changer d’une journée à l’autre. On voit Paris, quatrième, qui a été leader et en milieu de tableau après une défaite à l’extérieur, Toulouse qui était dans les quatre puis en bas de classement après son déplacement dans l’Hérault, Perpignan qui comme le Stade Toulousain n’est pas à sa place… mise à part Biarritz qui est déjà en difficulté avec quatre défaites en cinq matches, tout le monde a su montrer de belles, voire de très belles choses.

Quelles sont la ou les bonnes surprises parmi les clubs ?
Si vous demandez au staff d’Oyonnax, ils vous diront que ce n’est pas une surprise, qu’ils ont travaillé pour cela. C’est vrai, mais, aux yeux de tous, voir Oyonnax septième du championnat, invaincu à la maison et y ayant fait tomber Clermont et le Champion de France en titre, c’est tout de même une surprise, même si elle est très agréable. Après sur la qualité du jeu proposé et l’état d’esprit de ce groupe, c’est tout à fait logique.

Les déceptions ?
Cela fait deux ou trois ans que Biarritz a pris la mauvaise habitude de mal débuter ses saisons, c’est encore une fois le cas, mais ils ont toujours su bien finir, c’est tout ce que l’on peut leur souhaiter cette fois encore. Après, il y a également Toulouse qui connait des débuts difficiles, à l’extérieur du moins, car à domicile tout va bien. Cependant, je ne parlerais pas pour autant de déceptions, mais plutôt de retard à l’allumage. Cela deviendra des déceptions si cela se confirme dans les semaines à venir.

JPEG - 112.8 ko
Après cinq journées de TOP 14, l’Australien de Toulon Matt Giteau a crevé l’cran. (Crédit photo : Presse Sports)

Quels joueurs sortent pour vous du lot ?
Il y a l’éclosion ou la confirmation de l’éclosion de pas mal de jeunes joueurs avec en tête, Bonneval et Plisson à Paris qui réalisent un début de championnat très intéressant, et Pélissié, à Montpellier qui a parfaitement pris ses marques pour sa première saisons dans l’Hérault.
Mais pour être très franc, LA grosse satisfaction pour moi c’est Matt Giteau. Il est déjà à cinq essais, qu’il joue au centre ou à l’ouverture il est énorme… quand je vois les difficultés que rencontre l’Australie en ce moment, si j’étais sélectionneur, cela ferait longtemps que je l’aurais rappelé pour jouer en 10.

De quels joueurs attendez-vous plus ?
C’est difficile de sortir des joueurs comme cela, car je ne dirai pas que tel ou tel joueurs s’est loupé. Je dirai que cela tient plus du collectif dans lequel il se trouve. Les joueurs évoluant dans les clubs qui se cherchent rencontrent forcément plus de difficultés que d’autres qui jouent dans les équipes évoluant en haut de tableau.

Un petit mot sur les nouvelles règles ?
Pour parler de la mêlée, je dirai que cela laisse peu de marge de manœuvre pour les piliers. Avant, ils prenaient leur position à l’impact, là oreille contre oreille, cela tient plus du collectif. Il faut que tout le monde soit bien bas, bien lié. Je dirai que cela favorise les joueurs avec des gabarits moyens. Des mecs bas auront moins de difficulté à s’adapter que des mecs qui font 1m90.
Pour ce qui concerne la vidéo, je dirai que c’est comme tout, c’est bien, mais il ne faut pas en abuser. On devient tributaire de la vidéo, et on voit que les arbitres ont des difficultés à prendre leurs responsabilités. Je ne dis pas que c’est une mauvaise chose, mais qu’il faut maîtriser son utilisation et ne pas la banaliser. En tout cas, le rôle d’arbitre est devenu encore plus difficile. Après, ce sont de nouvelles règles, il faut les assimiler, leur laisser le temps de faire leur chemin, et nous verrons après plusieurs mois de compétitions si c’est un bien ou pas.

Retrouvez la fiche d’Aubin Hueber, parrain de la LNR ici

L'actu rugby en vidéo
Toutes les vidéos

SUIVEZ-NOUS Flux RSS Icône RSS

 

CLASSEMENTS Afficher le classement Replier le classement

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14 orange
6ème journée du 19 au 20 septembre
pts
2 1
Toulon
19
-1 2
Clermont
18
-1 3
Paris
17
0 4
Montpellier
14
0 5
Bordeaux
13
0 6
Racing Metro
13
0 7
Grenoble
12
0 8
Oyonnax
11
0 9
Toulouse
10
0 10
Bayonne
10
0 11
Lyon
9
1 12
La Rochelle
9
-1 13
Brive
9
0 14
Castres
6

Détails du classement

Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
4ème journée du 13 au 14 septembre
pts
0 1
Pau
18
0 2
Albi
17
5 3
Tarbes
12
-1 4
Perpignan
10
4 5
Mont-de-Marsan
10
4 6
Montauban
10
-2 7
Bourgoin
10
-4 8
Béziers
9
3 9
Carcassonne
9
5 10
Agen
8
-4 11
Biarritz
8
-6 12
Colomiers
8
-2 13
Aurillac
8
0 14
Dax
5
-2 15
Narbonne
5
0 16
Massy
3

Détails du classement

 
Pariez sur le TOP 14 et la PRO D2 avec notre partenaire Logo PMU.fr

CALENDRIERS / RÉSULTATS Afficher le calendrier Replier le calendrier

Ligue Nationale de Rugby - logo top 14
 
Ligue Nationale de Rugby - logo prod2
 
Calendrier général TOP 14 2014-2015
←← →→
Voir tout le calendrier